Le Passeur (d'idées)

18 décembre 2017

Grand’Rue de Prayon

contact : troozinfo@gmail.com)

 115944017_o

Le renouveau au printemps 2018 ?

La Grand’Rue de Prayon concentre la majorité des commerces et services de l’ancienne commune de Forêt. Voie de passage obligatoire pour tous les automobilistes en transit dans la vallée, elle offre un visage peu avenant, et même lugubre les soirées froides et humides d’hiver : plusieurs devantures vides, quelques maisons totalement délabrées, des lampadaires dignes des zonings industriels des années 70’, des trottoirs calamiteux, trois bancs pour tout mobilier urbain et… 2 friches béantes au carrefour avec feux et à l’emplacement de l’ancien garage Delhez. Seul un beau hêtre pourpre planté chez un privé et les quelques arbres du talus de l’ancienne gare de Trooz agrémentent la traversée d’1,5 km de long ! Quant aux espace public*, ils sont tout simplement inexistants.

Les principales victimes de cette situation sont les habitants et commerçants qui subissent aussi les nuisances d’un trafic continu en journée.

Capture

Pourtant, la Grand’Rue compte également de belles maisons, de très beaux magasins… et un pont enjambant la Vesdre, seule perspective visuelle dégagée offerte… aux piétons. Au cours des dernières années, des privés ont rénové leurs biens, sablé les façades… Mais cela ne suffit pas : l’action combinée du public et du privé est nécessaire.
.

Quelles sont les perspectives à venir ? Réponse en images.

Deux permis pour de gros projets urbanistiques ont été octroyés et attendent… leur mise en œuvre. Sous réserve de confirmation, les travaux sont annoncés pour mars 2018.

La Libre - 14-10-16

Delhez 2

Delhez

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   La Libre - 14-10-16

1. Trente appartements et une petite surface commerciale seront construits à la place de l’ancien garage Delhez.

20171217_081717

20171217_153913

 

 

 

 

 

 

 
2. Du logement doit remplacer l’ancien Eurodiscount ; un petit espace en fond d’impasse avec vue sur la roche surplombant la Vesdre sera aménagé. Une grue est déjà sur place : est-ce pour entamer la démolition ?  

D'autres réalisations sont attendues avec impatience.

IMG_8974

 

 

 

 

 

 

 

 La Maison Médicale de Trooz, installée dans l’ancienne maison communale au 68 Grand’Rue, doit être rénovée.

IMG_2601

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Broadway a brûlé en avril 2015. Depuis, une friche ! En un tel endroit, le projet urbanistique qui s’y implantera (un jour) devra être de qualité.

20161008_103023.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Plusieurs bâtiments volumineux ont récemment changé de propriétaires : leur reconversion ne pourra qu’améliorer le cadre de vie de la Grand’Rue.

IMG_9204

sans-titre

 

 

 

 

 

 

 

La pose du collecteur d’assainissement de l’AIDE permettra une remise à niveau des trottoirs. L’occasion aussi de quelques plantations pour améliorer l’esthétique de l’ensemble.

*  la place du 11 novembre est la propriété de la SNCB.  

 



.

Posté par infotrooz à 01:50 - - Permalien [#]

13 décembre 2017

Conseil communal du 11 décembre 2017

contact : troozinfo@gmail.com)

 115944017_o

Ce qu'il faut retenir

Durée : 2 heures

Présences : 16 sur 19

Assistance : 6

            Plan Communal de Développement Rural

(Bien trop) longtemps attendu, le PCDR n’a pas déçu.

Le 4 mai 2017, la CLDR priorisait les 25 fiches-actions élaborées par les habitants participant au projet PCDR au terme de nombreuses réunions étalées sur 2 ans et demi. Le 13 novembre, le Collège modifiait quelque peu l’épreuve en formalisant un lot 0 composé de fiches-actions à réaliser dans l’immédiat par les citoyens et en adaptant le niveau de priorité de quelques autres fiches-actions des lots 1 (à réaliser dans les 3 ans), 2 (à réaliser entre la 4ème et la 6ème année) et 3 (projets moins prioritaires).

Le vote du PCDR constitue une nouvelle étape. Un prestataire va maintenant étudier 10 fiches (celles disposant d’une composante technique et nécessitant un investissement important) dont le coût de la réalisation sera ensuite estimé. Le dossier sera alors transmis à la Région wallonne qui émettra un avis de recevabilité (dossier complet), avant de solliciter un avis du Pôle Aménagement du Territoire (anciennement la CRAT - Commission Régionale d’Aménagement du Territoire). Si cet avis est positif, la Région approuvera alors le PCDR via un Arrêté du Gouvernement wallon ouvrant la voie aux subsides... après une dernière approbation définitive par le Conseil Communal. Au terme de ce parcours, les actions qui seront réalisées bénéficieront d’un subside de 60 à 80%.

ici, la liste des 25 fiches-actions classées par lot.

Capture 1

 

Au-delà des fiches elles-mêmes qui traduisent le résultat du travail et les choix des citoyens mais aussi des besoins criants dans notre commune, deux choses sont à retenir de la discussion et du vote du PCDR.

  1. Une série de détails et de déductions 
  • la Vesdrienne, voie lente entre la gare de Trooz et le casino de Chaudfontaine, est une priorité. D’un coût estimé à un million d’euros sur le territoire de Trooz, le projet bénéficie déjà d’une promesse de subside de la Province ;
  • la rénovation du bâtiment qui accueillait un maka sur le site de La Fenderie, et pour laquelle la Commune ne parvient pas à décrocher un subside du Tourisme, demeure un objectif communal à moyen terme ;
  • la place Emile Vandervelde à Fraipont et la place Teixeira à La Brouck doivent être respectivement aménagée et restaurée ;
  • le bâtiment situé entre la Maison de la Laïcité et la Maison des Jeunes sur le site de La Fenderie doit être aménagé et une cuisine sera installée. La Commune doit forcer un accord avec la ML pour un partage de l’utilisation de cette future infrastructure afin d’en faire bénéficier le plus grand nombre ;
  • la chapelle désacralisée de Trooz se cherche une nouvelle vie. La Commune a un projet précis avec un privé qui sera présenté au Conseil début 2018. La commune réfléchit aussi à la possibilité d’aménager une église en une infrastructure de rencontres, en accord avec l’évêché ;
  • la fiche visant à inscrire Trooz dans le programme commune « Zéro déchet » est rangée dans la catégorie la moins prioritaire. Ce choix se justifie par le fait qu’elle n’est pas une demande formulée par le groupe de citoyens, ce qui n’exonère en rien la Commune de promouvoir activement la prévention en la matière ;
  • la fiche visant à engager la Commune dans un Plan de Développement de la Nature est également rangée dans la catégorie la moins prioritaire. Ce choix se justifie pour la même raison et aussi du fait que la conduite de tels projets citoyens nécessite une expérience que la Commune de Trooz acquière progressivement ;
  • la collaboration que propose la Commune au niveau de la réserve naturelle Natagora de La Rochette est pleine de promesses ; elle permettra à la population de découvrir un site de grande valeur biologique duquel un magnifique point de vue sur la vallée s’offre aux visiteurs ;
  • la future réhabilitation de la dépendance de la carrière des Longtraz, en activité pour de nombreuses années encore, doit être réfléchie suffisamment longtemps que pour que tout le monde comprenne bien que construire à cet endroit serait une admirable bêtise. Pour ceux qui en douteraient encore, je propose un mot d’explication ci-après http://www.infotrooz.be/archives/2017/06/26/35416547.html

 

  1. Un impératif
  • La commune de Trooz doit recréer et entretenir la dynamique citoyenne qui est le fondement même du PCDR. Il en va du succès du projet, et notamment de la réponse adéquate aux réels besoins de la population. Ce n’est pas un échevin seul, fut-ce Etienne Vendy qui se démène, mais tout le Collège qui doit se sentir concerné et s’investir réellement, d’autant plus que les fiches forment un tout et ont une dimension obligatoirement transversale.

  

Rapidement présenté, le budget 2018 n’a pas enchanté.

 

Budget ordinaire à l’exercice propre :

  • DEPENSES de 8.756.988 € couvertes par des...

  • RECETTES de 8.803.350 €

Répartition des dépenses

Conclusion d’Isabelle Juprelle au terme de sa présentation du budget ordinaire :

                     le budget est à l’équilibre mais la situation reste précaire.

 

Budget extraordinaire à l’exercice propre (investissements) :

  • RECETTES DEPENSES = 2.954.118 €

ici, la liste des projets d'investissements en 2018.

Capture 2

 

Mon analyse - ma position.

Rappelez-vous : lors du Conseil Communal du 12 décembre 2016, j’avais voté contre le budget 2017 en raison du « niveau de services » insuffisant rendu à la population par la majorité PS-MR-EcoVa, plus précisément dans les domaines de la communication et le site internet archaïque à l’époque, l’absence d’une politique volontariste de maîtrise de l’urbanisation dans les zones rurales de la Commune et le manque d’investissement (humain) et d’imagination face à la situation dégradée du cadre de vie et du commerce au niveau de la Grand'Rue, à Prayon notamment.

Un an plus tard, je constate que si des évolutions positives ont bien eu lieu, il reste un sérieux effort à faire en matière de communication.

  • Ce que l’on trouve sur le nouveau site internet mis en ligne en septembre doit être précisé, notamment au niveau de la rubrique « je suis ». Exemple : si vous êtes un senior ou un sportif, vous êtes bizarrement ou mal renseigné. On ne vous permet pas d’être un citoyen par contre…
    .
  • Quant à ce que l’on ne trouve pas… Le site internet ne doit pas être un fourre tout mais son état famélique fait quand même mal au cœur ; il ne faudrait pas oublier que c’est un service important qui n’est pas rendu à la population, qui attend depuis fin 2012 et le début de cette législature (je crois qu’elle n’attendait plus rien de la précédente).

Soyons concrets et voyons ce qui doit remplir le vide : les PV approuvés du Conseil communal (seuls ceux de janvier à mai 2017 sont disponibles), une présentation des politiques de la majorité, du Plan de Cohésion Sociale, des règlements et des taxes, la CCATM, le PCDR, les dossiers d’urbanisme consultables par la population, les associations actives sur Trooz… Le Bourgmestre me dit que les Bulletins « Infos Trooz » sont sur le site mais apparemment pas faciles à trouver.

Restons positif : mon numéro de téléphone y est enfin repris sans aucun mauvais chiffre !Capture 3 

L’autre sujet qui ne fait l’objet d’aucune impulsion au niveau du budget : la participation citoyenne. Le Bourgmestre expliquera qu’il est très difficile de mobiliser les gens, que cela fait l’objet d’une réflexion et que des initiatives pourront être prises dans les prochaines années.

 

Je ne les attendrai plus et ai donc voté contre le budget 2018.

 

 



.

Posté par infotrooz à 01:48 - - Permalien [#]

10 décembre 2017

Conseil communal du 11 décembre 2017

(contact : troozinfo@gmail.com)

logo Vega

 

8  POINTS à mettre en évidence :

 4.      Désignation des fonctionnaires sanctionnatrices provinciales

 5.      Centre Public d'Action Sociale - Budget 2018

 7.      Plan Communal de Développement Rural (PCDR) - Fiches projets

2 euros

 8.      Zone de police SECOVA - Budget 2017 - Dotations ordinaire 
          et extraordinaire

 9.      Zone de secours VESDRE-HOEGNE & PLATEAU - Budget 2018 - Dotation

 12.    Budget communal - Exercice 2018

 14.    Avantages sociaux - Années 2016 et 2017

 19.    PUBLIFIN scrl - Assemblées générales extraordinaire et ordinaire -
          jeudi 21 décembre 2017
 

 

budget

 groupe

 

 

 

 

 

 

 

 incendie Prayon

 

.

.

.

.

Compte-rendu de cet important conseil... dès que possible.

.

.



.

Posté par infotrooz à 13:19 - - Permalien [#]

Nouvelle offre de trains

 

(contact : troozinfo@gmail.com)

logo Vega

 

Le pari peu ambitieux de la SNCB !

 

Le nouveau plan de transport de la SNCB est entré en vigueur ce dimanche 10 décembre. L'entreprise publique nous dit qu'il prévoit une importante augmentation de l’offre de trains.

Un rapide coup d'œil sur les horaires du point d'arrêt de Trooz (et donc de Fraipont et Nessonvaux) sur la ligne 37 reliant Liège à Verviers montre que c'est le statu quo, à une exception près :

un train L omnibus est ajouté en fin de soirée dans le sens Liège - Verviers mais...

       les samedis et dimanches uniquement !

Départ à Liège Guillemins à 22H21, soit une heure plus tard qu'auparavant.

  • arrivée à Trooz à 22H34
  •                       arrivée à Fraipont à 22H37
  •                                             arrivée à Nessonvaux à 22H40


Merci la SNCB, c'est mieux que rien, mais cela ne nous fera pas oublier les trains qui auparavant desservaient cette dernière tranche horaire dans les 2 sens tous les jours de la semaine !

Il est vrai que pour redéployer ces services, les gens doivent aussi réapprendre à prendre le train. Le train qui se mord la queue en quelque sorte 

Notons qu'en matière de promotion, la SNCB peut bien mieux faire. 

SNCB aller

SNCB retour

20150215_101737

20160626_114419

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



.

 

 

Posté par infotrooz à 03:55 - - Permalien [#]

08 décembre 2017

Avenir de nos églises

    (contact : troozinfo@gmail.com)

logo Vega

 

 

Un article qui intéressera Etienne Vendy

échevin en charge des fabriques d'église

 

La Libre - jeudi 7 décembre 2017

Capture 1

Capture 2

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 IMG_5608

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



.

Posté par infotrooz à 05:48 - - Permalien [#]

Ancien hôpital de Bavière

    (contact : troozinfo@gmail.com)

logo Vega

 

 

incendie

 

Le bâtiment doit rester debout et être intégré dans le projet de réaménagement du site de Bavière, pour faire le lien entre l'ancien et le nouveau, le passé et l'avenir !

L'harmonie architecturale du Boulevard de la Constitution en Outremeuse doit être préservée.

Extrait du journal du 7 déc sur 48FM (--> 9'15''https://www.48fm.com/le-journal-du-6-decembre-2/Bavière

 

On attend le rapport de stabilité.

 

 

 

 

 

 



 

Posté par infotrooz à 02:41 - - Permalien [#]

07 décembre 2017

Site Prometa (La Brouck - Chaudfontaine)

 (contact : troozinfo@gmail.com)
.

IMG_2856

Il suffisait d'y croire...

20161101_155038

 

 

 

 

 

IMG_2798

 

IMG_2915

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

20161101_154006

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pendant des années, ce site à la limite de notre Commune était ouvert aux 4 vents. Des produits et des déchets chimiques y ont été abandonnés par le dernier occupant... auxquels se sont ajoutés d'autres déchets de toutes natures apportés par des malfrats irresponsables (et sans scrupules).

Alertées, les autorités régionales ont entrepris, via la Spaque, d'évacuer les déchets les plus dangereux et d'assainir le site. Budget : 2.775.000 €

 

Le renouveau économique de notre région passe par l'assainissement de ces friches industrielles insérées dans les zones urbanisées et facilement accessibles ! 

Non seulement elles font peser un réel risque sur l'environnement et les personnes, enlaidissent le paysage... mais elles occupent aussi des espaces idéalement situés pour le déploiement d'activités de services et de production à haute valeur ajoutée.

20171126_093854  

20171126_094151

20171126_093905

 

20171207_132149

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

.

.

.

.

.

Le nettoyage et le déboisement du site ont eu lieu ; en quelques jours le démantèlement des halls et la destruction de l'ancienne maison ont été réalisés ! Des sondages du sol doivent encore avoir lieu sous les dalles (à enlever) afin de voir si les sols y sont pollués, ce qui déterminera les opérations d'assainissement nécessaires.

 

20171207_130841

 

 

.

.

.

.

.

.

.

.

Des négociations sont toujours en cours avec le propriétaire de 3 halls côté Est du site en vue de racheter son bien et de déconstruire les bâtiments industriels.

 

Dans un second temps, la SPI prendra le relai en vue d'aménager le site pour le mettre à disposition de nouvelles entreprises.

D'ici... un certain temps, de nouvelles activités pourront s'y déployer. 

 

 



.

Posté par infotrooz à 01:10 - - Permalien [#]

06 décembre 2017

Elaboration du budget communal de Trooz

   (contact : troozinfo@gmail.com)

logo Vega

 

Le citoyen doit-il avoir son mot à dire ?

C'est le sujet du débat relaté dans Le Soir de ce mardi 5 décembre.

Soir22   Soir23

Trois partis flamands ont déposé une résolution au Vlaams Parlement en vue d'instaurer un "budget participatif". Cette initiative serait unique à cette échelle en Belgique. John Pitseys et Anne-Emmanuelle Bourgaux expriment une série de considérations très intéressantes sur ce " budget participatif " qui permet à des citoyens d'affecter une partie du budget de leur collectivité territoriale à des projets qu'ils veulent voir aboutir.

Cette innovation démocratique, née à Porto Alegre en 1989, confère un nouveau droit aux citoyens et accroit la démocratie en rapprochant les habitants de la décision politique. Bien sûr, des règles et toute une procédure accompagnent une telle initiative qui a notamment pour vertus pédagogiques d'obliger les politiques à expliquer leurs décisions, mais aussi aux citoyens à sortir d'un positionnement "anti".

 

Et la Commune de Trooz ?

  • va-t-elle montrer une ouverture dans ce domaine à l'occasion du Conseil du 11 décembre et la présentation du budget 2018 ?

 
Comme je l'écrivais dans mon article du 3 octobre dernier, " les autorités de proximité ont un rôle clé à jouer pour faire émerger des projets de nature à revivifier la démocratie ".

Qui peut me donner tort ?

image

La maison communale, le siège d'une démocratie très / trop centralisée.

 

 



 

Posté par infotrooz à 02:56 - - Permalien [#]

05 décembre 2017

Ancien hôpital de Bavière

 

  (contact : troozinfo@gmail.com)

logo Vega

 

Le politique au pied du mur

 

L'ancien hôpital de Bavière qui a subi un important incendie de charpente est menacé… par le promoteur immobilier !

Via son communiqué de presse, la coopérative politique VEGA demande aux autorités politiques liégeoises de prendre leurs responsabilités ; l'intérêt général est entre leurs mains, et non celles du promoteur privé !

http://vega.coop/actualites/communiques/baviere-qui-veut-noyer-son-chien-etc.html

.
Ces bâtiments à front de rue dont la façade est classée ne sont pas que le témoin d’une activité ancienne ; ils sont le lien qui intègrera le nouveau projet d’urbanisation de la friche de Bavière au quartier d’Outremeuse. Ils feront que la greffe prendra et que la population locale s’approprie les nouvelles implantations publiques de cet ensemble à construire porté par un partenariat public-privé.

Le Boulevard de la Constitution ne peut se voir amputé d’une construction remarquable qui, avec le Conservatoire de musique, l’ancienne caserne devenue aujourd’hui école d’architecture et de nombreuses maisons classiques, présente une harmonie urbanistique rare à Liège.

images

sans-titre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



.

Posté par infotrooz à 01:17 - - Permalien [#]

04 décembre 2017

Nos paysages (au pluriel)

  (contact : troozinfo@gmail.com)

logo Vega

 

Un atout menacé ; un atout à revaloriser.

 

Le plan de secteur, le projet (abandonné) de schéma de structure de Trooz, la CPDT*... et dernièrement le PCDR** de Trooz se sont intéressés aux paysages de notre Commune.

* Conférence Permanente du Développement Territoriall

**  Plan Communal de Développement Rural

Périmètres d’intérêt paysager, points de vue remarquables, points d’appel, lignes de vue, territoires paysagers et unités paysagères… ; il y en a pour tous les goûts.

structure paysagère - légende

carte - structure paysagère

 

Le paysage est un patrimoine commun, une composante essentielle de notre qualité de vie.

L’histoire de notre commune et sa configuration physique sont très particulières, avec cette vallée encaissée où se concentraient les activités industrielles autrefois florissantes et qui accueille un habitat ancien et dense, les versants majoritairement boisés (sauf ces pelouses calaminaires nées des retombées de métaux lourds provenant de « La Métal »), les anciennes terrasses alluviales et les plateaux occupés par l’agriculture et où plusieurs villages et hameaux sont implantés.

Les paysages « urbains » côtoient les paysages ruraux de manière parfois très intime.
.

Nos paysages évoluent.

Ces changements sont souvent ressentis par la population comme une menace pour leur identité culturelle et territoriale. Et c’est normal car la valeur de nos paysages a longtemps été niée, soit par indifférence et méconnaissance, soit en raison d’intérêts financiers et spéculatifs.  

02 - Tendance actuelle – perte des qualités par mauvaise intégration

20151017_122250

 

 

 

 

 

 

 

.
Une Convention européenne, ratifiée par la Région wallonne, a pour objet de protéger, aménager et gérer les paysages européens. Première nécessité : connaître et sensibiliser aux paysages.

lithographie La Fenderie - JPEG photo ancienne - La Fenderie - JPEG

.

.

.

.

.

.

.

.

Les quelques photos présentées ici traduisent la diversité des paysages de notre commune, qui ne se limitent pas à la nature : le bâti, les industries, les infrastructures… en font partie, pour le pire ou pour le meilleur.

De nombreux éléments bien connus à Trooz marquent et diversifient les paysages de manière identitaire tant ils font partie… du paysage : la Vesdre souvent sinueuse et encaissée offre une multitude de paysages différents, la ligne de chemin de fer, ses ponts et tunnels construits dans les années  1840’, les cheminées de « La Métal » dans le Parc d’Activités Economiques de Prayon et sur le versant, la façade de l’ancienne usine Impéria...
.

Le paysage est difficile à objectiver car il intègre une part de subjectivité dans le chef de l’observateur : son appréciation du paysage dépendra de ses goûts, de ses intérêts, de son appartenance au lieu…  sans oublier que le paysage peut varier très rapidement, même en fonction des heures de la journée et des saisons, de la position de l’observateur dans l’espace...

 

20170607_164220

IMG_2969

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir loin, c’est aussi être vu de loin. Pas toujours pour le meilleur. Les règles urbanistiques devraient bien mieux en tenir compte (nouvelle maison de Forêt vue de la rue des Sorbiers à Magnée)

IMG_4386 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les paysages bâtis sont étroitement liés à l'urbanisme... et à ses règles. En Wallonie, que ce soit dans les villes ou à la campagne, on rencontre de tout et parfois de vraies catastrophes. Ce constat est le résultat d'une politique défaillante, ou d'une absence de politique. Les choses semblent enfin s'améliorer... (5 photos : Trooz, Esneux, Verviers, Beaufays, Bruxelles)

 

20160127_160137

20160305_143213

20170722_174327

IMG_3682

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_5483

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'intégration du bâti dans les paysages : un peu, beaucoup, pas du tout...

20150726_103201

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_9804

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les lotissements de Péry ou la déstructuration extrême de la zone d’habitat.

Capture Péry 2015

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Les auréoles villageoises : devenues rarissimes en Wallonie  .

L'auréole d'un village est constituée par l'ensemble des bâtiments, la
ceinture des jardins, des prairies et des vergers proches.

IMG_1446

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le périmètre d’intérêt paysager qui forme des espaces au sein desquels les éléments du paysage se disposent harmonieusement.

20160626_143508

 

IMG_5312

IMG_7005

promenade n°3 066

 

Le point de vue remarquable, d'où l'on jouit d'une vue particulièrement belle.

03-03-2013 - chemins Trooz 035

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les paysages urbains sont soumis à des aléas qui leur sont propres...

 

20150823_075619

 

20150909_184005

 

IMG_2601

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.
.
Trasenster : la Commune de Trooz manque manifestement de sensibilité par rapport à la qualité et à la nécessité de préserver les paysages au vu de ce qu’elle a préconisé comme lieu d’implantation pour ce manège... aujourd'hui construit. Un paysage détruit l’est - évidemment - irrémédiablement.

IMG_4539

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La commune de Trooz compte 11 périmètres d’intérêt paysager reconnus pour une superficie qui diffère selon que ces périmètres sont définis par le plan de secteur ou l’A.D.E.S.A. (816 ha dans le premier cas et 1.241 ha dans le second). Suivant l’A.D.E.S.A., les périmètres d’intérêt paysager à Trooz sont les suivants : Les Grosses Pierres, le Bois les Dames, la Heid de la Grande Terre, le Trimottet, la Campagne de Forêt, l’Entre Lonhienne et Fraipont, le Nord-Est de Forêt, la Zone Nord-Est en rive gauche de la Vesdre, Vaux-sous-Olne, Nessonvaux Ouest et Grihanster.

 

20161008_103331

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La où l'industrie passe, les stigmates restent.

20150510_16141720141123_114957

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


.

Le bocage est un élément qui embellit les paysages ruraux... en plus de former un réseau écologique utile à la biodiversité.

IMG_5782

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

promenade n°3 129IMG_5803

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Terre de culture, prairie et lisière forestière.

promenade n°3 131

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le village de Fraipont, fortement marqué par la ligne de chemin de fer qui le traverse.

IMG_7023

 

IMG_9978

 

20170515_165432

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_1467

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



.

 

Posté par infotrooz à 03:00 - - Permalien [#]

02 décembre 2017

PCDR - Réponse du Bourgmestre...

 (contact : troozinfo@gmail.com)

logo Vega

Plan Communal de Développement Rural

à ma lettre ouverte lettre_ouverte_au_Bourgmestre 

Encadrés rouges : extraits de ma lettre (à lire en entier pour une parfaite compréhension - lien ci-dessus)

 


Bonjour Olivier,

Désolé pour la réponse tardive et incomplète mais le gestionnaire du dossier PCDR est en incapacité de travail depuis début novembre.

1

Concernant tes remarques je tiens à te préciser que nos services sont restés en contact permanent avec le Greova pour la rédaction et la finalisation de l’étude socio-économique, il n’est donc pas correct de dire que nous n’avons en rien encouragé leur travail qui n’avait d’ailleurs pas à l’être.

1

Il est également incorrect de dire que nous avons modifié le plan dans le dos des citoyens puisque  « Faire de la commune une commune zéro déchet » ainsi que d’ « Elaborer un plan communal de développement de la nature » font partie des fiches projets ( entre autre ).  Tes informations sont ici aussi erronées.

3

Je ne reviendrai pas sur ta vision de la loyauté, l’histoire nous a appris ta perception toute personnelle de ce mot.

L’ensemble des procès-verbaux sont ,et ont été, à disposition de toutes personnes en faisant la demande et jusqu’à présent, sauf erreur de ma part, tu es le seul à les avoir réclamés et obtenus.

4

5

Je ne disserterai pas plus longtemps sur ton courrier qui à mon sens et plus destructeur que constructif et te signale qu’après la validation par le collège de l’étude socio-économique nous avons également validé et priorisé les fiches projets qui seront soumises à approbation lors du prochain conseil communal, un budget pour de futures études a également été inscrit pour 2018.

Bref un dossier qui avance, comme beaucoup d’autre dans une commune ou les agents sont multitâches et surchargés de travail, notre budget ne nous permettant pas de renforcer les équipes pour aller plus vite.

Leur motivation ainsi que celle du collège reste intacte malgré les attaques injustes et non fondées qu’ils et que nous subissons.

Bien à toi.

Fabien Beltran.

Bourgmestre de Trooz.

 

Jeu décisif au Conseil communal du 11 décembre
.

1

Cette photo illustre le travail qu'il reste à accomplir à Trooz et une situation qui pourrait bénéficier du PCDR.

 

 



.

Posté par infotrooz à 01:08 - - Permalien [#]

30 novembre 2017

Plan Communal de Développement Rural

 

 (contact : troozinfo@gmail.com) 

 logo Vega

 Relancement du GT "Promenades"

 

Après sept mois de latence, les citoyens ont été invités à une réunion relative au PCDR ; c'était ce mercredi soir à "la gare de Trooz" !

Pendant plus de 3 heures, et sous la présidence efficace d'Etienne Vendy (notre échevin en charge du Tourisme), en présence des agents du GREOVA qui encadrent le processus et d'une employée du SI de Trooz investie dans ce sujet, une dizaine de personnes ont repris en mains le projet de renouvellement de la carte des 6 promenades touristiques de Trooz là où on l'avait laissé... le 21 juin 2016 (les 7 mois correspondent à l'hivernage qui a suivi la réunion de la CLDR du 4 mai 2017 ; pour les promenades ça fait 17 mois, cqfd).

Pour ceux qui veulent en savoir davantage sur cette saga, voici où vous rassasier :

http://www.infotrooz.be/archives/2017/09/30/35705095.html

Tel un Phénix...

 

Ce PCDR est important car parmi les 25 fiches-projets établies au terme de 3 années (à laquelle il faut ajouter la demi qui vient de passer) et de dizaines de réunions publiques, celles qui seront effectivement mises en œuvre dans les domaines de la mobilité, les espaces publics, l'animation et la solidarité, le patrimoine, les espaces verts... amélioreront réellement notre cadre de vie et l'attrait de notre région.

Il est aussi le seul vrai projet communal auquel les citoyens sont invités à participer ; cet engagement citoyen est un des fondements du PCDR.

Pour revenir aux promenades...

Les 6 tracés ont été corrigés lorsque nécessaire. Les points d'intérêt à mettre en évidence le long de ces parcours ont été rappelés. De 4 à 6 d'entre-eux seront prochainement sélectionnés et feront l'objet d'un petit texte de présentation. Dès que tout le matériel aura été rassemblé, le GREOVA se chargera de la mise en page des 6 dépliants ; quant à la carte générale présentant tous les tracés, Elle sortira dans la foulée.  

promenade n°3 091

 

Nous n'avons pas parlé du "lot zéro", pourtant indispensable au maintien de la dynamique citoyenne liée au PCDR, dynamique à relancer en raison de l'hivernage dont question supra.

Un sujet qui sera certainement évoqué lors du Conseil communal du 11 décembre.

 

Ce samedi, et par souci de transparence, je vous livrerai la réponse de Fabien Beltran, notre Bourgmestre, à ma lettre ouverte.

Capture


 

lettre_ouverte_au_Bourgmestre 

 

 



.

Posté par infotrooz à 20:04 - - Permalien [#]

27 novembre 2017

Les déchets ménagers à Trooz

   (contact : troozinfo@gmail.com)

logo Vega

 

 

 

En prévision du Conseil communal de... ce soir

Intradel répond     -     La Commune de Trooz doit agir


Pour adhérer à toute politique de prévention des déchets, il faut la comprendre.
Et pour la comprendre, il faut qu’elle soit (bien) expliquée.

.
Alors que la facture d’eau de la CILE est accompagnée des chiffres relatifs à VOTRE propre consommation, graphes à l’appui, celle sur « l’enlèvement des immondices » ne vous propose aucune mise en perspective de VOTRE propre production ! Dans ce cas, comment voulez-vous savoir où vous en êtes ?

INTRADEL dispose pourtant de tous ces chiffres depuis 2011 et l'instauration des conteneurs à puce !

Les deux feuilles recto-verso que la Commune de Trooz reçoit d’Intradel et qu’elle se contente de joindre à votre avertissement – Extrait de Rôle (AER) sont pour le moins rébarbatives : mise en page minimaliste, graphes « secteurs » impossibles à lire en raison de l’absence de couleurs, chiffres moyens de la population et non personnels, énumération des actions de prévention et de sensibilisation d’Intradel tenant plutôt du justificatif.

Quant à la liste de conseils de prévention des déchets, discrètement logée au verso de la seconde page, ce n’est pas elle qui pourra modifier le comportement des habitants… consommateurs ! Pour sa saveur, je vous livre un de ces conseils :

« Compostez à domicile vos déchets verts et organiques en vous entourant des conseils et informations nécessaires. » Lapalisse en aurait dit autant.

Et on les trouve où ces conseils, et les encouragements qui vont avec, et les actions de sensibilisation des divers publics ? C’est évidemment aussi à la Commune à les dispenser !

 

Ce n’est pas à moi à vous expliquer avec la pédagogie nécessaire cette politique des déchets, les parties fixe (forfaitaire) et variable de la taxe sur l’enlèvement des immondices, le coût-vérité…

http://www.infotrooz.be/archives/2017/06/19/35394785.html

conteneurs

Par contre :

  1. j’invite les autorités communales et intercommunales à combler ces lacunes ;

  2. j’invite la majorité à Trooz, représentée au sein du CA d'Intradel, à y jouer son rôle ;

  3. en tant qu’élu, j'ai sollicité Intradel par écrit le 19 juin 2017 sur un certain nombre de questions et d’insuffisances au niveau de cette « communication » directe aux citoyens lorsqu’ils reçoivent leur AER, et plus particulièrement ce second feuillet intitulé « La gestion et le coût-vérité des déchets ».

lettre___Intradel___19_juin_2017

 
Cinq points particuliers ont été développés :

  • tableau 1 : production de déchets des ménages et leur gestion à manque total de clarté ;
    .
  • tableau 1 : comparaison des productions de déchets entre la Commune de Trooz et l’ensemble de la Région wallonne à manque de pertinence ;
    .
  • graphique 1 : production de déchets de toute la Commune de Trooz et non pas de l’habitant qui tient sa facture en main à manque de pertinence.
    .
  • consultation complexe et aléatoire de ses propres données sur le site internet d’Intradel : seul un « graphique prévisionnel » de votre production de déchets pour l’année en cours est disponible, basé sur les chiffres de ou des années précédentes à aucune pertinence.
    .
  • graphique sous forme de secteurs portant sur le coût des déchets : illisible car en N et B avec toutes les nuances de gris.

Il est actuellement impossible de visualiser clairement l'évolution
de sa propre production de déchets ménagers

C'est pourtant indispensable à la prise de conscience et à l'adaptation
de ses habitudes de consommation et de tri
!

.

La réponse d’Intradel ci-dessous

 

Lettre

 



.

Posté par infotrooz à 02:00 - - Permalien [#]

26 novembre 2017

Composter ses déchets organiques

  (contact : troozinfo@gmail.com)

logo Vega

 

 

 

En prévision du Conseil communal du lundi 27 novembre 2017

Utile et facile à la fois.

 

Réduire la quantité de déchets verts et organiques de sa poubelle ? C'est possible grâce au compostage à domicile.

Si Intradel organise des ateliers théoriques et pratiques gratuits, seule une trentaine de personnes y ont accès dans chaque commune ! Bien mais très insuffisant si les autorités locales ne prennent pas le relai.  

compostage à domicile

 

Proposition pour une politique de promotion du compostage collectif

                           des déchets organiques... à Trooz

  • après la formation "compostage" d'Intradel... :

  • proposer l'organisation d'un compost par quartier : La Fenderie, La cité de Fraipont, Halinsart, Le Thier, La Brouck, Forêt... ; .

  • désigner des guides composteurs ; .

  • mettre le matériel à disposition ;

  • informer et sensibiliser.

Fraipont

Fraipont : un quartier parmi d'autres où installer un compost collectif.

 

Composter, ce n'est jamais qu'imiter la nature !

Prenons l'exemple de la forêt  : chaque année, elle produit des dizaines de tonnes de déchets organiques par hectare. Vous les voyez s'accumuler vous ?

La forêt ignore le concept des immondices et pratique une économie cyclique : les déchets des uns servent de nourriture aux autres ! Il s'agit en fait d'un recyclage de la matière (feuilles, branches...) qui est restituée au sol sous forme d'humus. Le compost est un excellent amendement du sol, utile pour toutes les cultures : légumes, fleurs annuelles et vivaces, buissons à fleurs et fruitiers, arbres fruitiers... et même jardinières.

On peut très bien imiter ce processus avec nos déchets de jardin et de cuisine (épluchures de fruits et légumes, marc de café, sachets de thé, coquilles d’œufs, croûtes de fromage...).

Comment ? En les compostant bien entendu !

Quelques bons conseils

  • Alternez les déchets “verts et humides” (fleurs fanées, restes de nourriture, herbe...) et les déchets “bruns et secs” (feuilles mortes, branchage...). Les premiers apportent l’eau et la nourriture aux organismes décomposeurs, tandis que les seconds permettent l’aération.
  • Toujours composter dans un silo, un fût, ou sur un tas bien aéré. L’air doit atteindre les déchets (u amas de déchets organiques
    sans air devient source de mauvaises odeurs). Mélangez donc régulièrement votre compost.
  • Le tas de déchets organiques à composter doit toujours être en contact avec la terre afin de permettre aux micro-organismes décomposeurs et aux vers de terre de coloniser le compost.
  • Ajoutez les matières organiques à composter en petites quantités. De trop grandes quantités d’un même déchet ajoutées
    en une fois provoquent le compactage et la fermentation.
  • La décomposition sera plus facile et plus rapide si les déchets ne sont pas trop gros. Il vaut donc mieux débiter en petits
    morceaux tout ce qui peut l’être ou utiliser un broyeur.
  • Le compost doit être humide (comme une éponge pressée), mais pas trop : l’eau en trop grande abondance refroidit le
    mélange, tue les micro-organismes et emporte des substances nutritives. C’est pourquoi on veillera à protéger le compost de
    la pluie.
  • Placez votre compost près de votre habitation, vous irez ainsi plus volontiers y verser vos déchets.

Quelle technique pour mon jardin ?

  • Vous avez un grand jardin (plus de 100 m2) : compost en tas 

 

 

 

 

 

  • Vous avez un jardin moyen (de 30 à 100 m2) : bac ou silo à compost

 

 

  • Vous avez un petit jardin (moins de 30 m2) : fût à compost


.

.

.

.

.

.

.

.

 .

.

  • Vous n’avez que des déchets de cuisine : lombricompostage

  

Pour savoir comment faire précisément..., à vous de trouver l'info ! On ne va pas tout faire pour vous quand même ! Je vous donne deux pistes :

.

.



 

.

Posté par infotrooz à 02:00 - - Permalien [#]

25 novembre 2017

Les produits ménagers : à qui profite la chimie ?

 (contact : troozinfo@gmail.com)

logo Vega


.


A partir des années 60' et en une vingtaine d'années, l'usage des produits ménagers s'est extrêmement banalisé.

Les rayons des supermarchés et parfois aussi... vos armoires en sont pleins : des dizaines de produits pour nettoyer, récurer, laver, désinfecter… nos maisons... Et prendre soin de nos corps.

Avec notre complicité, assumée ou non, notre environnement quotidien est envahi par la chimie. 

Mais comment faisaient nos grands-parents avant que Procter and Gamble et Unilever n’envahissent nos cuisines et salles de bain ? Ils utilisaient quelques produits de base, souvent naturels et facilement accessibles : le bicarbonate de soude, le vinaigre, le sel marin, le savon de Marseille...

 

Pour suppléer à l'insuffisance de la Commune en matière de communication et de prévention, je vous propose un Memento pour apprendre comment fabriquer soi-même, de manière simple, économique et écologique, quelques produits d’usage courant :

                                                               dentifrice

              liquide vaisselle

                                 désinfectant WC

                                                                                                 détartrant WC

                                                        assouplissant...

                    gel douche

.
De quoi retrouver les vieux trucs d’antan et faire la nique à l’onéreuse et très polluante industrie chimique des produits ménagers et autres !

  -->  Memento__cologique 

atelier produits entretien

 

 

Le greenwashing (écoblanchiment en français) qualifie le comportement d'entreprises nocives du point de vue social ou environnemental qui tentent de préserver et étendre leurs marchés en se présentant comme des amis de l'environnement et des leaders dans le combat pour éradiquer la pauvreté.

Le public reçoit des informations qui sont – dans le fond et dans leur forme – une présentation déformée des faits et de la vérité, dans le but d'apparaître socialement et/ou environnementalement responsable. Si l'écoblanchiment n'est pas toujours facile à identifier, il est pourtant bien présent.

Le remède : esprit critique et vigilence ! 

 

 



 

.

Posté par infotrooz à 02:00 - - Permalien [#]

22 novembre 2017

Conseil communal du 27 novembre 2017

recyclage(contact : troozinfo@gmail.com)

logo Vega

 

 

 

 

3  POINTS à mettre en évidence :

 3.      Enlèvement et traitement des déchets ménagers - Coût vérité 2018

 4.      Taxe sur l'enlèvement, le traitement et la mise en décharge des immondices - Exercice 2018

 13.    INTRADEL - Assemblée générale du 21 décembre 2017.

 

Un graphe pour tout comprendre

                    
                               Production de déchets ménagers à Trooz - les chiffres

 

 

Depuis 2011 et l'instauration des conteneurs à puce, les quantités de déchets produits par chaque Troozien sont assez stables d’une année à l’autre.

 

Logique : la Commune de Trooz n'a pas de politique de prévention des déchets.  
.

http://www.infotrooz.be/archives/2017/10/12/35394824.html

 

Tout est dit !

Et si la majorité faisait des propositions au Conseil communal ? 


Manifestement, la politique de l'intercommunale INTRADEL ne percole pas jusque dans ses communes affiliées.

Et si nos représentants en parlaient lors de l'AG du 21 décembre ? En ce qui me concerne, j'en parlerai lors de la campagne électorale.  

 

 



.

Posté par infotrooz à 12:00 - - Permalien [#]

Fonds-de-Forêt

 (contact : troozinfo@gmail.com)
.

Il suffisait d'y croire...

IMG_6419

20171118_111358

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cinq nouveaux appartements vont être construits à la place de ces 2 vieux bâtiments qui enlaidissaient le centre du village depuis des lustres.

 

 



 

Posté par infotrooz à 04:22 - - Permalien [#]

20 novembre 2017

Trail et marche de ce dimanche 19 novembre

 

(contact : troozinfo@gmail.com)

logo VegaUn second souffle contre la liaison CHB

 

 

450 coureurs, 250 marcheurs

Forte mobilisation citoyenne contre un projet couteux (130 fois le coût de la nouvelle école El No de Fraipont) et inutile (plus de routes = plus de trafic routier, aucun effet sur la circulation des quais de la Dérivation).

Les politiques doivent accepter de débattre du projet plutôt que de défendre une liaison routière qui va aggraver les phénomènes de périurbanisation et d’étalement urbain.

Liège et son agglomération méritent un réseau de transports en commun structuré et performant. C’est le choix qui doit être fait pour diminuer la pression de la voiture et restaurer la qualité de vie en ville, offrir une véritable alternative à la voiture soliste à toute la population et répondre aux enjeux climatiques et environnementaux.  

 

DSCF0034

image 1

image 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Photos 2 et 3 : blog sudinfo Trooz

 

 



 

Posté par infotrooz à 02:04 - - Permalien [#]

18 novembre 2017

Les potagers communautaires de Nessonvaux

(contact : troozinfo@gmail.com)

 logo Vega
Une semaine plus tard.

 

Une semaine après le Solidarity Day de Carmeuse organisé aux potagers communautaires de Nessonvaux, quelques petits travaux d'aménagement restaient à faire..

carmeuse

 

 Voici quelques photos qui montrent la situation aujhourd'hui. 

20171118_08584620171118_090119.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.
Les fruitiers hautes-tiges sont ligaturés et protégés par de l'Ursus. Les basses-tiges sont ligaturés

20171118_085919

Alignement de plançons de saules têtards.

20171118_090526

 

 

 

20171118_090220

 

 

 


La platebande limitée par des fascines.

 

 

La haie de charmes de part et d'autre du rucher

20171118_090920

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le conteneur sera bientôt caché par une haie vive.

20171118_090603

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

20171118_09071920171118_090651

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le kiosque est recouvert de son toi. La toilette sèche attend sa porte.

Les tissus couleur rouille sont du plus bel effet.

 

20171118_091102

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



.

Posté par infotrooz à 01:38 - - Permalien [#]

15 novembre 2017

La Commission des Travaux et de l'Environnement

(contact : troozinfo@gmail.com)

logo Vega

 

14 novembre 2017  -  Ce qu'il faut retenir

Durée : 2 heures 30

Présences : 6 élus et 3 employés

 

Comme à chacune des réunions semestrielles de la Commission, Eric Nori commence par un suivi des points abordés lors de la séance précédente.

Il ne s'agit pas ici de vous rapporter dans le détail le contenu de ces séances de travail qui ne sont évidemment pas ouvertes au public, mais de citer les principaux dossiers et de vous donner une éventuelle information pertinente et utile.
.

SUIVI DES POINTS

  • salle communale de Forêt :

                projet d'améliorer l'acoustique reporté à 2018 ;

                projet de réaliser quelques aménagements extérieurs de base (éclairage, kiosque...) ;

  • Ecole de Prayon-Centre :

                isolation du bâtiment, remplacement des châssis (UREBA) : remise de prix pour le 5 décembre 2017 ;

  • Hall Omnisports :

                étanchéité de la toiture : essai de colmatage des joints entre les tôles de recouvrement du toit ;

  • Ecole El No à Fraipont :

                entreprise Sogepar en faillite, curateur nommé ;

                recherche de solutions en cours pour la reprise du chantier ;

  • Ecole de Péry :

                travaux d'agrandissement en cours

  • Pont Ribeaufossé Rue Roty à Fraipont :

                projet d'installation de gardes corps des 2 côtés du mur parapet (côté aval) ;

  • Route du Ry des Chenaux (au-dessus de La Fenderie, en direction de Gélivaux) :

                dégradation de la voirie par les eaux du ruisseau

                travaux de renforcement des murs très couteux

  • Terrain de football synthétique :

                problème causé par la renouée du Japon, plante exotique envahissante

 el no

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

ENVIRONNEMENT - CIMETIERES

  • gestion différentiée des cimetières

                les gens semblent accepter de mieux en mieux la présence d'une nature spontanée

         information et sensibilisation nécessaires
  • propreté

               entrée en service du Glouton

               calendrier et parcours à établir

  • bief de Nessonvaux

                parapet à installer sur 2,5 m le long du bief, au niveau de la vanne

 

VOIRIES

  • réparations localisées de voiries communales

               27 tonnes de tarmac utilisées en 2017 

  • entretien des avaloirs
  • placement / remplacement de poubelles et de bancs
  • sablage en hiver (100 tonnes lors de l'hiver 2016-2017)

  • balustrades de Fraipont

               réparées de part et d'autre de la route régionale de la vallée

               balustrade à réparer rue de la Vinaigrerie

  • trottoirs bordant les routes régionales (Grand Route / Rue Franklin Roosevelt N61 et Rue
    Large N604)

               2 réunions avec la DGO1 (routes) du Service Public de Wallonie

               répartition des travaux de réparation à effectuer entre la Commune et la DGO1

               délai estimé pour la réalisation de tous les travaux : 1 à 2 ans

               la pose du collecteur d'assainissement dans une partie de la Grand Rue
               à Prayon s'accompagnera d'une reconstruction des trottoirs concernés

               éclairage : rien de prévu

  • rénovation de la Place du Marché à Prayon

               début des travaux prévu le 15 mars

  • égouttage de la Rue au Thier (phase 2)

               début des travaux prévu au printemps

  • Rue Haute à Fraipont

               rénovation prévue après le chantier de construction de la nouvelle école El No

               incertitude quant au risque de dégradation de la voirie dans le cadre du chantier futur 
               de rénovation par un privé des bâtiments de l'école actuelle

2

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

MECANIQUE

  • présentation du Service par son responsable

  • petit car communal

               présentation de son état général et de son châssis

               échange d'experts avec Jean-Pierre Larose

 

 



.

Posté par infotrooz à 01:20 - - Permalien [#]