Le Passeur (d'idées)

21 février 2017

Les cours de récré (V)

  (contact : troozinfo@gmail.com)

Quelques pistes de réflexion... et d'actions !

Les cours de récré sont autant un espace de jeu que d'apprentissage pour les enfants qui y passent... des milliers d'heures au cours de leur carrière d'écoliers !

Malheureusement...

Capture écolière

Après un tour d'horizon complet des écoles communales, voyons ce qui se fait ailleurs...

 

Et bien, chers visiteurs, ce n'est pas à moi à faire trente-six recherches afin de proposer des idées d'amélioration des espaces de récréation de nos écoles communales ! J'ai déjà réalisé un tel boulot pour... trente-six autres sujets ; que - cette fois - les autorités se bougent pour faire en sorte que les écoliers aient d'autres possibilités que de tourner comme des lions dans une cage lors des récrés (Vous trouvez la métaphore osée ? Mais que pensiez-vous alors de ma précédente comparaison avec les cours de prison ? Vous savez, les lions y seront bientôt interdits, mais pas les tristes clowns qui continueront de parader sur les pistes de cirques).

Madame Juprelle, c'est vous qui avez la main. Cela fait d'ailleurs déjà quelques années qu'il en est ainsi... Pour nos enfants, enfin surtout les vôtres, merci de "faire quelque chose". Je me tiens à votre disposition pour en parler (mon numéro de téléphone sur le site de la Commune est volontairement erroné depuis 3 ans - ne faites pas les étonnés, vous le savez très bien).

Madame Juprelle, préparez vos arguments car je vous interpellerai bientôt lors d'un Conseil communal sur ce sujet.

 

 

Je recommande vivement...  

 http://abris-jardin-holunderschule.be/fr

1

2

3

4

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://www.vivreici.be/article/detail_verviers-avec-ses-cabanes-la-nature-envahit-la-cour-de-recre?id=66597

 

 



.

Posté par infotrooz à 02:00 - - Permalien [#]

19 février 2017

Les cours de récré (IV)

  (contact : troozinfo@gmail.com)

Prochain article :

-   le 21 février : quelques pistes de réflexion... et d'actions !

Madame Juprelle, du boulot pour vous !IMG_6070

.
Les cours de récré sont autant un espace de jeu que d'apprentissage pour les enfants qui y passent... des milliers d'heures au cours de leur carrière d'écoliers !

Malheureusement...

 

La cour de l'école El No à Fraipont 

Capture El No

IMG_6016

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La situation est particulière puisque le bâtiment dessine 2 espaces internes. Les élèves peuvent manifestement parfois s'échapper...

Par ailleurs, la Commune espère opérer la rentrée 2017 dans le nouveau bâtiment situé juste à côté, dont les espaces de récréation devront certainement encore être configurés. Signalons aussi la drève Patureau qui forme un bel arrière-plan arboré.

IMG_9975IMG_9974

Le Plan de Cohésion Sociale de la Commune de Trooz a permis voici quelques années d'aménager un jardin collectif entre les 2 bâtiments scolaires (ancien et nouveau) dont on espère qu'il pourra subsister, notamment parcequ'il pourrait aussi être un espace de découverte encadrée pour les enfants.

 

La cour de l'école de Nessonvaux.

Ecole primaire

 

IMG_6051

 

IMG_6055

 

IMG_6058

 

IMG_6059

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un nichoir à insectes et une perspective paysagère un peu plus charmante que dans les autres implantations, certainement les 2 seuls points positifs de cette cour de récré en tant qu'espace de découvertes et d'évasion...

 

 

 

 

 

 

IMG_2711

Le bâtiment scolaire est d'une grande vétusté. Dans les toutes prochaines années, et avec l'ouverture de la nouvelle école d'El No, son devenir devra être précisé... Ce qui ne doit pas empêcher d'améliorer la cour de récré !

 

 

 



 

 

Posté par infotrooz à 02:37 - - Permalien [#]

17 février 2017

Les cours de récré (III)

  (contact : troozinfo@gmail.com)

Prochains articles :

-   le 19 février : les écoles communales de Fraipont et Nessonvaux

-   le 21 février : quelques pistes de réflexion... et d'actions !

Madame Juprelle, du boulot pour vous !

 IMG_5953

Les cours de récré sont autant un espace de jeu que d'apprentissage pour les enfants qui y passent... des milliers d'heures au cours de leur carrière d'écoliers !

Malheureusement...

 

La cour de l'école de La Brouck. A nouveau, un tobogan pour les "petits" et du macadam et des barreaux pour les "grands".

 

IMG_5933

IMG_5934

IMG_5936

IMG_5937

IMG_5940

Une uniformité désolante : comment pourrait-elle générer de la diversité dans les pensées des enfants ? Quant à la vision de la place Teixeira voisine, elle pousse plutôt à la dépression. Heureusement, les enfants ne se plaignent jamais... de ce genre de choses. Malheureusement, si on ne les immerge pas dans du beau, même adultes il ne s'en plaindront pas non plus.

 



.

Posté par infotrooz à 02:26 - - Permalien [#]

15 février 2017

Les cours de récré (II)

  (contact : troozinfo@gmail.com)

Prochains articles :

-   le 17 février : l'école communale de La Brouck

-   le 19 février : les écoles communales de Fraipont et de Nessonvaux

-   le 21 février : quelques pistes de réflexion... et d'actions !

 

Madame Juprelle, du boulot pour vous !

+ 450 élèves du fondamental sont inscrits dans les 5 écoles communales de Trooz. 
Ce nombre va certainement augmenter avec l'ouverture en septembre 2017 (si tout va bien) de la nouvelle école El No de Fraipont (en remplacement de l'établissement existant) d'une capacité de... 250 élèves !

 

Les cours de récré sont autant un espace de jeu que d'apprentissage pour les enfants qui y passent... des milliers d'heures au cours de leur carrière d'écoliers !

Malheureusement, certaines cours de récré ressemblent encore à des cours... de prison. N'eût été les cris des enfants, les murs décrépis, les barreaux et le macadam ne forment-ils pas l'univers des détenus ?

Heureusement, dans les écoles communales de Trooz, un module de jeu a été installé pour les plus petits. Mais pour les grands...

Difficile d'être imaginatif, d'exercer sa curiosité, d'apprendre à voir le beau dans un tel univers. J'exagère ? Et que pensez-vous de ceci ?

 

La cour de l'école de Prayon. Depuis mon entrée dans cette cour en 1975 et jusqu'en 82, rien n'a changé dans la cour des "grands" (excepté le tricot autour des piliers). Les "petits" ont quant à eux reçus un tobogan.

C'est dingue non ?

20170115_120149

 

IMG_5983

20170115_120355

IMG_5974

20170115_120233

IMG_5977

 

La cour de l'école de Péry

IMG_6004

IMG_9028IMG_6009

IMG_9024

L'école de Péry va être agrandie ; ses cours de récré deviendront-elles accueillantes ?

 ******************************************************

Que les choses soient claires : cette série d'articulets ne concerne en rien la qualité de l'enseignement ou l'investissement et l'engagement des instituteurs et directeurs. Avec les parents, ces personnes qui professent "le plus beau métier du monde" ouvrent pour nos enfants les perspectives qui leur permettront de s'épanouir dans une société qui se veut responsable et solidaire.

 

 



.

Posté par infotrooz à 02:21 - - Permalien [#]

13 février 2017

Les cours de récré (I)

  (contact : troozinfo@gmail.com)

Et si on réfléchissait à la vie des enfants ? Capture

Comment les enfants se débrouillent-ils lorsque les adultes leur laissent un lieu et un temps d'autonomie ? A l'école, les récréations sont un moment privilégié dans l'emploi du temps très chargé des enfants, même s'ils s'y occupent dans un contexte structurant et une liberté surveillée. Elles leur permettent de construire chaque jour pendant plusieurs années des habitudes de jeu, des relations d'amitié et d'amour, bref une expérience collective de la vie en société.

Haut lieu de socialisation, c’est dans la cour de récréation que les enfants établissent des règles et valeurs reprisent des adultes qu’ils s'approprient pour structurer leurs relations. À travers les jeux et les conversations se transmet toute une culture enfantine, faite aussi de règles sociales et d'apprentissages par les pairs, grâce auxquels chaque enfant est à même de construire son identité.

 .

5821361550845

Illustration-Cour-10

La-cour-de-lécole-des-Francs-Maçons-a-pu-être-rénovée-grâce-au-projet-design-Je-participe-à-la-rénovation-de-mon-école

 .

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Loin d’être anodins, les jeux sont l’occasion de transmission de règles sociales et d’apprentissages par les pairs.

 

 

Une récréation plus apaisante

Plusieurs expériences de zonage dans les cours de récréation - certaines déjà anciennes - ont permis de canaliser l'énergie et la fougue des enfants afin de limiter les tensions et de laisser une place confortable à chacun d'entre eux, filles et garçons, adeptes ou non du ballon. D'autres décisions comme l'arbitrage des matchs par un enfant, l'organisation d'une séance de médiation durant laquelle un adulte revient sur les conflits passés... aident les enfants à (s')organiser (au sein de) leur communauté dans le sens d'un plus grand respect de chacun et d'une place à part pour tous.

Tout profit également pour les instituteurs qui voient ainsi sous leurs yeux la cour de récré devenir le prolongement pratique de leur enseignement au niveau de l'accueil, de la tolérance et de l'entraide. Et une récréation également bien plus apaisante pour les surveillants moins accaparés par les disputes et les bobos ! 

Une expérience parmi bien d'autres 

Clip vidéo de 7 min présentant un aménagement de la cours de récréation d'une école primaire du Hainaut (démarche expliquée par des enseignants et éducateurs + avis des élèves). Trois espaces distincts définis par une couleur : zone calme, zone où l’on peut courir sans ballon, zone où l’on peut courir avec ballon.

télécharger la vidéo  

 

Pour un mieux vivre ensemble

Aujourd'hui, une large documentation est disponible en appuis des projets d'animations et d'aménagements des cours de récréation.

 

Les écoles communales de Trooz

La majorité politique de Trooz a de longue date porté une grande attention à la qualité de ses infrastructures scolaires. La majorité PS - MR - EcoVa en place depuis fin 2012 a poursuivi le dossier - initié sous la législature précédente - de construction d'une nouvelle école sur le site El No à Fraipont, école qui devrait dès la rentrée de septembre 2017 remplacer l'implantation vétuste actuelle. Pour diverses raisons, elle a pris la décision - approuvées à l'unanimité en conseil communal - de fermer les 2 petites écoles de Trasenster et de Trooz. Elle s'est également engagée dans un projet d'agrandissement de l'école de Péry. Enfin, un important chantier subsidié de travaux d'isolation de l'école de Prayon est également prévu.

Très bien. Reste un parent pauvre, où nos écoliers passent des centaines d'heures chaque année :
les cours de récréation !
.

Au travers de 3 articles illustrés de photos qui paraîtront les 15, 17 et 19 février, nous verrons que les cours de récré des écoles communales de Prayon, Péry, La Brouck, Fraipont et Nessonvaux sont dans un bien piètre état, non seulement au niveau "infrastructures" et "environnement général" mais aussi des possibilités de jeux et de découvertes pour les enfants.

Depuis des années, vous lisez dans le bulletin communal Infos TROOZ de nombreux articulets rapportant les sorties des classes scolaires de Trooz. Le dernier numéro qui de septembre à décembre (oui, la publication communale de Trooz fonctionne "a posteriori"), il est notamment fait mention de sorties à Forestia, au barrage d'Eupen et à Spa-Berinzenne. Le retour à la cour de récré de l'école doit être plutôt ardu... alors que cet espace devrait lui aussi solliciter la curiosité et inviter aux découvertes.

 

 

IMG_5950

 

IMG_6053

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

La situation actuelle est malheureusement très insatisfaisante. Plus grave, on ne voit aucune velléité d'amélioration.

Le 21 février, nous essayerons donc de tracer quelques pistes de réflexion... et d'actions. Restera à la majorité, et à Isabelle Juprelle en particulier, de s'en saisir !
.

******************************************************

Que les choses soient claires : cette série d'articulets ne concerne en rien la qualité de l'enseignement ou l'investissement et l'engagement des instituteurs et directeurs. Avec les parents, ces personnes qui professent "le plus beau métier du monde" ouvrent pour nos enfants les perspectives qui leur permettront de s'épanouir dans la vie, au sein d'une société qui se veut responsable et solidaire.

.

.



.

Posté par infotrooz à 02:47 - - Permalien [#]

09 février 2017

Réserve naturelle de La Rochette

 

 (contact : troozinfo@gmail.com)

Les travaux de gestion se poursuivent

Pourquoi "arracher" le Buddleia ?Buddleia_davidii

Cette plante exotique d’ornement est invasive ; sans intervention, elle continuera de s’étendre dans la réserve au détriment des espèces végétales typiques des pelouses calaminaires, écosystème exceptionnel apparu à Trooz suite aux anciennes activités métallurgiques de l’ancienne « Métal ».

La gestion du Buddleia est souvent réalisée par la coupe des plants mais cela implique d’innombrables repousses pendant de longues années (rejets de souches). Ces repousses imposent un suivi important des massifs ainsi travaillés. Raison pour laquelle Natagora privilégie des travaux de restauration limitant au maximum les interventions futures, du moins quand c’est possible. L'arrachage permet donc de supprimer / limiter les rejets. A l’avenir, il faudra donc "simplement" arracher les semis et jeunes rejets au fur et à mesure qu'ils se développeront, un travail rapide et assez simple, réalisable par des bénévoles !

 

3

2

6

1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



.

Posté par infotrooz à 01:53 - - Permalien [#]

07 février 2017

Balustrades :

 (contact : troozinfo@gmail.com)

celle de Fraipont en stand-by...

une nouvelle barrière à Nessonvaux

 

La preuve en images

IMG_6207

Un peu de patience et la rue Louis Leménager sera à nouveau dotée d'une belle balustrade        .

 

 

IMG_6166

Le bief supérieur de Nessonvaux : un endroit qui attend sa réhabilitation.

.

.

 



 

.

Posté par infotrooz à 02:47 - - Permalien [#]

05 février 2017

Les cours de récréation...

 

 (contact : troozinfo@gmail.com)

...comme vous le les avez jamais vues !

.

Les 13, 15, 17, 19 et 21 février, 5 articles vous présenteront les cours de récré des écoles communales de Trooz

Vous découvrirez, si vous ne le saviez pas déjà, qu'elles sont souvent dans un bien piètre état.

Or, une cour de récré est avant tout un lieu de vie pour les enfants... Madame Juprelle, en tant qu'échevine de l'enseignement, a évidemment une responsabilité particulière à cet égard que je me permettrai de lui rappeler.

 

20170115_120005

L'article sur Fonds de Forêt prévu mi février est reporté au printemps, ce qui permettra de voir où en est l'"agora space" en cours d'aménagement au centre du village.

 

 



.

 

 

Posté par infotrooz à 03:00 - - Permalien [#]

02 février 2017

Conseil communal du 30 janvier 2017

 (contact : troozinfo@gmail.com)

Ce qu'il faut retenir

Durée : 120 minutes

Présences : 14 sur 20

Assistance : 9

 

Le fonctionnaire sanctionnateur provincial avec lequel la Commune de Trooz travaille étant parti, le Conseil prend acte de son remplacement. Pour rappel, ce FS accompagne notre Commune dans l'exercice de sa fonction de police et est mandaté pour infliger des amendes administratives à toute personne qui aurait commis une infraction au règlement général de police. Lors du prochain Conseil prévu le 20 février, un représentant du Service des sanctions administratives communales (SAC) présentera les missions et le rapport d’activités 2016 à Trooz.

Deux représentants du Conseil provincial de Liège ont ensuite présenté le « Pacte pour la régénération du territoire de la Province de Liège ». A ce sujet, je voudrais écrire un mot sur le fond et un autre sur la forme... Cet important travail toujours en cours et co-construit est axé sur 5 thèmes d’actions majeurs : la transition écologique et énergétique, l’urbanisme bas-carbone, la régénération du territoire au service du développement économique, la mobilité durable et l’offre touristique. Passons sur le fait qu’avec tous ces documents pleins de bonnes intentions et ces études sensées éclairer les décideurs, nous devrions de longue date vivre dans une société autrement plus harmonieuse et inclusive, un cadre bien mieux préservé et bénéficier de services publics efficaces ; retenons que ce schéma sans valeur juridique vise à engendrer un engagement collectif tant politique que citoyen dans la poursuite d’un objectif commun. Très bien : le pacte est disponible en cliquant sur pacte_Regeneration_Territoire_provincial

D’un point de vue strictement politique, je me suis permis de donner mon avis : l’obligation pour chacune des 84 communes de la Province de signer ce pacte pour bénéficier des subsides supracommunaux (20% du fonds des Provinces… alloué par la Région - cqfd) est un moyen pour l’asbl Liège Europe Métropole de revendiquer une reconnaissance accrue, dans une Wallonie longtemps minée par le sous-régionalisme. Ce n'est pas à cette asbl à mener de telles études mais à la Région ! Je persiste à croire qu'il s'agit d'un chantage ; on m’assure que ce n’est pas le cas. N’empêche il y a très loin de la coupe aux lèvres, et les exemples sont nombreux de situations portées par les politiques en totale opposition avec les 5 « thèmes majeurs » du Pacte : la promotion du transport aérien, l'usine de fabrication de biocarburants BioWanze, le développement du réseau autoroutier, la multiplication des centres commerciaux décentralisés, la dispersion des zones d'activités économiques, les voitures de société, le plan fédéral de développement durable en retard de plus de 2 ans… C’est pas moi, c’est l’Europe, c’est le Fédéral, c'est l'économie et la concurrence… Et si on commençait par être courageux ?

Pour ce motif, je me suis abstenu de voter ce pacte.

La liaison de mobilité douce entre Trooz et Chaudfontaine, ça devient un peu le monstre du Loch Ness… Il faut admettre que la Commune ne ménage pas ses peines pour boucler le budget, en collaboration avec les autorités calidifontaines. Techniquement, diverses options sont possibles. Pour la liaison « de base », et sans le passage de la Vesdre donnant directement accès aux infrastructures communales du centre de Prayon, la Commune a aujourd’hui l’assurance d’un financement 400.000 €. Des démarches sont en cours en vue d’obtenir les 190.000 € de subsides encore nécessaires. Si cette somme ne pouvait pas être obtenue dans des délais raisonnables, la question se poserait soit de réaliser une partie de la liaison à l’aide des subsides acquis, soit de recourir à l’emprunt pour les complémenter et réaliser l’entièreté du projet. Qui vivra verra.

A noter, l’avis de la CCATM de Trooz qui attire l’attention du pouvoir communal sur la sécurité des futurs usagers en divers endroits de passage de voitures, la traversée du quartier de La Brouck et la « liaison de la liaison » avec le centre de Prayon.  

Cinq travaux subsidiés sont inscrits au Plan d'Investissement Communal (PIC) 2017-2018 : l’égouttage des rues au Thier (phase 2), de la Marbrerie, Laurentpré et Navette, rue de la Résistance, l’étude du projet d’égouttage phase 2 de la N61 à Prayon, et la réfection de la rue de Grihanster. Il sera fait appel à l’AIDE afin de s’assurer que toutes les habitations des rues égouttées se raccorderont effectivement pendant le chantier des travaux.

Décision du Conseil du 12 décembre 2016, l'aménagement de la Place du Marché pour un montant - à emprunter - de 300.000 € TVAc nécessite la désignation d’un auteur de projet chargé de réaliser les plans et métrés. Deux critères seront pris en compte pour départager les candidats : le prix et une esquisse de projet à remettre pour le 22 février ! L’adjudicataire réalisera son projet pour le 11 mai sur base des éléments suivants, tels que définis dans le cahier des charges :Capture

  • -       création d’emplacements de parking ;
  • -       rénovation de la voirie ;
  • -       végétalisation de la place ;
  • -       création d’un espace de détente en son centre avec placement de mobilier urbain ;
  • -       uniformisation des trottoirs (dans la mesure du possible).

Capture - Place du Marché

Comme vous le voyez, le bureau d’études disposera d’une grande liberté ! Mais c’est la majorité qui n’aura pas droit à l’erreur, car c’est elle qui a fixé les règles du jeu et qui sélectionnera l’esquisse… et le lauréat ! Enfin, un espace public au cœur d’un village de la vallée va être entièrement rénové à Trooz ! Enfin, l’espoir d’un espace partagé et convivial digne de ce nom presque 40 ans après la fermeture définitive de la Métal !   

Une série d’éléments importants devront aussi être pris en considération : l’éclairage, les impétrants et la qualité des installations dans le sous-sol, l’ancienne fontaine, le placement éventuel d’une œuvre d’art, le marquage au sol, le revêtement, l’organisation annuelle de la fête…

Cerise sur le gâteau : le Bourgmestre s’est engagé à organiser une réunion des riverains, dont les modalités – et la date précise – doivent encore être arrêtées. En tant qu’élu politique, je soutiens pleinement ce projet de rénovation mais invite la majorité à ne pas agir dans la précipitation comme la ligne du temps me le fait craindre. La fixation de la remise de l’esquisse au 22 février, soit 2 jours après le Conseil de février, et le timing extrêmement serré mettent de facto hors jeu l’opposition ; je préviens donc clairement le Collège qu’il devra être capable de justifier toutes les caractéristiques de l’aménagement dont le résultat devra être cohérent, pertinent et esthétiquement irréprochable.

 20161214_094932

 



.

 

Posté par infotrooz à 02:53 - - Permalien [#]

31 janvier 2017

Déchets et propreté à Trooz

  (contact : troozinfo@gmail.com)

Attention aux fausses bonnes idées !

 

Vous payez votre taxe "immondices" ? Très bien. Moi aussi.

Elle couvre leur enlèvement, leur traitement et leur mise en décharge. Mais encore ?

  • la collecte des PMC et papiers cartons ;
  • l'accès au réseau de recyparcs et aux bulles à verre ;
  • la collecte des sapins de Noël ;
  • la mise à disposition des conteneurs (noirs et verts) ;
  • l'octroi d'un rouleau de 10 sacs PMC ;
  • le traitement de 50 kg d'ordures ménagères résiduelles par habitant ;
  • le traitement de 40 kg de déchets organiques par habitant ;
  • 30 vidanges de conteneur.

Elle ne couvre pas :

  • l'enlèvement et le traitement des déchets déposés dans les poubelles publiques.

Rassurez-vous, c'est évidemment le contribuable qui paie. Mais ce n'est pas Intradel qui gère ces poubelles mais les communes elles-mêmes, parfois avec l'aide de sous-traitants.

aspirateur-dechets-electrique-glutton

Le 12 décembre 2016, le Conseil communal a voté l'achat d'un glouton, vous savez cet animal insatiable qui se nourrit de déchets. Pas une raison pour en jeter par terre évidemment ! Mais un outil pour assurer la propreté de la Grand'rue où se concentrent la plupart des commerces.

20160903_07455020161008_114934

 

.

.

.

.

.

20161008_125647.

.

.

.

.

.

.

.

.

.
.

Faut-il aussi envoyer ce glouton (avec son ouvrier) à Péry, Trasenster, Fraipont et La Brouck ? Je pose la question différemment : les gens sont-ils incapables de maintenir propre le quartier dans lequel ils vivent au point d'y envoyer un glouton ? Les 9.000 Trooziens revendiqueront demain le passage du glouton comme aujourd'hui celui du camion de sel (et du distributeur* de chocolats en fin d'année pour les plus de 60 ans) ?

* les 17 membres de la majorité, pour ceux qui ne les auraient pas reconnus

 

Une question de poubelles ? 

Ou trouve-t-on des poubelles à Trooz ? Dans les centres de villages et hameaux, dans la Grand'rue, à côté des abris bus (oui, les abribus), parfois à proximité des bancs qui agrémentent les chemins. Logique ?

20160711_102900

20161008_113832

 

20161008_113925

 

 

 

 

 IMG_1731

 

 

 

 

 

 

 



Le 12 décembre 2016, le Conseil a également décidé d'acheter de nouvelles poubelles.
Pour les mettre où ?

Il n'y en a jamais assez diront certains. Et bien c'est faux !
.

 .IMG_9244IMG_0651

.

.

.

.

.

.

.

Explications

Le constat

  • -   la quantité de détritus jetés dans la nature ne diminue pas ;
  • -   plusieurs poubelles publiques sont saturées par des déchets ménagers que des particuliers y déposent 
        illégalement ;
  • -   les poubelles attirent... les (sacs) poubelles ;
  • -   la gestion du parc de poubelles coûte cher, de même que l'assainissement des dépôts sauvages.
    .

La pseudo solution

  • -   ajouter de nouvelles poubelles le long des chemins et sentiers, à proximité de tous les bancs... ;
  • -   proposer des sacs poubelles à des riverains et bénévoles pour qu'ils ramassent les déchets laissés par 
        les malotrus et autres inciviques.
    .

Une vraie politique de la propreté

  • -   analyser et comprendre le phénomène ;
  • -   prendre connaissance des expériences tentées ailleurs ;
  • -   inviter les promeneurs et riverains à ouvrir l'œil et promouvoir la surveillance civique ;
  • -   retirer les poubelles situées à l'écart de l'habitat, le long des sentiers de randonnée... et les remplacer 
        par un panneau "pour une nature propre, emportez vos déchets" ;
  • -   informer et sensibiliser de manière intelligente et récurrente ;
  • -   poursuivre tout contrevenant identifié ;
  • -   établir une taxe indirecte sur l’enlèvement des versages sauvages, à charge de 
        l’auteur déclaré ou, à défaut, de l’auteur présumé.
    .

promenade n°3 1402 mars 2013 - chemins Trooz 048.

.

.

.

.

.

.

 

20140907_142507

 

20170129_114024

 

.

.

.

.

.

.

.

.

Moins de poubelles... au préjudice des usagers civiques ?

Pas du tout ! Les chemins, aires de stationnement, aires de pique-nique... sont utilisés de manière temporaire. Celui qui y passe retourne chez lui avec ce qu'il a emporté !

Et ça marche : à la suite de l'expérience concluante de Virton, menée notamment sur les conseils du DNF, les communes gaumaises ont décidé de s'engager dans une même démarche.
.

20161029_124928

fête de la musique - capture 5

.

.

.

.

.

.

.

Rappeler les droits et les devoirs, le civisme nécessaire : une clé essentielle à toute politique de gestion de la propreté. Mais pas n'importe comment, à la va-vite, sans vraie réflexion, juste pour dire qu'on l'a fait dans le magazine communal, dans les écoles...

Qui dresse procès-verbal à Trooz. Combien en 2016* ? A combien s'élève le total des amendes* ? Quelles peines alternatives* ? Quelles possibilités de sanctionner offertes aux ouvriers communaux ?

*  ça, on le saura au Conseil communal de février

  .

Commune de Trooz

IMG_4254

 .

.

.

.

.

.

.

.

Les ouvriers communaux voient beaucoup de choses ; pourquoi ne pas permettre à certains d'entre eux d'être assermentés ?



 

 

 

Posté par infotrooz à 03:00 - - Permalien [#]

30 janvier 2017

Bois Lemoine - épuration des eaux usées

 (contact : troozinfo@gmail.com)

 Quelle station d'épuration...

          ...pour quel prix (pour la collectivité) ?

 

Le 12 décembre 2016, le Conseil Communal votait à l'unanimité moins une voix (la mienne *) le budget communal - exercice 2017.

* http://trooz.blogs.sudinfo.be/archive/2016/12/14/olivier-baltus-a-vote-contre-le-budget-voici-pourquoi-210518.html 


Parmi les projets d'investissements à l'extraordinaire,
le remplacement de la station d’épuration du Bois Lemoine, lotissement de 24 maisons situé à Péry.

20151205_125834

Pour rappel, sous l'ancienne législature (< fin 2012), l'équipe au pouvoir PS - MR a repris la propriété de l'ouvrage existant et a continué à l'exploiter vaille que vaille. Jusqu'au jour où elle est définitivement tombée en panne (la station est aujourd'hui à l'arrêt depuis... bien longtemps). Cette majorité nous a laissé ce que j'appelle un fameux cadavre dans le placard ! Il eu évidemment mieux valu se limiter au rôle d’intermédiaire entre les représentants du quartier et la Société Publique de Gestion de l’Eau (SPGE) afin que cette dernière reprenne directement la station et confie sa gestion à l’AIDE, l’intercommunale en charge de l’assainissement collectif des eaux de la Province de Liège. Sa remise à niveau incombait alors aux habitants du Clos, et non à la communauté dans son ensemble.

Bref : coût que la collectivité doit aujourd'hui assumer pour le remplacement de la station : 120.000 € ! Le nouvel ouvrage sera alors (enfin) remis à la SPGE. 

Il faut maintenant que la Commune rédige le cahier des charges et fasse appel aux entreprises de travaux avant d'attribuer le marché public. Comptant forfaitairement 4 personnes en moyenne par maison, la capacité de l'ouvrage d'assainissement doit être égal à 96 équivalent-habitants. Or, il reste théoriquement quelques espaces constructibles dans le lotissement, ce qui porte la capacité de l'ouvrage un peu au-delà de 100 EH.

Problème : pour bénéficier de la prime de la Région wallonne estimée à 36.625 € *, l'ouvrage doit être agréé. Or, une seule société propose des systèmes d'épuration agréés de plus de 100 EH ! Elle bénéficie donc d'un monopole, ce qui n'est jamais très heureux en matière de prix.

Je recommande donc de faire le choix d'un système < 100 EH, ce qui permettra de mettre en concurrence plusieurs sociétés de fabrication, et de maîtriser le prix de cet investissement !

.
D'autant plus que si on comptabilise dans le dimensionnement de la station d'épuration collective d'éventuelles futures habitations dans le quartier du Bois Lemoine, celles-ci ne pourront pas bénéficier de la prime (puisque construites après l'entrée en vigueur de l'obligation légale de traiter ses eaux usées à la parcelle) ! Oui mais, après la reprise par la SPGE de la future nouvelle station, la zone basculera de l'assainissement autonome vers l'assainissement collectif au PASH de la Vesdre... et ces nouvelles habitations devront obligatoirement être connectées à l'égout menant à cet ouvrage ! C'est vrai mais une station de 100 EH peut très bien traiter les eaux usées de 2 ou 3 maisons supplémentaires, pour autant que le réseau d'égouttage soit de bonne qualité. A ce sujet, comme ce réseau est unitaire (les eaux de pluie ruisselant sur les toits et la route y sont également rejetées via les descentes d'eau et les avaloirs), dès qu'il y aura la moindre précipitation un peu importante, les eaux usées des seulement 24 maisons seront complètement diluées et donc... intraitables (problème beaucoup moins graves dans les grandes stations qui disposent de bassins de décantation primaire) ! Sans compter que le déversoir d'orage situé sur l'égout juste avant la station rejettera directement dans la nature les débits excédentaires pour éviter de noyer la station et la mise en charge de la canalisation d'égout. Tout cela parce que l'ancienne majorité a commis une faute, qu'il nous faut maintenant essayer de rattraper.

*   2.500 € pour les 5 premiers équivalents-habitants + 375 € pour les 91 EH supplémentaires.

20151205_124914

IMG_3686

 

 

 

 

 

 

 

 

 



.

Posté par infotrooz à 02:56 - - Permalien [#]

28 janvier 2017

Conseil communal du 30 janvier 2017

(contact : troozinfo@gmail.com)
.

10  POINTS à mettre en évidence :

1.      Communications

2.      Procès-verbal de la séance du 12 décembre 2016

4.      Sanctions Administratives Communales - Remplacement d'un fonctionnaire 
         sanctionnateur

La Commune de Trooz travaille avec un FS provincial. Il accompagne notre Commune dans l'exercice de sa fonction de police et est mandaté pour infliger des amendes administratives à toute personne qui aurait commis une infraction au règlement général de police. Il existe 2 types d'infractions :

  • les infractions administratives classiques (l'infraction administratives devient "mixte" si elle est également pénale) ;
  • les infractions environnementales (infractions mixtes créées par le Code wallon de l'Environnement, telles que les dépôts de déchets, l'incinération de déchets ménagers...).

Ne disposant pas encore des informations, la Commune présentera au Conseil de février le rapport d'activités 2016 : l'occasion de connaître le nombre et le type d'interventions le FS a opéré à Trooz. Et aussi quelle politique d'information et de sensibilisation la Commune met - ou non - en place, grâce aux conseils et à l'accompagnement du fonctionnaire sanctionnateur.

5.      Schéma Provincial de Développement Territorial et Plan Provincial de Mobilité
         - Pacte pour la régénération du territoire provincial

Très impatient d'apprendre ce qu'est ce nouveau truc et comment il s'articule au sein des innombrables plans, projets et autres schémas sensés assurer un développement territorial et une mobilité de qualité dans la région... Et puis il y a les faits.

6.      Liaison de mobilité douce sur les communes de Trooz et Chaudfontaine (complément pour
         liaisonner la gare de Trooz) - Demande de subsides supracommunaux

Tiens, je pensais que le budget était clôturé. Or, il nous faut emprunter de l'argent ?

On attend de l'Echevin en charge du projet Etienne Vendy qu'il nous présente le tracé de cette liaison lente entre les 2 gares de Trooz et de Chaudfontaine. Et si la CCATM et ses experts font bien leur travail, ils nous gratifieront d'un avis sur un projet général qui - s'il est bien conçu - pourrait apporter une vraie plus-value à notre Commune.

7.      Emprunt relatif au financement de divers investissements - Approbation des conditions et du
         mode de passation

Le 12 décembre 2016, le Conseil communal approuvait une impressionnante liste de travaux extraordinaires à réaliser en 2017. Maintenant, il nous faut assurer leur financement... et recourir à l'emprunt. Celui-ci porte sur une somme de 600.000 €.

Recourir au crédit n'a rien de négatif ; c'est un outil de financement qui, s'il est utilisé à bon escient, permet aux pouvoirs publics d'entretenir et de développer leurs infrastructures et donc de poursuivre leur mission en offrant des services de qualité. Sur tous ces points, une attention mérite d'être portée.

9.      Cession de bail concernant le droit de pêche sur les berges communales de la Vesdre

Suite à la réorganisation des structures halieuthiques régionales sur base des 15 sous-bassins hydrographiques wallons.  

10 à 19.   Fabriques d'Eglise - Comptes 2013 à 2015 et Budget 2017

20.     Travaux subsidiés - Plan d'Investissement Communal (PIC) 2017-2018

L'occasion aussi de découvrir ce que la Commune y a inscrit pour l'année électorale 2018.

21.     Auteur de projet pour l'aménagement de la place du marché - Approbation des conditions et
          du mode de passation

L'occasion, notamment, de se faire préciser les marges de manoeuvre dont disposera ce bureau.

.

20150301_115042

20150406_165251

 

20161214_094834

 

 

 

 

 

IMG_5609

 

 

 

 

 


.

.

20151024_133217fête de la musique - capture 6

 

 

 

 

 

 

 

.

.

.

20140924_113737

 

.euro

.

.

.

.

.

.

Compte-rendu de ce Conseil... dans les jours qui suivent.

 

 



 

.

 

 

Posté par infotrooz à 02:52 - - Permalien [#]

26 janvier 2017

Etre jeune et citoyen en 2017

  (contact : troozinfo@gmail.com)

Citoyenneté et démocratie, ça s'apprend.

En s'intéressant à la vie de la communauté et en y prenant part, en allant à la rencontre de l'"autre", en veillant à un traitement équitable et à une vie digne pour tous et en s'investissant dans la solidarité et l'intérêt général.

.
Pour les jeunes de plus de 14 ans

du 30 janvier au 24 mars - Espace Wallonie de Liège

ETRE JEUNE ET CITOYEN EN 2017

exposition interactive 


Trois volets   

  •     La Fabrique de la Démocratie : du 30 janvier au 24 mars

  •     L'Expérience critique : du 30 janvier au 24 février

  •     Croque-moi un droit de l'homme : du 28 février au 24 mars

Inscription obligatoire pour les groupes.

Capture

Tous les détails ici --> Pr_sentation_expos___Etre_jeune 

Tous les moins jeunes sont également les bienvenus !

 

Espace Wallonie de Liège – Place Saint-Michel, 86 – 4000 LIEGE

Tél. 04 250 93 30 - ew.liege@spw.wallonie.be

www.expositions-wallonie.be/liege/etre-jeune/

 

 



.

Posté par infotrooz à 02:36 - Permalien [#]

21 janvier 2017

Trois autres petits espaces publics

 (contact : troozinfo@gmail.com)

complètement négligés

.
Aucun gros budget nécessaire pour rendre à ces endroits une âme et les réinsérer dans le cadre de vie des habitants ! Juste de la volonté pour...

(non je ne cherche pas la petite bête ; je chasse
le gros gibier car ces endroits sont des espaces de vie proches des habitations)

.

  •   planter 2 beaux tilleuls et une haie vive à La Brouck

IMG_5951

IMG_5952

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Mon avis sur les bacs à fleurs ? http://www.infotrooz.be/archives/2016/04/01/33267976.html 

.
.

  •   supprimer un vieux support en fer et éliminer 2 hêtres à La Fenderie

IMG_5998

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_5999

 

 

 Revoir l'article du 18 janvier.  

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

  •   restaurer les escaliers de plusieurs étroits passages au cœur de Nessonvaux 

 On l'écrivait déjà le 14 mars 2014 ! http://www.infotrooz.be/archives/2014/03/14/29115263.html 

94471544_o

94522668

IMG_9059

 

Des gens vivent à côtés de ces espaces publics. Des enfants y  jouent. Des personnes âgées s'y rencontrent.

Comment la majorité (ne fut-ce qu'en partie) pourrait-elle prétendre être reconduite avec de tels taches sur son CV ?

 

 



.

Posté par infotrooz à 02:32 - - Permalien [#]

18 janvier 2017

Les plantations

   (contact : troozinfo@gmail.com)

 Un autre point faible de la Commune

 
Et si on commençait par bien faire les choses simples ?

Qui est responsable des plantations à Trooz ? Eric Nori ? Etienne Vendy ? Les deux échevins en fait, qui travaillent ensemble en bonne intelligence me dit-on. La preuve : de belles plantations de haies de hêtres ont eu lieu récemment en des endroits appropriés.

MAIS depuis des années, des arbres et arbustes tout à fait... inappropriés ou mal foutus sont maintenus en de nombreux endroits publics de la commune (onglet "espaces verts" --> relisez les nombreux articles écrits début 2015 et début 2016 sur le sujet).

Plusieurs espaces publics de Trooz sont peu accueillants, quand ils ne sont pas totalement délabrés.

Alors...

POURQUOI ne pas déjà gérer les plantations correctement ?

POURQUOI la Commune ne coupe-t-elle pas ces arbres mal foutus ?

POURQUOI les années passent-elles - ainsi que les échevins - sans que la situation s'améliore vraiment ?

POURQUOI le plus simple est-il si difficile à accomplir ?  

La Commune de Trooz dispose d'ouvriers très compétents - et motivés - en matière d'entretien des parcs et jardins. Eux-mêmes s'étonnent de ce manque de réactivité. Peut-être faudrait-il enfin leur demander leur avis, eux qui sont sur le terrain toute la journée, et leur donner un peu plus de marge de manoeuvre dans leur travail.

Supprimer toutes les plantations dont il est question ci-dessous sans même les remplacer (ce qui serait bien mieux que le status quo) prendrait... deux journée de travail pour 4 hommes. Est-ce tant demander ?  

Est-ce parce que c'est l' "opposition" qui le demande (depuis 3 ans dès que l'occasion se présente) que la population doit se contenter d'un travail "à moitié fait" ? Mais oui il y a des choses plus importantes, mais comment pouvez-vous prétendre les exécuter correctement si les choses simples ne le sont déjà pas ?
.

Une fois encore, démonstration par l'exemple. 

  • Talus de la Place du 11 novembre à Trooz

La Commune de Trooz ne s'est malheureusement pas encore décidée à supprimer les espèces de berberis et autres ligustrum qui affligent le versant de la place...  

IMG_5958

Gare de Trooz - le monument

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_5970

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Le cas particulier de la place de Forêt-village

Classée, cette place est enlaidie depuis des années par quelques arbres mal foutus et tout à fait inadaptés maintenus en place pour des raisons obscures (malgré l'avoir mentionné maintes fois et de toutes les façons possibles). Les 15.000 € qui seront investis en 2017 pour refaire la voirie bordant la place ne changeront rien à cette situation. Le moment venu, soit lorsqu'il nous faudra approuver le cahier des charges, je regarderai si la Commune propose quelque chose pour discipliner le parcage des voitures, actuellement complètement sauvage et qui - lui aussi - porte atteinte à l'intégrité de la place.   

A relire :

http://www.infotrooz.be/archives/2016/04/11/33645693.html 

http://www.infotrooz.be/archives/2016/05/09/33669063.html

IMG_1774

Le temps passe, rien ne change...
.

  • le cimetière de Prayon.

On attendra (encore une fois) jusqu'à la fin de l'hiver pour voir si, comme le pensait récemment Etienne Vendy, le Service des Travaux a prévu de remplacer les quelques pieds de lauriers cerise qui subsistent contre le mur de façade du cimetière par une belle haie de hêtres. (Etienne, si je peux te donner un conseil : en tant qu'Echevin, tu pourrais décider qu'il en soit ainsi et non seulement l'espérer) 

20150606_095718IMG_2070

20150317_122153

20150317_122207

 

 

 

 

 

 

 

Taillée ou non, cette haie est en fin de vie. Quant à cet affreux mur nu, une nouvelle haie de charmes par exemple permettrait de le dissimuler. 

  • le quartier de La Brouck

Ne parlons plus de la place Teixeira... 

A lire pour ceux que cela intéresse, l'article très complet paru le 26 décembre 2016 sur le blog Info Sudpresse de Trooz

http://trooz.blogs.sudinfo.be/archive/2016/12/26/pourquoi-la-place-teixeira-a-la-brouck-211566.html#more 

La Brouck - 3 espaces verts ...mais bien des 2 autres petits espaces verts n°1 et 3.

Des années que l'on attend une véritable "amélioration" au niveau des plantations existantes.

http://www.infotrooz.be/archives/2015/05/14/32014365.html 

http://www.infotrooz.be/archives/2015/05/24/32107221.html

http://www.infotrooz.be/archives/2016/02/05/33279321.html

http://www.infotrooz.be/archives/2016/03/06/33469532.html

20141201_131022

 

20141201_131223

 

20141201_132011

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Des arbres ? Non, des épouvantails.
.

  • la cité de Fraipont 

IMG_0617

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une bien belle cité mais qui mériterait un cadre arboré de bien meilleure qualité.

.

  • cité de la Fenderie

IMG_5995

IMG_1167

IMG_1171

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous savez, ce espace situé au fond de la cité de La Fenderie, en bordure de la Vesdre. Une rangée de hauts hêtres forme un ourlet.

Ces arbres sont aujourd'hui bien trop serrés ; en supprimant les 2 maigrichons (qui sont aussi abîmés), on permettrait aux autres de se développer et peut-être devenir de vrais géants, comme celui un peu isolé représenté sur les 2 photos du bas.

 

 



.

 

 

Posté par infotrooz à 02:55 - - Permalien [#]

15 janvier 2017

Les places de village… (III)

   (contact : troozinfo@gmail.com)

Mais que fait la Commune ?

Le meilleur et le pire se côtoient à Trooz. Au fil du temps, la plupart de nos centres de village et espaces publics se sont considérablement dégradés. On ne vous parle pas de propreté mais de convivialité, de qualité du bâti, de patrimoine, d'espace de rencontres, des petites infrastructures... Lieux de vie sociale par excellence, nos centres de village ont presque tous perdu leur âme : Fonds-de-Forêt, La Brouck, Fraipont, Nessonvaux...

"Pas assez de moyens", "bien d'autres priorités", "constat exagérément alarmiste", "difficulté de travailler avec d'autres niveaux de pouvoir", "grand nombre d'impétrants"... 

Le politique local peut avancer tous les arguments qu'il veut, c'est avant tout sa responsabilité qui est engagée. 

Tour d’horizon et commentaires
.

Les +

Heureusement, il existe encore des espaces publics de qualité comme :

  • la pelouse au centre de la cité du Thier ou...
  • le Parc communal de Prayon, très bien entretenus depuis longtemps ;
  • la place du 11 novembre, aujourd'hui saluée par une ancienne gare de Trooz qui a retrouvé tous ses atours et redevenue le centre d'un foisonnement d'activités commerciales et culturelles ; 
  • citons aussi la place de Forêt-village, écrin de l'église Sainte-Catherine.

20151028_104245

20150605_175414

.

.

.

.

.

.

.

IMG_2055

 

20161108_165843

.

.

.

.

.

.

.

Pour ces 4 espaces de qualité, des améliorations sont nécessaires au niveau des plantations. A cet égard, le cas de la place de Forêt est caricatural... (on y reviendra)

 

D'autres espaces sont ou vont (enfin) être réaménagés :

  • l'ancien terrain de basket de Fonds-de-Forêt est en cours d'aménagement en une agora space (voir article du 2 juin 2016 - http://www.infotrooz.be/archives/2016/06/02/32987853.html) qui rendra d'ici le printemps un petit espace de convivialité et de rencontre enfin digne à ce village meurtri. La vente récente de la maison incendiée située juste en face et la construction à la place de garages et appartements participeront à régénérer le centre villageois (pour autant que la Commune s'assure que le projet urbanistique soit de qualité) ;
  • la place du Marché au centre de Prayon va être entièrement restaurée, suite au vote unanime du Conseil communal du 12 décembre d'un budget extraordinaire de 300.000 € pour ce faire ;
  • annoncé par l'Echevine des Finances lors de la présentation de ce même budget extraordinaire, la cité sociale de Fraipont sera également prochainement dotée d'une agora space (espace de jeux pour les enfants et de rencontre pour les adultes) ;
  • pour être complet, citons aussi la volonté du Conseil - renouvelée chaque année via le budget extraordinaire - de restaurer le bâtiment en ruine de La Fenderie, ce qui rendrait par la même occasion toute sa noblesse à la cour située en face du château.

 

20161216_124808

20161216_124757

.

.

.

.

.

.

 

20161214_094932

 

20161214_095208

 

.

.

.

.

.

 

 IMG_0465

 20150605_143948

.

.

.

.

.


A se demander comment les politiques ont pu si longtemps être complètement désengagés des espaces publics de nos villages et hameaux (oui, Mesdames et Messieurs les politiques, quand je vois la situation actuelle de tous ces espaces, je pense que l'on peut parler de désengagement).
Passant parfois à côté du pire, comme lorsqu'un ancien échevin des travaux avait avancé l'idée de raser le bâtiment du maka pour en faire 3 places de parking supplémentaires... Heureusement, il est - comme d'autres - aujourd'hui retiré de la politique et depuis, les temps ont changés, du moins je l'espère.
.

et les -

Mais d'autres espaces sont complètement délaissés :

.

  • la place Teixeira de La Brouck : au centre d'un quartier très dense comptant pour l'essentiel des petites maisons autrefois propriété de La Métal, cet espace mérite au moins une remise à niveau des "plantations" (suppression des arbres mal localisés ou mal foutus, plantation d'une haie d'ornement), la délimitation d'un espace enherbé et le remplacement du mobilier obsolète.

.

20150117_16214420151107_075535.

.

.

.

.

.

.

.

Il y a de cela 1 an et demi, l'Echevin avait annoncé au Conseil - et donc à la population - qu'un effort allait être entrepris par la Commune ; personnellement, je n'ai vu aucune différence au niveau de cette place dont l'état fait peine à voir. Et vous ?

Habitants de La Brouck, rassurez-vous : la Commune ayant décidé de consacrer 15.000 € du budget 2017 pour la place de Forêt, elle ne pourra pas vous laisser dans votre jus encore longtemps, sauf continuer à vous manifester le plus grand dédain.  

. 

  • la place Emile Vandervelde de Fraipont
    D'innombrables potentialités anéanties par... un parking.

.IMG_1675

.

.Capture 2

.

.

.

 

IMG_1666

Quel avenir pour la place de Fraipont bas ?
.

J'ai réalisé tout un travail de réflexion quant au réaménagement de cette place  
-->  transmission de la note de 7 pages sur simple demande

Capture

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • la place de Nessonvaux

IMG_1502

La renouveau de la place de Nessonvaux devra inclure un aménagement localisé de la route régionale. Au centre de la photo, le hêtre classé arbre remarquable.

 

IMG_5611

 

 

 

 Capture

 

 

 

 

 

 

 

La réflexion concernant la place de Nessonvaux doit également englober la Cour Monville (souvent occupée par les voitures des habitants) mais aussi les venelles et escaliers étroits qui caractérisent le centre historique du village.  

IMG_9049IMG_9054

 

 

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

  • la place Wiston Churchill de Trasenster

Capture - place winston churchill - Trasenster

 Quels espaces publics veut-on à Trasenster ?
.

  • la place François Piscart de Forêt

 

IMG_1797IMG_1798

 

IMG_1794

Un aménagement destructeur "à l'ancienne", soit du macadam et rien que du macadam...

.

Que les habitants du Ry de Mosbeux, de la Lonhienne, de Sainry, de Trooz, de Noirfalise, de Grihanster, de Becoënne m’en veulent pas de ne pas avoir écrit sur leur hameau, leur cité, leur rue ; c’est aussi la chance de la ruralité que de bénéficier de petits endroits reculés… un peu à l’abri des regards.

Si vous avez néamoins des choses à dire concernant votre quartier, je vous écouterai bien volontiers.

 

Les plantations : un autre point faible de la Commune

Voyez les photos - qui en disent bien plus long que les discours - dans l'article de ce 18 janvier

 

 



.

Posté par infotrooz à 02:08 - - Permalien [#]

14 janvier 2017

Les places de village (II)

  (contact : troozinfo@gmail.com)

Pourquoi tant d'espaces publics dégradés ?

Ce 15 janvier, un article exposera la situation des principaux espaces publics de Trooz. Il y aura des + et des -

IMG_1707

La place Emile Vandervelde à Fraipont : une place qui n'a plus rien de convivial depuis belle lurette. 

.

Pour bien comprendre... et ne plus refaire les fautes du passé, il est utile de rappeler quelques prémisses et prémices.

La situation insatisfaisante de certains espaces publics de Trooz telle qu'on l'observe aujourd'hui (et que vous découvrirez demain) est le résultat de plusieurs éléments qui ont tous un point commun : le désintérêt !

Dans le chef de certains élus politiques trooziens d'avant la législature actuelle, et au vu de la situation telle que léguée aux 19 élus du Conseil mis en place fin 2012 (dont certains étaient déjà en place... sous la ou les législatures précédentes - cqfd), on peut même parler de négligence coupable.

Je vais pointer juste trois de ces négligences :

  1. le désintérêt en matière d'urbanisme et d'aménagement du territoire dont la manifestation la plus flagrante a été de ne pas doter la commune des moyens légaux qui lui auraient permis de développer une vraie politique en la matière (la majorité actuelle n'est pas blanche comme neige). Entre autres désagréments, cette attitude que je considère comme inexcusable a conduit à la dégradation de notre cadre de vie en autorisant des aménagements ou des constructions sans le moindre égard en terme de cohérence et d'intégration au bâti existant.

    Quand la Commune a - dans des cas bien particuliers - refusé certains permis tant les projets étaient néfastes, l'absence de ces compétences communales formelles a permis aux demandeurs d'obtenir gain de cause après recours auprès du Ministre wallon "compétent".


    Pour poursuivre dans cette veine, c'est aussi en se désintéressant des centres de village que les politiques - encore eux - ont encouragé les habitants qui en ont les moyens à s'installer en périphérie, avec pour conséquence une déstructuration toujours plus poussée de l'habitat. Cela ne s'est pas seulement passé en ville mais aussi "à la campagne", et donc à Trooz.

  2. le désintérêt par rapport aux programmes régionaux porteurs en terme d'aménagement d'espace de vie, de développement rural, de valorisation du patrimoine, d'urbanisme de qualité. Heureusement, le PCDR - initié à la fin de la dernière législature (rendons quand même à César ce qui lui appartient) - délivrera bientôt une série de fiches-projets qui seront réalisées dans les prochaines années, parmi lesquelles une ou deux devraient être consacrées - ne fut-ce qu'en partie - à des espaces publics.

  3. le désintérêt par rapport aux plantations, qui sont pourtant comme la garniture sur un gâteau Saint-Honoré, très largement négligées alors que notre commune dispose d'ouvriers compétents dans cette matière. Le chêne rouge d'Amérique de la Place du 11 novembre s'en rappelle encore.
    .

Exagéré ? Ouvrez les yeux, ayez un minimum de sens critique et d'objectivité. Si vous ne voyez toujours rien, contactez-moi, je vous montrerai.

.

Et la majorité actuelle ?

Elle progresse mais elle a encore bien du chemin à faire, comme on le verra demain. Car il est plus utile - et urgent - que jamais d'enfin considérer les espaces publics et de leur rendre la cohérence et l'harmonie qu'ils n'auraient jamais dû perdre.

On n'a pas fait le monde en un jour ? Non seulement on ne compte plus en jours mais en plus, il est bien légitime de s'impatienter après des années d'inertie.

La Commune de Trooz ne peut aujourd'hui plus manquer de volonté et de vision d'avenir, car :

  • il serait incorrect de dire que la Commune ne dispose d'aucune marge financière ni d'aucune liberté d'entreprendre. On ne vous parle pas de refaire nos places de village comme autant de Piazza del Campo ou del Popolo (ni de place Saint-Pierre d'ailleurs) mais d'au moins leur rendre un aspect avenant ; 
  • il serait incorrect de dire que tout aménagement coûte les yeux de la tête et n'est alors envisageable que très largement subsidié ;
  • il serait incorrect de dire que la configuration particulière de ces espaces et les difficultés de parcage empêchent toute amélioration.

C'est vrai, cela est aussi affaire de priorité. Et bien en voilà une, car il est grand temps que notre commune retrouve des espaces accueillants et qui fassent la fierté de sa population, car jusqu'à présent, ce n'est pas toujours le cas, comme on va le voir.

 

Après cette diatribe, voyons ce que l'on peut faire...

Rendez-vous demain pour un passage en revue (d'une partie) des espaces publics de Trooz.

 

Attention : ce n'est pas aux élus et / ou aux employés communaux à décider seuls comment aménager les places publiques ! Les habitants, les riverains, les usagers doivent participer aux réflexions, si c'est vraiment pour eux que des aménagements sont réalisés. Et non pas leur imposer un aménagement.

Messieurs les membres du Collège, que vous nous proposez-vous ?

 

Capture Péry 2015

Péry : tout un quartier résidentiel qui s'est construit en additionnant les maisons 4 façades les unes aux autres, totalement dénué du moindre espace public digne de ce nom. Le degré zéro en matière d'urbanisme... et ça continue (rue Biche les Prés, rue Sainry...).

 



 

.

Posté par infotrooz à 02:21 - - Permalien [#]

13 janvier 2017

Les places de village (I)

  (contact : troozinfo@gmail.com)

...lieux d'échanges et de convivialité ?

Les villages se sont généralement construits autour d’une place… de village. Lieu central et reconnu, elle porte l’identité du villagepérimètre Trooz. Les pouvoirs laïcs et religieux y ont souvent leur siège, on y honore les morts pour la patrie, une fontaine ou une œuvre d’art embellit l’espace, un ou plusieurs beaux arbres lui apportent du volume et de la couleur. La place est aussi l’endroit du folklore, de tous les folklores : on y processionne, on y festoie, on y déclame, on y danse et on y chante.

Lieux de rencontres, d’échanges, de partage et de convivialité, les places de village méritent l’attention de tous, élus et citoyens, car elles n’ont véritablement d’intérêt que si on y apporte la vie.

Avec le temps, beaucoup de places de village ont évolué en parkings sans vraiment de maîtrise du phénomène. D’autres ont été quelque peu négligées au fur et à mesure de la disparition des petits commerces d’antan et de leur désaffection progressive. On y passe mais on ne s’y arrête plus vraiment. Les activités sociales s’y font rares. On n’y voit plus si souvent des enfants rouler à vélo ou jouer football.

Aujourd’hui néanmoins, la tendance est de rendre les places de village aux riverains et aux habitants, mais aussi aux commerçants et aux saltimbanques. Pour y ramener la vie, les rencontres, les échanges… Pour y retrouver son identité.


Quelles situations à Trooz ?

Nous verrons cela ce 15 janvier !

IMG_5613

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0615

IMG_5759

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



.

Posté par infotrooz à 03:00 - - Permalien [#]

10 janvier 2017

Le Maka va reprendre vie

 (contact : troozinfo@gmail.com)

Le tout est de savoir quand...

article Le Maka - DH 10-01-2017

Article paru dans La Dernière Heure - Mardi 10 janvier 2017

 

Ca ressemble furieusement à la méthode (d'Emile) Coué tout cela. A moins que...

Si la majorité décrochait ce subside tant attendu, elle pourrait alors défendre un (début de) bilan honorable en matière d'aménagement d'espaces publics. On en reparlera... le 15 janvier.

 



.

 

Posté par infotrooz à 15:23 - - Permalien [#]

06 janvier 2017

La drève Patureau

 (contact : troozinfo@gmail.com)

Enfin son renouveau ?

La drève Patureau à Fraipont fait partie de ces espaces verts sans prétention qui apportent beaucoup au cadre et à la qualité de vie des habitants.

IMG_3020

Longue de 400 mètres environ, cette drève autrefois constituée de hauts épicéas conduisait au château de Bonhomme à Fraipont.

Rachetée au nouveau propriétaire (famille de Hontheim) par la Commune de Fraipont, la grille du portail d'entrée a alors été déplacée pour être mise à son emplacement actuel.

Il y a une vingtaine d'années, la drève a été replantée avec des arbres d'une douzaine d'essences différentes afin de favoriser la biodiversité : frênes, peupliers, aulnes, sorbiers, tilleuls, érables, saules... Problème : ces diverses espèces présentent des caractéristiques peu compatibles sur le long terme au niveau de leur vitesse de croissance, leurs dimensions, leur résistance au vent... Sans compter 2 ou 3 pieds de variétés exotiques et la chalarose du frêne qui décime cette essence partout en Europe ! La disposition des arbres est aussi quelque peu étonnante, comme ces 12 érables sycomores concentrés "côté chemin de fer".

Dans le cadre du projet Biodibap visant à favoriser la biodiversité aux abords des bâtiments publics, la Commune a reçu une promesse de subside en vue de la restauration de cette drève. Après moult péripéties (et beaucoup de retard dont la Commune est seule responsable), 18 châtaigniers viennent d'être plantés par les ouvriers communaux, en des endroits libres ou à la place d'arbres éliminés.

Jamais cette drève ne sera homogène comme pourrait l'être une allée monospécifique de hêtres ou de tilleuls ; la plantation finalement très aléatoire de ces châtaigniers ne va rien arranger dans ce domaine.

Espérons néanmoins que d'ici quelques années, l'ensemble retrouvera une harmonie invitant à la promenade et à la flânerie.

Capture - vue aérienne Drève Patureau

Le schéma de la drève telle qu'elle se présente aujourd'hui --> cliquer ici --> Dreve_Patureau___fin_2016

.

IMG_5563

Une fois encore, les ouvriers communaux ont montré tout leur savoir-faire et leur professionnalisme en taillant les arbres de la drève et en plantant les châtaigniers.

IMG_5554 

L'école El'No en cours de construction disposera avec cette drève d'un beau terrain d'apprentissage de la nature pour les enfants.

IMG_5558 

Il arrive que certains passages de la drève soient un peu ou très mouillés après de fortes pluies. Ben oui, la drève Patureau n'est pas l'allée royale du château de Versailles et il faut accepter son côté quelque peu "sauvage". Ceux qui ne veulent jamais se salir les pieds peuvent aussi emprunter la route... car il est impensable d'empierrer la drève, ne fut-ce que partiellement, sous peine de la dénaturer ! L'entretien des fossés longeant le tronçon problématique et l'écoulement des eaux doivent suffire.

IMG_5586

 

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Le panneau d'information du public après... nettoyage.
.

20161101_085859

 

20161204_163542

 

 

 

.

 

.

.

.

.

Vu la diversité des espèces, le suivi et l'entretien de la drève devront être permanents. Sans le moindre doute, il faudra à nouveau remplacer certains arbres d'ici quelques années : les frênes malades, certains aulnes mal foutus, des peupliers dont les branches ou la tête seront brisées...

Sinon, la grosse pierre qui empêche les véhicules de passer devra être remise en place.

 

IMG_5572

IMG_5575

IMG_5580

IMG_5581

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les saules têtards sont de vrais réservoirs de biodiversité. Appréciant les terrains humides et même détrempés, ils sont quelques-uns en bordure de la drève et dans la propriété voisine.

 .

.


Et le reste du projet Biodibap' me direz-vous ?

http://www.infotrooz.be/archives/2015/11/18/32940704.html

Pour rappel, 35.000 € de subsides ont été accordés mi 2014 en vue de réaliser une série d'actions en faveur de la biodiversité en divers endroits de notre commune, toujours à proximité de bâtiments publics. Jusqu'à présent, ça fait (très) cher le châtaignier.

Rassurez-vous, je vais regarder cela de très près et vous informerai en retour.

 

 



.

 

Posté par infotrooz à 03:54 - - Permalien [#]