Le Passeur (d'idées)

22 février 2023

Pollution du ruisseau du Bois Lemoine

(contact : troozinfo@gmail.com)
.

La station d'épuration fantôme
.
Cela fait 6 ans que la Commune de Trooz a voté l'inscription de 120.000 € à son budget extraordinaire en vue de remplacer la station d'épuration du quartier du Bois Lemoine, à l'arrêt depuis une décennie environs.
http://www.infotrooz.be/archives/2016/12/13/34682140.html

Inutile de dire que le coût a grandement augmenté depuis !

Et pourtant, rien n'a été fait sur le terrain. Les eaux sales des 24 maisons du quartier sont directement rejetées dans le ruisseau... dans lequel s'abreuve du bétail et des chevaux quelques centaines de mètres plus bas.

IMG20230101141052

IMG20230101141137

L'antique station du quartier Bois Lemoine.

IMG20230219100101

IMG20230219100213

Une prairie en aval, longée par le ruisseau pollué.
.
L'environnement et sa protection restent les parents pauvres de la politique communale de Trooz, alors que ces enjeux sont plus importants que jamais. Aucun volontarisme en matière de prévention des déchets, aucune implication en vue de la prise en compte par les divers gestionnaires de la dimension "biodiversité" au niveau des aménagements post inondations, pas de coupure de l'éclairage public pendant la nuit, aménagements favorables à la biodiversité jamais réalisés au niveau du bâtiment de l'ancienne gare de Trooz.

On peut comprendre que la Commune n'ait pas sollicité le subside "Biodiver'Cité" en 2022.

Bien sûr, la commune dispose de peu d'espaces en propriété mais bien des choses pourraient être faites.

Citons quand même quelques actions qui vont dans le bon sens : abandon des pesticides dans les cimetières, entretien très soigné des espaces publics par les ouvriers communaux, journée annuelle de nettoyage des bords de Vesdre.
.

La Déclaration de Politique Générale était pourtant (un peu) plus ambitieuse, rassemblant quelques promesses dans le chapitre "environnement et qualité de vie", introduit par la volonté de faire de la préservation de l'environnement "une priorité".
.

IMG20230101141216

Pour en savoir un peu plus : http://www.infotrooz.be/archives/2017/01/30/34734680.html

.


.

Posté par infotrooz à 19:29 - - Permalien [#]

Fraipont : les habitants ont-ils mérité cela ?

(contact : troozinfo@gmail.com)
.

"Mais que fait la police ?"

Enfin, je veux dire la Commune de Trooz et la Province de Liège...

Plus d'un an que la Place Emile Vandervelde de Fraipont a été éventrée et que les riverains vivent dans un chantier !

Aucune information aux habitants, laissés dans l'ignorance.

Que dire sinon que la gestion des pouvoirs publics est calamiteuse ?

.

Ouvrir sans savoir si on pourra refermer.

Le Ruisseau du Haveignée est canalisé de longue date sous la place du village.

Fin de l'été 2021, un riverain proche du chemin de fer observe que ses eaux usées ne s'évacuent plus aussi facilement qu'avant. La Commune de Trooz informe la Province de Liège, gestionnaire du cours d'eau de 2ème catégorie, qui désigne une entreprise pour aller voir.

Que fait l'entreprise ? Elle creuse... un peu en amont de l'embouchure du ruisseau avec la Vesdre. N'observant rien, elle creuse un peu plus haut, puis un peu plus haut..., tout en détruisant la voûte en pierres du ruisseau.

IMG20230219131210

IMG20230219131217

Trou n°1

IMG20230219131319

Trou n°2

IMG20211108152554

IMG20230219131304

Trou - tranchée - n°3 (juste après les travaux et aujourd'hui)
.

Finalement, on se rend compte qu'en amont de la Place Emile Vandervelde, un élément de béton en L à glissé et a partiellement obstrué le ruisseau. Retiré, le Haveignée retrouve son écoulement normal.

En attendant, la place est éventrée !

IMG20230219131559

.

IMG20230219131426

Pourquoi avoir ouvert la place alors qu'il y a un assez grand espace de libre pour aller voir ce qui se passe ? Le trou aval est à moins de 12 m de la confluence !
.

Plus d'un an que ça dure.

Et maintenant ? Rien !

Les Fraipontois ont subi de plein fouet les inondations de 2021. Aujourd'hui, la place du village - dont une fiche du PCDR prévoit la rénovation - est dans un état lamentable, sans perspective d'amélioration à court terme.

Comment expliquer une situation aussi négligée, une gestion aussi erratique ?

Pour les Fraipontois, pour les Trooziens, pour les visiteurs, prière de finir ce qui a été commencé.
.

IMG20230210091808

.


.

 

Posté par infotrooz à 19:23 - - Permalien [#]

15 février 2023

Inondations : des quartiers durables à Trooz ?

(contact : troozinfo@gmail.com)
.

Après Fraipont-Village...

http://www.infotrooz.be/archives/2023/02/10/39809370.html

Après La Fenderie...

http://www.infotrooz.be/archives/2023/02/12/39810304.html
.

3. Le centre de Trooz

.
Résumé non technique (schémas avec leurs légendes) disponible ici :

https://lampspw.wallonie.be/dgo4/tinymvc/apps/amenagement/views/documents/amenagement/regional/inondations/pddq/rnt-trooz.pdf

.
Dessins / schémas et encadrés extraits du résumé non technique de l’étude.


.

1. Pôle communal

7 propositions du BE :

.

20170324_113454

Le Parc à l'arrière de la maison communale.
.
La zone à l’aval du pont surplombant la Vesdre accumule plus particulièrement les facteurs aggravants. L’étude propose de convertir une partie de cette zone urbanisée en zone verte perméable mêlant espaces verts de qualité, zone d’expansion de crues et infrastructures publiques.

Un merlon de protection pourrait assurer une continuité depuis le pont jusqu’à la confluence avec la Magne (…).

Mes remarques

Les propositions nécessiteraient une reconfiguration complète de toute la plaine des sports et du Parc communal ainsi que la suppression de plusieurs bâtiments. Cela semble a priori difficilement réalisable.

La coupe il y a un an de la bande boisée en rive droite de la Vesdre, juste en aval de l’ancien pont désaffecté de « la Métal », ne doit pas conduire à de nouveaux aménagements ! Toute cette zone mériterait d’être rabaissée afin de laisser plus de la place à la Vesdre (annexe hydraulique).

IMG20230215120436

Encore une berge totalement artificielle qui mériterait d'être "renaturalisée".
.

2. Prayon centre

8 propositions du BE :

.

IMG20220226182518

"Renaturer les berges". C'est dommage, on vient juste de les enrocher !

IMG20221003180456

La Vesdre en aval du pont de Prayon, bordée par la rue Laurentpré.
.

Mes remarques

Les propositions nécessiteraient également une reconfiguration complète en rive droite de la Vesdre ainsi que la destruction de plusieurs halls et habitations. Cela semble a priori difficilement réalisable. Un élargissement du lit mineur sur une dizaine de mètres serait déjà une belle avancée (annexe hydraulique).

L’aménagement d’une passerelle reliant Prayon centre et le bas de la rue Leurentpré est une bonne idée mais difficilement imaginable vu la nécessité de son positionnement au minimum 5 m au-dessus du lit de la rivière. Sans parler du coût.

 

3. Trooz gare

4 propositions du BE :

.
IMG20230210105819
.
Espace libre longeant le chemin de fer, actuellement occupé par les locaux communaux.

.

Ma remarque

La construction d’un nouveau quartier à habiter est une très bonne idée, à adapter si l’on conserve le bâtiment en dur qui y existe.

.


.

 

Posté par infotrooz à 07:16 - - Permalien [#]

12 février 2023

Inondations : des quartiers durables à Trooz ?

(contact : troozinfo@gmail.com)
.

Après Fraipont-Village...

http://www.infotrooz.be/archives/2023/02/10/39809370.html

2. La Fenderie

.

IMG20230210103906

Résumé non technique (schémas avec leurs légendes) disponible ici :

https://lampspw.wallonie.be/dgo4/tinymvc/apps/amenagement/views/documents/amenagement/regional/inondations/pddq/rnt-trooz.pdf

Dessins / schémas et encadrés extraits du résumé non technique de l’étude.

.

1.  Fenderie

6 propositions du BE :

.
Pour info :

  • le passage sous voie (flèche en trident bleu sur le dessin) aurait pour objectif d’empêcher que le flux de la Vesdre se heurte au talus du chemin de fer.

Mes remarques

Pourquoi « déconstruire » le double bâtiment à appartements situés aux étages 1 et 2, et donc hors d’atteinte des inondations, alors que le bâtiment est très peu abîmé et que les logements (sociaux) sont rares et coûteux ?

IMG20230210103159

Le double bâtiment à double étages, très peu touché par les inondations.

IMG20230210103109

Le quartier de La Fenderie, vidé de ses habitants.

Le potentiel écologique de la zone, même aménagée, est modeste de par la surface réduite du site. L’aménagement d’une zone d’expansion des crues va générer d’énormes déblais mais vu les caractéristiques physiques de la zone, il est justifié. Par contre, la proposition d’aménagement du Ravel sur une digue épousant l’intérieur du méandre est une mauvaise idée tant du point de vue technique qu’écologique ; il serait préférable de faire cheminer la voie cyclablesur ou à côté de la petite route de circulation (très) locale située au Nord du bief. Et si on veut que cette route soit peu empruntée, il suffit de couper la circulation automobile sur le pont au-dessus du chemin de fer, en direction de Gelivaux.

IMG20230210102125

Le quartier de La Fenderie, construit sur des remblais de plusieurs mètres de haut qu'il faudrait évacuer si la zone est rendue à la Vesdre.

IMG20230210103718

La petite route locale, actuellement coupée à la circulation.

Les aménagements visant à développer la vocation pédagogique de la zone humide devraient être discrets et en retrait. Vouloir y adjoindre des fonctions touristiques et récréatives n’est pas opportun sur une si petite surface.
.

Gros problème : la continuité écologique de la rivière est… incompatible avec la conservation du barrage en vue d’alimenter le bief qui conduit à la centrale hydroélectrique de La Fenderie (hors service). On ne peut pas faire l’un et l’autre et vu l’objectif de durabilité écologique, environnementale et sécuritaire, le barrage doit partir, rendant inutile le projet de construction d’une « passe à poissons ».

.

IMG20230210102305

Le barrage sur la Vesdre.
.

2.  Pied du pont du chemin de fer (site du service des travaux)

3 propositions du BE :

IMG20230210104054

La Vesdre à l'arrière du service communal des Travaux.

.
3.  Confluence Ry de Mosbeux

3 propositions du BE :

 

 

IMG20230210102118.

La confluence du Ry de Mosbeux.
.

4. Confluence Ry des Chenaux

2 propositions du BE :

 

 

IMG20230210102431

La confluence du Ry des Chenaux et les 3 anciennes maisons.
.
.
Ma remarque

Le ruisseau des Chenaux (2ème catégorie – géré par la Province) a été aménagé APRES les crues de l’été 2021, et ce de la pire des manières, en canalisant son lit sur plus de 400 m ! Dès qu’il y aura un fort orage, même localisé, les eaux vont dévaler ce chenal en béton et mettre davantage encore en péril les habitations anciennes qui se trouvent à la confluence avec la Vesdre. Sans parler du danger pour les cyclistes que représente ce chenal. Ou quand la Province montre le chemin à ne pas suivre, sous prétexte d’agir.


.
Le Ry des Chenaux, canalisé APRES les inondations.

.

 

Dessin extrait du résumé non technique de l’étude.
.

Ma remarque

La restauration écologique et hydrologique du site de La Fenderie ne sera effective que si un contact direct est maintenu avec la rivière. En d’autres termes, il faut y restaurer une annexe hydraulique permanente à la rivière et non un espace lui rendu exceptionnellement, en cas de fortes eaux.

Le milieu devra être ouvert et non refermé comme le montre le dessin.

 

 


.

Posté par infotrooz à 10:12 - - Permalien [#]

10 février 2023

Inondations : des quartiers durables à Trooz ?

(contact : troozinfo@gmail.com)
.

A-t-on appris quelque chose ?

Va-t-on changer quelque chose ?

.
Afin de permettre le (re)développement durable des quartiers les plus sinistrés, des études ont été menées dans les 9 communes les plus durement sinistrées à la suite des inondations de juillet 2021.

https://lampspw.wallonie.be/dgo4/site_amenagement/index.php/site/inondations/programmes-de-developpement-durable-de-quartiers

Ces études sont terminées et ont été transmises aux autorités. Elles comprennent chacune un diagnostic propre à chaque territoire, un schéma stratégique de (re)développement durable et des propositions d’aménagements concertées entre experts et communes. Ces outils sont également à la disposition des citoyens pour les conseiller dans le processus de reconstruction. 

Objectifs :

  • soutenir les autorités communales ;
  • aider à orienter les démarches de reconstruction ;
  • tenter de limiter au maximum les risques d’inondations futures et les dégâts occasionnés par de fortes pluies.

En clair, il s’agit d’outils d’aide à la décision. Bien que sans valeur juridique intrinsèque, les autorités sont invitées à prendre en compte ces études, d’autant plus qu’elles ont accompagné tout le processus de leur réalisation.

Dans quelques semaines, la modélisation hydraulique de la vallée de la Vesdre apportera des informations complémentaires sur les risques encourus.
.

J’ai lu le résumé non technique de l’étude *de Trooz.

A l’heure où la Commune projette de gros investissements de reconstruction, voici un rapportage de l’étude au niveau des trois « zones à enjeux » étudiées : Fraipont village, La Fenderie et le Centre de Trooz et quelques commentaires de ma part.

* Etude réalisée par Baumans-Deffet sprl avec Agence TER et TER Consult Les principes d’aménagement sont donnés à titre illustratif. Résumé non technique (schémas avec leurs légendes) disponible ici :

https://lampspw.wallonie.be/dgo4/tinymvc/apps/amenagement/views/documents/amenagement/regional/inondations/pddq/rnt-trooz.pdf

Dessins / schémas et encadrés extraits du résumé non technique de l’étude.

.

1. Fraipont village

Le village est divisé en 2 zones distinctes, séparées par le talus du chemin de fer.
.

1.  Place de Fraipont

4 + 2 propositions du BE :

 

  • séparer le ruisseau du Haveignée de celui du Vivier, le premier passant sous/par la Place Emile Vandervelde, le second passant dans le Parc de l’Ecole Libre pour se jeter directement dans la Vesdre ;
  • restaurer le Vivier (remise à ciel ouvert) au niveau de la Place Emile Vandervelde ;

IMG20230210091741

Le Ruisseau du Haveignée "sous" la Place Emile Vandervelde

IMG20230210100446

Le Ruisseau du Vivier

 
2.  Gare de Fraipont

3 propositions du BE :

 

3.  Zone humide

7 propositions du BE :

 

IMG20230210090549

La plaine alluviale, entre les 2 tunnels sous le chemin de fer (commune d'Olne)

.
Pour info :

  • « l’affluent » est en fait le ruisseau du Vivier ;
  • le passage sous voie aurait pour objectif de diminuer les flux venant de Fraipont village et qui se heurtent au talus du chemin de fer

Gros problème : la restauration de la continuité écologique est envisagée via le maintien du barrage pour permettre l’alimentation de la centrale hydroélectrique et l’aménagement d’une « passe à poissons ». Or, tous ces barrages sur la Vesdre empêchent le charriage des sédiments, fonction écologique essentielle des rivières ! Quant aux échelles à poissons, elles demeurent un obstacle non ou difficilement franchissable par une série de poissons. Le coût de cette proposition est aussi très important, bien plus que l’arasement de l’obstacle qui permettrait de rétablir le profil naturel de tout un tronçon amont de la Vesdre.

IMG20230210090943

La digue qui rompt la continuité écologique de la Vesdre.

IMG20230210100625

Le talus du chemin de fer, obstacle dans le lit majeur de la Vesdre, qui devrait être perforé en vue de permettre aux eaux de crue de rejoindre la rivière.

.


.

 

Posté par infotrooz à 15:59 - - Permalien [#]

02 février 2023

Budget 2023 de Trooz

(contact : troozinfo@gmail.com)

Durée : 1H35 heure

Présences : 17 sur 19
.

26 millions pour les investissements

.
Lors du Conseil communal de ce jeudi 2 février, la majorité a voté son budget ordinaire 2023 qui s’établit à 12,5 M €, à l’équilibre.

Mais aussi son budget « extraordinaire » 2023 de 26 M €, dont 24 M de « subsides ».

Des montants aussi élevés sont évidemment le résultat des inondations destructrices de l’été 2021. But : remettre la commune en état tant au niveau des infrastructures de communications que des implantations communales.

Les plus gros postes de ce budget extraordinaire :

-          1,8 M € pour la restauration des installations du Football Club de Trooz (La Brouck – Prayon) ;

-          1,3 M € pour la restauration du terrain de football synthétique (La Brouck – Prayon) ;

-          3,2 M € pour la restauration de l’école de La Brouck ;

-          760.000 € pour la mise en conformité de la salle omnisport de Trooz (Prayon) ;

-          250.000 € pour des études (hydrauliques, projets…) ;

-          309.000 € pour le PIMACI (Plan d'Investissement Mobilité Active Communal et Intermodalité)
          (trottoirs élargis…) ;

-          150.000 € pour la rue Louis Leménager (Fraipont) ;

-          …

-          109.000 € pour l’achat d’une minipelle ;

-          10 M € pour des restaurations de voiries et égouts ;

-          … et…

-          290.000 € pour la réparation de ruisseaux.
           Que veut dire « réparer un ruisseau » ? Je ne sais pas mais je promets de me renseigner !

.
Comme l’a expliqué le Bourgmestre, il est évident que tous ces projets ne seront pas engagés / réalisés en 2023 mais la commune fera tout ce qu’elle peut pour qu’un maximum le soit. Et pour cela, ils doivent être inscrits au budget.

IMG_1145

IMG_1423

Rue Louis Leménager (Nessonvaux)

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.
.

.

Quid des assurances (pour les bâtiments) et du Fonds des calamités (pour les bâtiments et les voiries) ?

La commune a introduit des demandes à hauteur respectivement de 30 et 32 M € en espérant recevoir dès 2023 au moins les M € inscrits comme recettes au budget extraordinaire. En clair, elle se donne l’opportunité de réaliser ces projets. Notons aussi que le Fonds devrait intervenir pour des destructions qui bénéficieront de subsides à la restauration, ce qui permettra de réorienter ces liquidités vers d’autres projets.

Le Bourgmestre ajoute que le personnel communal ne pourra pas porter autant de projets et qu’il est dès lors prévu d’externaliser un maximum auprès de Bureaux d’études pour pouvoir introduire un maximum de dossiers dès cette année.

.

Et la politique dans tout cela ?

Le MR a questionné sur les incertitudes liées à l’octroi des moyens nécessaires à la concrétisation desinvestissements vu qu’aucun accord n’est encore intervenu avec les assurances et que le Fonds des calamités n’a pas encore formellement pris ses décisions de paiements.

Lors du vote du budget, le MR s’est abstenu… sans demander que le vote ne soit scindé, ce qui lui aurait pourtant permis de voter en faveur du budget ordinaire pour lequel « il n’a rien à redire ».

.

Dommage que ni la majorité ni l’opposition n’ont abordé la question – pourtant essentielle – de la résilience des travaux de restauration et de reconstruction dans une vallée en proie aux inondations.

.

 .

Petite information : l’éclairage led a permis à la commune d’économiser 50.000 € sur sa facture d’électricité en 2022. Combien aurait-elle économisé si elle avait décidé de couper l’éclairage de minuit à 5 heures du matin : personne ne le saura jamais…

IMG20221102062258

 

Compte-rendu du Conseil par la Commune dès demain vendredi sur son site.

.


 

Posté par infotrooz à 22:21 - - Permalien [#]

28 janvier 2023

Conseil communal du 2 février 2023

(contact : troozinfo@gmail.com)

 .
19h00

SALLE DES MARIAGES
Rue de l'Eglise 22 à Prayon

.

12 POINTS à mettre en évidence :

CONVOCATION : https://bit.ly/3wV5NNr
.

1.     Procès-verbal de la séance du 10 juin 2021

2.     Procès-verbal de la séance du 20 septembre 2021

5.     Centre Public d'Aide Sociale - Budget 2023

7.     Amplification du déploiement d'infrastructures de rechargement pour véhicules

       électriques sur le domaine public par les pouvoirs locaux - Appel à intérêt

8.     Plan d'Investissement Communal 2022-2024

9.     Taxe sur l'enlèvement, le traitement et la mise en décharge des immondices

       - Exercice 2023

10.    Rapport sur la situation de l'administration et des affaires de la commune

11.    Budget communal 2023

12.    Avantages sociaux - Année 2018, 2019 et 2020

13.    Rapport d'avancement final 2022 Conseiller en Energie - Subvention

       "Communes Energ'Ethiques"

14.    Projet "Impuls'Vif" du SPF Intérieur - Convention de collaboration entre les

        communes et la zone SECOVA

15.    Convention "Territoire de mémoire" - Renouvellement pour la période 2023 à 2027

.

Quelques commentaires :

  • approbation des PV des Conseils communaux : les PV des 13 derniers Conseils ne sont toujours pas (approuvés ni ?) accessibles au public sur le site communal ! https://www.trooz.be/ma-commune/vie-politique/conseil-communal/proces-verbaux/
    Non, ce n'est pas normal.
  • PIC 2022-2024 : quelles seront les priorités en matière d'investissement pour les 3 années ?
  • Budget communal 2023 : le point le plus important de l'année. Curieux de voir si l'opposition MR va adouber une nouvelle fois le programme de la majorité socialiste.

Capture 10

Capture 20

IMG_0155

IMG_1326

IMG_20200226_165313IMG20230101141145

 


.

 

Posté par infotrooz à 13:25 - - Permalien [#]

18 janvier 2023

Task Force Vesdre : comment reconstruire...

(contact : troozinfo@gmail.com)
.

...selon les futurs architectes, aménagistes du territoire et urbanistes

.

Malgré l'importance des dégâts matériels et la profondeur du traumatisme vécu par toute une population, l’hypothèse d’une désertification de la vallée de la Vesdre dévastée par les inondations de la mi-juillet 2021 n’a jamais été sérieusement considérée. Viscéralement attachés à leur lieu de vie, la majorité des sinistrés et les autorités ont rapidement convenu de reconstruire. Oui, mais comment ? 

En aucun cas, la nouvelle page ne pourra s'écrire comme la précédente : les bouleversements climatiques nous exposent à des risques récurrents de crues de forte ampleur, mais aussi de sécheresses estivales, de canicules... Le défi est donc de taille : reconstruire, mais de manière à faire face aux aléas climatiques, et réduire l'impact destructeur de nouveaux débordements de la rivière – et de ses affluents – via la restauration des territoires sinistrés : 737 millions d'euros du Plan de Relance de la Wallonie y sont consacrés. Non moins compliqué, il importe de repenser notre rapport à l'eau et singulièrement à la rivière, cet élément structurant du paysage qui est aussi un écosystème vivant et dynamique.
.

IMG20220701183314 - inaugurationIMG20220701180437

Le monde académique s'est mobilisé en créant la Task Force Vesdre à laquelle ont pris part 150 étudiants en architecture, aménagement du territoire et urbanisme de l’ULiège, l’ULBruxelles et la KULeuven. Une vingtaine de territoires et de sites ont été analysés. Le résultat de leurs travaux a été exposé du 2 au 15 juillet 2022 à la gare SNCB de Verviers-Central, non loin du cœur historique de la cité lainière, lui aussi très durement touché. 

Par la force des choses, ces futurs professionnels ont donc été confrontés de manière quelque peu anticipée au réel dans ce qu'il a de plus brutal – mais aussi, potentiellement, de plus régénérateur au niveau des idées et des concepts. Organisés au sein d'ateliers, par groupes de 2 ou 3 ou en plus grand nombre, les étudiants se sont projetés dans le futur en s'octroyant la liberté de repenser la configuration et l'occupation des espaces, les pratiques d'aménagement et la conception des bâtiments, pour mieux les ancrer dans un territoire appelé à subir une profonde mutation. Au final, les analyses et les projets ont été restitués sous la forme de posters, cartes, livrets, vidéos et maquettes.

Si certaines études abordent les problématiques à l'échelle du bassin ou au travers de transects, d'autres portent sur des espaces et des sites définis : les quartiers de La Brouck, La Fenderie et Fraipont-cité à Trooz, la friche de Verviers-Est et Renoupré, le site de l'ancienne usine Impéria à Nessonvaux, le Centre de Pepinster, le site industriel « Kabelwerk » à Eupen, les confluences à Chênée et à Eupen... Mais l’idée d’« Habiter le territoire » oriente l’ensemble de  la démarche inculquée aux étudiants par le corps professoral à l'origine de la Task Force

Après la visite du terrain, les participants ont analysé la situation à différentes échelles suivant les cas (la vallée, la commune, le quartier). Dans les zones habitées, un dialogue a été établi avec les habitants afin de connaître leurs habitudes de vie avant la catastrophe, leurs craintes et leurs désirs par rapport à l'avenir. À partir de ces données et de ces vécus, et pour chaque site, le problème de « comment vivre, habiter, travailler" a été pensé dans une logique de durabilité et traduit dans un Master Plan sous forme d’un brouillon chaque fois revu et questionné avec les professeurs. Après la phase de numérisation, les projets ont été « opérationnalisés » aux niveaux juridique, foncier, financier… avant d'être présentés aux jurys composés (en partie) d’acteurs de terrain. 

De nouvelles formes de collaborations solidaires entre les différentes parties du bassin versant sont ainsi apparues (zones de rétention des eaux de pluie en amont, renforcement du bocage...) ; des affectations du territoire ont été réévaluées (déplacements d'activités économiques, construction de logements, création de zones d'immersion temporaire, cheminements pour les modes de déplacement doux...) ; la place de la nature a été reconsidérée (espaces rendus à la Vesdre, création d'îlots forestiers, creusement de noues...) ; de nouvelles configurations d'habitats ont émergé (habitats groupés, habitats intergénérationnels...) et des développements possibles ont été imaginés (reconversion d'anciens bâtiments industriels, création d'ateliers pour artisans...). En somme : un travail autant formateur pour les étudiants que révélateur pour les visiteurs de l'exposition.   

Dans tous ces projets, dont certains ouvrent – volontairement – des perspectives audacieuses plus qu'elles n'offrent de solutions concrètes directement transcriptibles sur le terrain, l'homme est au centre des préoccupations : son cadre de vie, son inclusion et son bien-être social, son accès aux équipements et services, ses besoins en transports... ; mais il s’agit aussi de le relier à l'eau et la rivière, condition nécessaire, du reste, d'une relation apaisée entre l'habitant et son habitat construit, d'une part, et le cadre de vie et l'environnement naturel, d'autre part.  

Ce travail universitaire, qui a l'immense mérite de mettre en débat un sujet de société difficile, jusqu’à présent toujours remis à plus tard, et de mobiliser de nouvelles capacités d'apprentissage, est aujourd'hui mis à la disposition des autorités politiques et administratives en charge de la reconstruction. Il repose sur une réflexion collective et systémique qui, à n'en pas douter, est la meilleure garante d'une réelle prise en compte des nouvelles contraintes nées des changements en cours. Reste à l'ensemble des composantes de la société civile à intégrer le débat et à traduire sur le terrain la nécessité de repenser l'occupation et l'aménagement du territoire.

.

IMG20220715155320 - site Impéria à Nessonvaux

Nessonvaux - site de l'ancienne usine Impéria
.

Exemple de 3 quartiers de logements modestes à Trooz

Parmi les points du territoire traités, les étudiants ont imaginé, parfois spéculé, sur l'évolution des 3 quartiers de logements modestes de La Brouck, La Fenderie et Fraipont-cité, fortement touchés par les inondations. Les scénarii "utopiques" ainsi obtenus ont ensuite évolué vers une proposition de projet intégrant la réalité de la situation.

Il s'agit non seulement de montrer ce que pourraient devenir ces sites mais aussi la manière de les habiter. Loin, très loin, de la découpe du territoire et de la distribution en nappes ou en pattes d'araignée des habitations comme on le voit aujourd'hui souvent dans les lotissements et en bordure des voiries.

 

IMG20220701183338 - maquette Quartier La Brouck à Trooz

Quartier de La Brouck

IMG20220715154134 - BBB

 

.


.

 

 

Posté par infotrooz à 18:52 - - Permalien [#]

15 janvier 2023

Etude du bassin du ruisseau de Sainry

(contact : troozinfo@gmail.com)
.

Faire et ne pas faire

Dernière partie n°7

.
La Commune de Trooz va faire faire une étude hydraulique des bassins des ruisseaux de Sainry et du Bois Lemoine. « Pour améliorer l’écoulement ».
.

Ce qu'il faut faire, c'est simple :

mettre en oeuvre les actions proposées par les gens compétents !

.

Extrait du Programme de développement durable des quartiers – Trooz réalisé par Baumans-Deffetsprl avec Agence TER et TER Consult.
.

Capture 1

Capture 2

Capture 3


.

Le site "https://www.wallonie.be/fr/inondations" de la Région wallonne est une mine d'or : on y trouve toutes les informations utiles en matière d'inondations, facilement identifiables et accessibles, y compris toutes les études en cours et les (synthèses de) rapports, dont :

  • Bilan complet du Commissariat spécial à la Reconstruction

  • Rapport de la Commission d'enquête parlementaire "Inondations"

  • Rapport de l'analyse indépendante sur la gestion des voies hydrauliques

  • Référentiels pour les constructions et aménagements en zone inondable

  • Programmes de (re)développement durable des quartiers (voir ci-dessous)

Auxquelles on peut ajouter :

  • Etude hydrologique et hydraulique du bassin de la Vesdre en vue de la reconstruction

  • Schéma stratégique multidisciplinaire du bassin versant de la Vesdre (voir ci-dessous)

.

Et pour TROOZ ?

 

Le Programme de développement durable de...

    La Fenderie

           Fraipont Village

                   le centre de Trooz
.

https://lampspw.wallonie.be/dgo4/tinymvc/apps/amenagement/views/documents/amenagement/regional/inondations/pddq/rnt-trooz.pdf

On y reviendra.
.

Le Schéma stratégique multidisciplinaire du bassin versant de la Vesdre

https://vallee-vesdre.be/contexte-general/

Objectif : Envisager le futur du bassin versant pour faire face aux inondations et aux défis que le changement climatique nous impose

http://www.infotrooz.be/archives/2022/06/22/39529131.html

 

Un travail remarquable qui balise les divers scénarios possibles

.
.

Quantités d'études et d'aides aux communes
.

50 millions € supplémentaires pour anticiper de nouvelles inondations

En 2021, le Gouvernement wallon avait mis en place un mécanisme d'aide destiné aux 262 communes wallonnes afin qu'elles puissent mettre en œuvre des actions pour lutter efficacement contre les risques d'inondation et en améliorer leur gestion. Un budget global de 21,2 millions € avait été dégagé.

Fin 2022, une nouvelle enveloppe de 50 millions € va être affectée à ce mécanisme. Liste des montants attribués par commune 

.
.

Nouveau dispositif d'aide urbanistique pour les communes de catégorie I et II

Afin d'aider les communes les plus impactées à gérer les très nombreuses questions relatives à la réparation/reconstruction des infrastructures sinistrées, la Région va leur mettre à disposition des services compétents en matière d'hydrologie et d'urbanisme. La concrétisation de cette aide réside dans la passation d'un marché public de service, sous la forme d'un accord-cadre, permettant aux communes bénéficiaires de pouvoir faire appel aux services de techniciens spécialisés en urbanisme, en aménagement du territoire et en hydrologie. Plus d'infos

.

La Commune de Trooz est déjà en partie en capacité de prendre des décisions qui, bien entendu, ne seront pas toujours faciles et prendront du temps et nécessiteront des moyens pour être mises en oeuvre. D'ici quelques mois, au terme des études toujours en cours, elle disposera de toutes les informations nécessaires et de l'appui de techniciens compétents.

Elle devra alors s'inscrire dans un cheminement auquel les habitants seront invités à participer en vue de renouer avec la Vesdre et gérer le territoire et ses ressources de manière responsable et soutenable. C'est là la responsabilité du politique. 

La transition, c'est maintenant.
.
.

20151024_151317

20151024_153909

BIG JUMP 2013 018

.

.

20151024_153145

IMG20211031135008

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

.

avant - après

.

 

IMG20220621170301

IMG_1258

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.
.

.

avant - pendant

.

IMG_0727

IMG_1019

IMG_1097

 

.


.

 

Posté par infotrooz à 14:14 - - Permalien [#]

11 janvier 2023

Etude du bassin du ruisseau de Sainry

(contact : troozinfo@gmail.com)
.

Faire et ne pas faire

Partie n°6

.
La Commune de Trooz va faire faire une étude hydraulique des bassins des ruisseaux de Sainry et du Bois Lemoine. « Pour améliorer l’écoulement ».

.

Les égouts et l'épuration des eaux usées

Rappelons le principe de base : pour lutter contre les inondations, il faut retenir un maximum d’eau possible en amont des zones vulnérables, soit stocker l’eau temporairement avant de la restituer progressivement au milieu.
.

Quelques photos… de ce qu’il ne faut pas / plus faire.
.

  • échapper à ses responsabilités en matière d'assainissement

Le quartier du Bois Lemoine disposait d'une station d'épuration privée... jusqu'à ce que la Commune la reprenne au début des années 2010 (fin de l'ère de Denise Laurent), l'exploite quelque temps puis la débranche pour cause de vétusté. 

Presque 10 ans déjà que les eaux des 24 maisons ne sont plus traitées ! Toutes cette pollution file dans le ruisseau du Bois Lemoine qui, plus bas, passe dans une prairie où paissent des chevaux et des bovins. Depuis des années, la commune prétend qu'elle va réinvestir dans un nouvel ouvrage que la SPGE reprendra en propriété pour confier son exploitation à l'AIDE... Toujours est-il que rien ne se passe.

En 2018, la majorité a fait modifié le PASH (plan d’assainissement) afin de faire passer le quartier de l’assainissement autonome privé (appelé aussi « individuel ») vers le collectif public. 

http://www.infotrooz.be/archives/2020/02/18/38036591.html 

20151205_124928

IMG_3686

IMG20230101141137

IMG20230101141227

.

promenade n°3 018

promenade n°3 025

.

 

 

 

 

 

 

 

.

  • négliger le réseau d'égouttage 

Le réseau d'égouttage de Péry est vétuste et incomplet, comme on peut le voir sur l'extrait du PASH (en bleu, les égouts existants). Les investissements en matière d'assainissement coûtent cher et leur mise en place prend du temps. Toujours est-il qu'aujourd'hui, pas un litre d'eau de la zone d'épuration collective de Péry n'est traité dans la station d'épuration de La Brouck.
.

Capture égouts Péry

20160711_203129

 

IMG_1272

.


 

.

Posté par infotrooz à 14:46 - - Permalien [#]

09 janvier 2023

Etude du bassin du ruisseau de Sainry

(contact : troozinfo@gmail.com)
.

Faire et ne pas faire

Partie n°5

.
La Commune de Trooz va faire faire une étude hydraulique des bassins des ruisseaux de Sainry et du Bois Lemoine. « Pour améliorer l’écoulement ».

.

Les zones humides

Rappelons le principe de base : pour lutter contre les inondations, il faut retenir un maximum d’eau possible en amont des zones vulnérables, soit stocker l’eau temporairement avant de la restituer progressivement au milieu.
.

Quelques photos… de ce qu’il ne faut pas / plus faire.
.

  • Drainer les zones humides et remblayer les terrains

Les zones humides sont des "éponges" qui temporisent les eaux de pluie avant de les libérer progressivement. Le meilleur remède possible contre les inondations et, bien souvent, des réservoirs de biodiversité.
.

Plateau où le ruisseau de Péry / Sainry prend sa source.

20151102_103914

.
Avant, pendant et après le détournement en 2013 du ruisseau du Bois Lemoine et le remblayage du terrain.

2013-03-10 - chemins Trooz 015

remblais Péry - 003

20151205_124540

.

Remblayage fin 2015 d'un terrain bordant le ruisseau au carrefour Rue Bois Lemoine - Rue de Beaufays.

20151024_132504

20151024_132554

.
Ruisseau de Péry derrière l'école de Péry - vallon totalement remblayé.

IMG20230102104430

.


.

 

 

Posté par infotrooz à 12:15 - - Permalien [#]

08 janvier 2023

Etude du bassin du ruisseau de Sainry

(contact : troozinfo@gmail.com)
.

Faire et ne pas faire

Partie n°4

.
La Commune de Trooz va faire faire une étude hydraulique des bassins des ruisseaux de Sainry et du Bois Lemoine. « Pour améliorer l’écoulement ».

.

Les bassins d'orage

Rappelons le principe de base : pour lutter contre les inondations, il faut retenir un maximum d’eau possible en amont des zones vulnérables, soit stocker l’eau temporairement avant de la restituer progressivement au milieu.
.

Quelques photos… de ce qu’il ne faut pas / plus faire.
.

  • Négliger l'entretien des bassins d'orage

A ma connaissance, il y a 4 bassins d'orage dans le bassin du ruisseau de Sainry.

Ces ouvrages, enterrés ou à l'air libre, sont des "réservoirs" qui accumulent l'eau de pluie (et des eaux d'égouts diluées vu l'égouttage unitaire en Wallonie) lors des importantes précipitations et la libèrent ensuite très progressivement. Comme le fait une citerne d'eau de pluie ajutée à mi-hauteur ou... une zone humide !

.
Lotissement Immobel à Péry

BO lot

IMG20230102105054

IMG20230102110108

 

Lotissement Sacré à La Lonhienne

BO lot

IMG20230102111749

 

Lotissement Rue Biche-les-Prés : BO fin 2015 et fin 2022

IMG_0140

IMG20230102111031

 

Rue Sainry

Capture BO

IMG20230107143248

 

.


.

 

 

 

 

Posté par infotrooz à 12:27 - - Permalien [#]

06 janvier 2023

Etude du bassin du ruisseau de Sainry

(contact : troozinfo@gmail.com)
.

Faire et ne pas faire

Partie n°3

.
La Commune de Trooz va faire faire une étude hydraulique des bassins des ruisseaux de Sainry et du Bois Lemoine. « Pour améliorer l’écoulement ».

.

Les cours d'eau

Rappelons le principe de base : pour lutter contre les inondations, il faut retenir un maximum d’eau possible en amont des zones vulnérables, soit stocker l’eau temporairement avant de la restituer progressivement au milieu.
.

Quelques photos… de ce qu’il ne faut pas / plus faire.

  • Canaliser les ruisseaux

 

IMG20230102113107

IMG20230102113118

Le ruisseau de Sainry, totalement canalisé sur 1,5 km avant de se jeter dans la Vesdre !
.

IMG20230102104458

Capture 5

Le ruisseau de Sainry derrière l'école de Péry.

 

IMG20210930170335

(hors du bassin du ruisseau de Sainry)
Le ruisseau des Chenaux canalisé... 3 mois après les inondations de la mi-juillet 2021 !
.

  • Canaliser les fossés

 

IMG20230102105822

 .


.

 

 

 

Posté par infotrooz à 07:05 - - Permalien [#]

04 janvier 2023

Etude du bassin du ruisseau de Sainry

(contact : troozinfo@gmail.com)
.

Faire et ne pas faire

Partie n°2

.
La Commune de Trooz va faire faire une étude hydraulique des bassins des ruisseaux de Sainry et du Bois Lemoine. « Pour améliorer l’écoulement ».

En toute logique, cette étude sera suivie de travaux et d’aménagements nécessaires pour réduire les risques d’inondations. Dans ce domaine comme dans d’autres, il s’agit souvent de contrer les effets indésirables de travaux et d’aménagements antérieurs.

Raison pour laquelle je vais porter l’attention sur ce qu’il ne faut pas faire plutôt que sur ce qu’il faudrait faire. En clair, comment prévenir plutôt que guérir.
.

L’urbanisation

Rappelons le principe de base : pour lutter contre les inondations, il faut retenir un maximum d’eau possible en amont des zones vulnérables, soit stocker l’eau temporairement avant de la restituer progressivement au milieu.
.

Ca ne vous étonnera pas, la nature est plus efficace que l’homme qui ne fait jamais que d’essayer de l’imiter avec ses bassins d’orage et autres noues d’infiltration par exemple. Tout ça ne vaut pas la forêt ou la prairie. Oui mais quand on détruit les forêts et les prairies pour y construire des lotissements, des parkings, des « grandes surfaces »… ?

vue aérienne - Péry

Péry : d'un hameau structuré à un étalement urbain difforme en moins de 40 ans.
.

Quelques photos… de ce qu’il ne faut pas / plus faire.

  • Urbaniser les terres agricoles et imperméabiliser les sols

IMG20211030142135

.

  • Permettre les développements linéaires en « pattes d’araignées » autour des villages et hameaux.

 IMG20230102110000

.

  • Poursuivre la configuration « à l’ancienne » des lotissements avec ces alignements de "4 façades".

IMG20230102111725

Bien sûr, ce sont les plans de secteur qui désignent les terrains à bâtir. Cela veut-il dire que la Commune doit limiter son action  à l'imposition de quelques charges urbanistiques ? Evidemment non. 

Une alternative à l’urbanisation linéaire : http://www.infotrooz.be/archives/2015/10/04/32723892.html

.

Même si elle aurait dû être mise en place il y a 40 ans, il est temps de développer une politique urbanistique communale. Pour éviter de nouvelles situations malheureuses : assez avec les dizaines qui existent déjà.

IMG20211102142856

.

Pour info : dans le rapport d’activités 2020 de la CCATM de Trooz, on apprend que la Commission est « en train d’établir une charte urbanistique ». Toujours rien à ce jour.

http://www.infotrooz.be/archives/2021/11/10/39213655.html

 

.


.

 

 

Posté par infotrooz à 14:47 - - Permalien [#]

01 janvier 2023

Etude du bassin du ruisseau de Sainry

(contact : troozinfo@gmail.com)

Faire et ne pas faire

Partie n°1

.
Lors du Conseil communal du 21 novembre, la Commune de Trooz a décidé de désigner un bureau en vue de la réalisation d’une étude hydraulique des bassins des ruisseaux de Sainry et du Bois Lemoine. « Pour améliorer l’écoulement », comme l’indique le Bourgmestre, Fabien Beltran, dans le journal La Meuse du 8 décembre dernier. Pour « rendre ces ruisseaux plus fluides, moins engorgés, pour qu’il n’y ait plus de débordements ».

Subside de la Région : 60.000 €. « La commune ne paiera donc rien pour cette étude ».

Deux précisions doivent être faites :

  • d’emblée, le problème est très mal posé (du moins dans la presse) ;
  • peu importe quels contribuables paieront les 60.000 €, il s’agit d’argent public.

IMG_0785

Rue Sainry le 14 juillet 2021
.

Le ruisseau du Bois Lemoine ne pose pas de problème puisque son parcours est totalement en zone forestière et agricole ! Par contre, il est vrai que le ruisseau de Sainry, qui se nomme ruisseau de Péry dans sa partie amont et qui est très largement canalisé, déborde « de temps en temps » (je dirais une fois tous les 3 ou 4 ans) et inonde plusieurs caves et garages de certaines maisons, essentiellement du bas de la rue.

La réalité est un peu plus complexe : ce sont aussi les eaux de pluie qui ruissellent sur les voiries et dans les lotissements et rejoignent difficilement le ruisseau... puisqu'il est canalisé.

Lors des inondations de la mi-juillet 2021, la situation a évidemment été catastrophique et des dizaines de maisons ont été atteintes, jusque dans certains rez-de-chaussée.

Ru de Sainry et du Bois Lemoine : en rouge, les tronçons à ciel ouvert

Ruisseaux de Sainry et du Bois Lemoine : en rouge, les tronçons à ciel ouvert.
.

Le problème n’est pas neuf : les riverains se manifestent depuis très longtemps.

Fin 2015, la Commune avait envisagé de remettre en lumière un court tronçon du ruisseau partiellement canalisé derrière l’école de Péry (très bonne idée) et ensuite d’enrocher le tronçon (très mauvaise idée) afin d’atténuer le risque d’inondation pour des maisons situées en aval… d’un autre tronçon canalisé :

Finalement, la situation est restée en l’état, soit un « talweg dépotoir ».

Il est évident qu’une intervention doit être faite sur le ruisseau de Péry à l’arrière de l’école pour :

  1. exporter tous les déchets inertes (briques, béton, morceaux de canalisations…) qui encombrent le « lit » du ruisseau ;
  2. si nécessaire, apporter des terres pour reconstituer le fond du ruisseau (terres saines et exemptes de fragments de plantes envahissantes comme la Renouée du Japon) ;
  3. remettre en lumière le vallon via la coupe des arbres qui y ont poussé, ce qui favorisera l’apparition de plantes herbacées qui stabiliseront les berges ;
  4. recalibrer localement les talus pour adoucir leur pente et les rendre ainsi plus « naturels ».

.

20151002_090237

Ruisseau de Sainry - tronçon derrière l'école de Péry

.
Autant que faire se peut, il faut ramener ce ruisseau à la vie en lui rendant une configuration la plus naturelle possible et en le débarrassant de tous les matériaux qui n’ont rien à y faire. Au niveau du passage de la petite voirie, on installera une section rectangulaire en béton en veillant à éviter tout obstacle et seuils côtés tant amont qu’aval.

Il faudra évidemment également reprendre toutes les eaux usées qui s’y déversent pour soit les épurer à la parcelle, soit les égoutter en vue de leur traitement dans la station de La Brouck (cf le PASH – plan d’assainissement).

.
Mais ce tronçon du ruisseau de Sainry n’est qu’un élément parmi bien d’autres du bassin. Nous les passerons en revue dans les prochains articulets.

.

.
Retenons déjà le principe de base selon lequel pour lutter contre les inondations, il faut retenir un maximum d’eau possible en amont des zones vulnérables : stocker l’eau temporairement avant de la restituer progressivement au milieu.

On est donc bien loin d’ « améliorer l’écoulement ».

.

IMG_0659

Bas de la Rue Sainry le 14 juillet 2021
.

IMG_0944

Ecoulement en provenance de la Lonhienne au niveau de la rue Sainry le 15 juillet 2021
.

20151002_084543

Ruisseau de Sainry (totalement canalisé) - tronçon intermédiaire.
.

promenade n°3 028

Ruisseau du Bois Lemoine

.


.

 

Posté par infotrooz à 14:23 - - Permalien [#]

18 décembre 2022

Conseil communal du 19 décembre 2022

(contact : troozinfo@gmail.com)

.

19h00

SALLE DES MARIAGES
Rue de l'Eglise 22 à Prayon

.

POINTS à mettre en évidence :

inconnus

 

Trooz : pas la moindre annonce du Conseil communal - qui a lieu demain lundi - sur son site internet !

Cela fait des lustres qu’on n’y met plus les PV approuvés ; aujourd’hui, la commune s’éloigne des citoyens d’un pas supplémentaire.

Je suppose que le Conseil est annoncé par voie d’affichage ; je n’ai pas été voir. Mais pour espérer avoir un public plus nombreux que 2 ou 3 personnes habituelles lors de cette assemblée mensuelle qui est l’expression la plus décisive de la démocratie locale, ne faudrait-il pas annoncer les Conseils sur le site internet ? Un oubli ? Peut-être.

Il y a peu, le Bourgmestre m’annonçait que la Commune allait mettre un budget participatif en place (via le Plan Communal de Développement Rural, ais-je appris ensuite). Cela était annoncé dans la déclaration de politique communale de 2018 (dans celle de 2012, il était par contre écrit ceci : "La communication de ces décisions et l’information qui en résultera, qu’elles soient verbales ou écrites - notamment par le biais du site internet et des publications communales - veilleront à renforcer le dialogue entre l’administration et le citoyen.").

Un pas en avant, un pas en arrière.

  • Pourquoi ne pas avoir maintenu une retransmission du Conseil Communal via internet vu l’assistance des Conseils par visio-conférence pendant la pandémie ?

  • Pourquoi ne pas communiquer à l'avance les projets de délibération, c'est-à-dire ce dont vont débattre les élus et ce sur quoi ils vont voter ?

  • Pourquoi ne pas faire savoir clairement aux citoyens qu'ils ont la possibilité de poser une question au Conseil via une procédure ad-hoc ?

  • Pourquoi ne pas consacrer une période de 20 minutes avant ou après le conseil pour débattre ouvertement d’un sujet d’actualité locale qui permettrait au public d’être partie prenante ?

Qui est responsable de cette situation ? Le Bourgmestre ? L’élu en charge de la communication (c’est le même) ? Le Directeur général ? Et si c’était les 19 élus du Conseil, majorité et opposition confondues ? C’est une faute politique et morale de traiter avec tant de légèreté la communication et plus encore les relations avec les citoyens pour tout ce qui touche la vie démocratique de la Commune.

Quand les citoyens connaîtront-ils l'ordre du jour du Conseil de demain ? Après le match ? Ce soir lors du vin chaud au Marché de Noël de Fraipont ?

S’il est encore temps, les élus politiques de Trooz doivent arrêter de creuser le fossé avec les citoyens et se resaisir.   

2 saisies d'écran du site internet de la commune de Trooz cette fin d'après-midi 18 décembre. 

Capture 3

 

.

Capture 2


.

Posté par infotrooz à 17:45 - - Permalien [#]

PCDR de Trooz

(contact : troozinfo@gmail.com)
.

Pourquoi j'ai démissionné

.
C'est le 10 mai 2010 que les autorités communales de Trooz décidaient de s’engager dans une « Opération de Développement Rural » (ODR).

Le GREOA, l'organisme d'accompagnement, réalise un diagnostic communal et un inventaire des besoins et projets ; une série de réunions d'information du public sont organisées.

Début 2013, après le changement de bourgmestre, le processus se poursuit.  

Le 27 janvier 2014, le Conseil Communal désigne les membres de la Commission Locale de Développement Rural (CLDR).

Pour ma part, je m'informe dès le début puis m'investi dans le processus dès qu'il est ouvert aux habitants en 2014. Avec d'autres, je participe à quantité de réunions de groupes de travail et de plénières, sensibilise sur l'importance de certains enjeux, travaille à la rédaction des fiches projets... Sur mon blog, j'écris des articles sur le sujet et apporte un regard de plus en plus critique en raison de manquements et de situations que je juge non acceptables.

Les années passent et certains quittent le navire en raison de sa lenteur.

Le 11 décembre 2017, le Conseil communal vote le Plan Communal de Développement Rural, composé de 25 fiches (https://bit.ly/39HkmGP). Le processus se poursuit, ponctué de réunions plus ou moins régulières. 

Mon engagement constructif se poursuit lui aussi, tout comme mes critiques sur mon blog et en direct. 

Début 2019, le dossier change de mains suite aux élections qui voient le MR quitter la majorité. La procédure se poursuit, malgré le petit nombre de citoyens toujours actifs.

Fin 2020, le PCDR est approuvé par les autorités régionales et 2 projets sont désignés en vue de leur réalisation prioritaire. 

Mi-juillet 2021, les inondations de la Vesdre ravagent toute la vallée. 

Le 24 novembre, je participe à une réunion de reprise de la CLDR au cours de laquelle le GREOVA et la Commune font le point de la situation. Le projet reprend et les 2 réalisations prioritaires sont toujours à l'ordre du jour. Nous sommes 4 citoyens dans la salle ; la réunion dure 2 heures dont 1 de digressions.

Après réflexion, je décide d'arrêter.  

Cela fait une décennie que je m'intéresse au PCDR. J'estime que c'est assez et souhaite occuper mon temps à d'autres sujets d'intérêts. 

Je remercie celles et ceux qui se sont investis dans le projet, agents du GREOVA, élus et Trooziens ; j'invite les derniers à conserver la foi et à continuer l'aventure. C'est sûr, il y aura un bout au tunnel. Il faudra de toute façon redynamiser la participation citoyenne si l'on veut rendre un peu de légitimité au projet.

Il faudra aussi sortir des aménagements des places publiques et des salles de villages pour rendre au Plan sa vraie nature. 

En attendant, la CLDR invitera bientôt les citoyens à proposer de petits projets à réaliser sur le terrain. Une première concrétisation, en quelques sortes. 

Bonne chance au PCDR de Trooz. 

.

IMG_5619

 


 

.

 

Posté par infotrooz à 10:50 - - Permalien [#]

19 novembre 2022

Conseil communal du 21 novembre 2022

(contact : troozinfo@gmail.com

.

Capture dddd

 

 

Posté par infotrooz à 17:14 - - Permalien [#]

16 octobre 2022

Conseil communal du 17 octobre 2022

(contact : troozinfo@gmail.com)

 .
19h00

SALLE DES MARIAGES
Rue de l'Eglise 22 à Prayon

.

6 POINTS à mettre en évidence :

CONVOCATION : https://bit.ly/3ToeUzk  
.

1.     La Noria : Rapport d'activités 2021 ;

5.     Plan cigogne 2021 - 2026 : Dossier de candidature de Trooz ;

7.     Protocole d'accord 2023 - 2025 Contrat de Rivière Vesdre ; 

8.     Taxe sur l'enlèvement, le traitement et la mise en décharge des immondices
         - Exercice 2022 ;

9.     Enseignement communal : Situation au 30 septembre 2022 ; 

10.   Mise en place des pôles territoriaux : Convention de coopération entre la Ville de
         Liège et la Commune de Trooz - Ratification.

.

IMG_5987

.

IMG20221003180456

.

Capture

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.


.
.

 

Posté par infotrooz à 11:07 - - Permalien [#]

17 septembre 2022

Conseil communal du 19 septembre 2022

(contact : troozinfo@gmail.com)

 .
19h00

SALLE DES MARIAGES
Rue de l'Eglise 22 à Prayon

.

11 POINTS à mettre en évidence :

CONVOCATION : https://www.calameo.com/read/00716916855a7c637bcd9  
.

1. et 2.     Désignation de 3 fonctionnaires sanctionnateurs

5.     Financement alternatif des infrastructures touristiques - convention relative à l'octroi d'un prêt CRAC

6., 7. et 8.     Missions de responsable PEB et d'auditeur énergétique, d'étude de stabilité et d'étude des techniques spéciales pour la construction d'une salle de gymnastique à l'école de Fraipont - Approbation des conditions et des modes de passation

9.     Projet d'acte de cession de la chapelle de Trooz à l'AC par la Fabrique d'Eglise Saint-Laurent de Prayon

12.     Comptes communaux - Exercice 2021

13.     Modification budgétaire n°1 pour l'exercice 2022 - Services ordinaire et extraordinaire

14.     Octroi d'une subvention en numéraire au Syndicat d'Initiative de Trooz - 2022

15.     Octroi d'une subvention exceptionnelle en numéraire aux clubs sportifs impactés par les inondations

.

1


.


 

.

Posté par infotrooz à 08:44 - - Permalien [#]