Prochain article
 Mardi 9 décembre : à quand un espace vert à La Brouck ?

(contact : troozinfo@gmail.com)

Un constat… un peu décevant.

Contrairement au sondage de juin, une bonne partie des personnes rencontrées se sont montrées bien peu au fait de ce qui se fait dans leur Commune et de ce que font les autorités communales ! Certains Trooziens ont eu bien des difficultés à citer des projets soutenus par la majorité, des choses positives… et même des initiatives qu’ils souhaiteraient voir prises !

Des récriminations il y en a eues, dont certaines peu précises et portant parfois sur des responsabilités de niveaux de pouvoir supérieurs à la commune. Peut-être un reflet du contexte socio-économique difficile et des joutes politiques qui animent les grandes familles politiques à la Région wallonne et au Fédéral et qui désorientent et angoissent quelque peu les citoyens.

D’autres remarques étaient par contre très pertinentes. La majorité doit les entendre.  

Rentrons dans le vif du sujet…


QUESTION 1 : Qui prend les décisions ?

Le Bourgmestre est reconnu comme l’homme qui prend les décisions à Trooz, auquel on associe souvent le Collège et très rarement… le Conseil. Clairvoyant et un peu fataliste, non ?

Il y a quand même une personne qui pointe la mainmise des partis qui, suite à leurs tractations, rendent difficile tout véritable changement de la configuration politique traditionnelle, avec ce sentiment désagréable d’être mis devant le fait accompli quelque soit le vote des électeurs (lors de la formation de la majorité ou lors du remplacement d’un échevin).

Les personnes interrogées revoteraient de la même manière… ou s’abstiendraient à nouveau de voter ! Pour une partie de l’électorat, la confiance envers le politique n’est donc toujours pas rétablie.


QUESTION 2 : Avez-vous eu « affaire à la Commune » ?

Les personnes qui se sont adressées au service population sont satisfaites. C’est plus nuancé pour celles qui ont contacté le service des travaux et de l’environnement ou son échevin. Ca va d’une réponse satisfaisante et rapide à… pas de réponse. Les explications des sondés ne permettent pas d’être plus précis.

Citons tout de même cette dame dont se sont moqués les 2 ouvriers communaux qui distribuaient un toute-boîtes parce qu’elle s’est permise de leur faire part de son regret d’être souvent oubliée, sa maison étant en retrait de la route. Stupide et inutile !

IMG_1411

014

 

 

 

 

 

 

.


QUESTION 3
:
Le bulletin communal

Impossible de dégager un point de vue majoritaire. Le Bulletin est lu un peu, beaucoup, (tendrement,) pas du tout… Idem pour les opinions souvent peu argumentées exprimées à son égard.

Etonnant car ce Bulletin est tout de même le principal trait d’union entre les élus (enfin, la majorité) et les citoyens. Et qu’il contient beaucoup d’informations sur de nombreux sujets. Ne manque-t-il pas de personnalité pour incarner la Commune de Trooz aux yeux de tous ?

On citera donc quelques regrets : « rien pour les jeunes » (contrepoint de « uniquement des excursions pour les personnes âgées »), trop d’informations anecdotiques et sans grand intérêt, ne met pas en valeur le travail concret des diverses commissions qui ne peuvent s’y exprimer directement.

Et aussi quelques points positifs : « Bulletin bien fait », belle présentation, informations intéressantes pour les parents d’écoliers.

Par contre, personne n’est capable de dire combien de fois par an il sort et quand. Impossible donc de donner satisfaction à cette dame qui aimerait y trouver un vrai calendrier des activités à venir, plutôt que des commentaires sur tant d’événements passés, puisqu’aujourd’hui le Bulletin sort « de manière aléatoire ».   


QUESTION 4 : 2 projets soutenus par la majorité

A l’exception de l’école El NO à Fraipont, les Trooziens ne connaissent généralement pas  les projets soutenus par la majorité, et donc sa politique. Ils citent au mieux les éventuels gros projets d’aménagement ou de travaux en cours ou terminés, le plus souvent dans leur propre quartier !

Cela pose quand même question. Un meilleur rapportage des décisions du Conseil… et du Collège participerait déjà à une meilleure information des habitants.

Néanmoins entendu : voie lente entre Chaudfontaine et Trooz, construction d’appartements sociaux à Nessonvaux, terrain synthétique du Football Club de Trooz (jugé beaucoup trop cher par une autre personne), phase 2 de l’égouttage de la rue du Thier, gestion différenciée.

QUESTION 5 : 3 thèmes importants

+++ : niveau d'importance moyen accordé par les sondés
(les thèmes cités 1 ou 2 fois ne sont pas repris)

  • information des citoyens 

+++ 

  • assistance aux plus démunis (CPAS, le Chas…)

 

  • activités sociales organisées par la Commune à l’attention des personnes âgées 

 

  • entretien et balisage des chemins de promenade

  • promotion du commerce à Trooz

++ 

  • entretien des voiries 

++++ 

  • budget communal maîtrisé 

 

  • qualité des services à la population 

  • développement du pôle socio-culturel de La Fenderie 

 

  • enseignement communal (public et confessionnel) 

++ 

  • 5 implantations scolaires communales

 

  • protection de l’environnement (égouttage des rues, nettoyage des bords de Vesdre, déchets, biodiversité…) 

++++ 

  • soutien au monde associatif et aux initiatives citoyennes 

+ 

  • propretés des rues et espaces publics 

++++ 

  • conservation du caractère rural de la Commune (Aménagement du Territoire)

+ 

  • développement harmonieux de l’habitat

 

  • sécurité des personnes 

 

  • maisons de village, vie et convivialité dans les quartiers

+++ 

  • encadrement des jeunes en difficulté 

 

  • participation citoyenne à certaines prises de décision de la Commune

 

  • embellissement des villages 

 

  • autres…

 

Etonnant : certains sujets évoqués lors de l'entretien ne sont pas cochés ici !

 

20140907_161813

IMG_1421

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_1464IMG_9203

 

 

 

 

 

 

 

On le voit en un coup d'œil : les thèmes plébiscités par les Trooziens ne peuvent en aucun cas se suffire à eux-mêmes. En d'autres mots, ils ne pourraient servir seuls de trame à la politique communale (le sondage n'a évidemment pas cette prétention). Heureusement d'ailleurs : ce n'est pas (seulement) dans la rue que cette politique s'élabore. Mais ces sujets témoignent de ce à quoi les habitants accordent - lors d'une sollicitation directe et inattendue - une certaine importance.

.

QUESTION 6 : Des conseils de prévention en matière de déchets ?

Unanimité presque totale : « pas nécessaire ».

En fait, les gens confondent totalement le tri des déchets et la prévention !

Fost + (et en partie INTRADEL) ont fait un magnifique boulot : les gens ne se posent même plus la question de savoir comment diminuer leur production de déchets puisqu’ils sont persuadés que leur tri est suffisant. Et en plus cela leur assure une parfaite bonne conscience.

Contradictoire : une personne (parmi les 24 chanceuses) qui venait de participer à l’atelier « anti gaspi alimentaire » d’INTRADEL a trouvé cela très très bien. Or, de quoi s’agissait-il sinon de prévention ? Et les centaines d’autres ménages, ne méritent-ils pas d’être informés et sensibilisés sérieusement et concrètement en matière de prévention ?

Finalement, après réflexion, cela prouve que les communes, en tant que pouvoir le plus proche des citoyens, a bien un rôle fondamental à jouer à leur égard en matière de prévention de la production de déchets ! Via le Bulletin communal, les enseignants, les associations actives sur son territoire, lors des manifestations publiques…

QUESTION 7 : Connaissez-vous ?

  • -       La maison de la laïcité ?

 OUI :.35%.......NON :.65% 

  • -       La maison médicale ?

 OUI :.10%.......NON :.90%

  • -       La réserve naturelle de La Rochette ?

 OUI :.5%...  ....NON :.95%

  • -       Le centre protestant ?

 OUI :.70%.......NON :.30%

  • -       Le chas (magasin de vêtements de seconde main) ?

 OUI :.85%.......NON :.15%

  • -       Savez-vous où la Poste de Trooz va prochainement déménager ?

 OUI :.85%.......NON :.15%

  • -       Les services des Travaux   et de l’Urbanisme ?

 OUI :.90%*......NON :.10%

  • -       La bibliothèque ?

 OUI :.55%.......NON :.45%

 * Une majorité de personnes ne connaissent pas le service de l'urbanisme
.

QUESTION 8 : Le commerce local

Les personnes sondées sont quelque peu dubitatives : qu’est-ce vraiment que le commerce local à Trooz ? Ils ont raison de dire que cette notion ne peut pas se concevoir dans nos strictes limites communales.

Une réponse à méditer : il n’y a malheureusement pas de magasin bio à Trooz.

QUESTION 9 : 1 ou 2 choses positives réalisées par la majorité

Même constat que pour les projets soutenus par la majorité : les Trooziens ont bien des difficultés à citer 1 ou 2 choses positives réalisées par la majorité en dehors de leur quartier : non pas qu’il n’y en ait pas mais ils semblent ne pas trop savoir ce qui se fait !

Face à ce manque de spontanéité, j’ai parfois cité quelques thèmes pour susciter des réactions… au risque d’orienter quelque peu les réponses.

On citera néanmoins :

  • les bancs rénovés ;
  • les trottoirs de la cité de Fraipont ;
  • la propreté à Nessonvaux (contredite par une autre personne) ;
  • l’engagement de la Commune dans certaines actions favorables à la nature ;
  • la rationalisation des implantations scolaires et l’investissement dans celles qui subsistent ;
  • Biodibap (petits aménagements en faveur de la biodiversité aux abords des bâtiments publics - encore à concrétiser) ;
  • le marché de Noël organisé en un endroit différent chaque année ;
    et
  • la nouvelle route du Thier.

IMG_9027

IMG_0141

 

 

 

 

 

 .

QUESTION 10 : 2 actions / initiatives à prendre par la Commune

Dans la continuité de ce qui a été dit, les personnes interrogées ne citent pas spontanément d’initiatives. On n’insistera pas sur les habituels grands thèmes qui ont été évoqués sans trop d’enthousiasme ou de conviction (la propreté des rues et la sécurité des personnes notamment).

Quelques sujets pertinents sortent néanmoins :

  • un espace vert digne de ce nom à La Brouck, sur le vaste espace arboré en face de l’école (déjà cité en juin) *. Certaines personnes du quartier considèrent que celui-ci est un peu délaissé ;
  • certains  jeunes qui lorsqu’ils ne sont pas à l’école feraient des « bêtises » (et créent un sentiment d’insécurité) dans la cité de Fraipont et à Nessonvaux ;
  • délimiter les emplacements de parking sur toutes les places de Nessonvaux pour éviter la cacophonie actuelle ;
  • les trottoirs de la Grand Rue : catastrophique pour beaucoup de personnes (déclivité, poteaux, étroitesse…) et dangereux ou inaccessibles aux personnes à mobilité réduite (déjà cité en juin) ;
  • encouragement à la rénovation / entretien des façades décrépies de la Grand’Rue ;
  • initiative en vue d’assurer la sauvegarde à long terme et la mise en valeur de la dernière cheminée de « la Métal » ;
  • entretien des chemins et meilleure valorisation des balades (« on dit de Trooz qu’elle est une belle Commune mais elle n’est pas suffisamment mise en valeur »). Ce n’est pas moi qui dirai le contraire.

20141201_130747

IMG_9262

 

 


 

 

 

 

  

*  La question des espaces verts à La Brouck fera l'objet d'un article le mardi 9 décembre prochain.


Conclusions : réagir à la désillusion ambiante.
 

J’ai ressenti une forme de désillusion chez certaines personnes, et parfois même un manque d’intérêt pour la gestion communale qui se traduisent par une méconnaissance de l’action et des responsabilités politiques à Trooz. On le voit bien : les moyens de communication traditionnels sont nécessaires mais insuffisants (Bulletin communal, affichages, site internet).

Rencontrer les élus lors des dizaines d’événements qui jalonnent une législature est apprécié. Cette tradition (surtout socialiste mais pas seulement, aujourd'hui renforcée en raison des réseaux sociaux qu'il faut bien alimenter et des selfies…) ne permet évidemment pas d’établir et d’entretenir un lien fort entre les politiques et les citoyens car cela permet au mieux aux premiers d’exposer succinctement aux seconds quelques éléments disparates de leur politique.

Il est écrit plus haut que la confiance des citoyens envers les élus est souvent absente ; en tout cas, le scepticisme règne quant au sérieux et à la qualité du travail des élus et à leur volonté de défendre avant tout l'intérêt général et non le leur ou celui de leurs connaissances. Les propos poujadistes et les sous-entendus gratuits de pas mal d'habitants, en plus d'être tristes à attendre, sont évidemment totalement infondés et même franchement inacceptables ; les hommes et femmes politiques ne sont pas là pour servir de punching ball.

La question qui mérite d'être posée est maintenant la suivante : les élus font-ils confiance aux citoyens ? Dans ce cas, à eux à prendre l'initiative ! Je le vois à chacun de mes contacts, et les autres élus tout autant : un échange franc, direct et argumenté à pour effet de balayer les éventuelles frustrations et a priori envers le politique, de tordre le coup aux rumeurs... et d'éclairer les citoyens sur de nombreuses choses qu'ils ignorent même si elles les concernent directement.

Et donc, pourquoi pas une rencontre citoyenne, une fois l’an ou même tous les 2 ans, en un endroit centralisé ou dans les 3 anciennes communes de Forêt, Fraipont et Nessonvaux, en présence éventuellement de représentants des intercommunales, de la Police… (comme l’a magnifiquement fait la Commune de Blegny) serait une formidable manière de rapprocher les uns et les autres pour un échange constructif, instructif et convivial.

Toute une population serait ravie ! 

 

 


.