Depuis un an, plusieurs toutes-boîtes communaux ont été distribués aux habitants, parfois uniquement à une catégorie d’entre eux en fonction du sujet.

La Commune de Trooz communique : nous nous en réjouissons car cela participe à ses missions ! Cette information complète ce que l’on trouve dans le Bulletin communal et sur le site internet, mais aussi les publications grand public d’Intradel (collecte et gestion des déchets ménagers) et de la CILE (production et distribution d’eau) notamment.

IMG_8115

L’environnement a plusieurs fois eu les faveurs des toutes-boîtes communaux. Un mot sur 2 d’entre-eux.

  •   « Une rivière sans déchets… Oui, c’est possible ».

Voici une belle publication du Contrat de Rivière Vesdre qui sera rapidement distribuée aux riverains. Lors du dernier Conseil communal, il a été annoncé qu’une fiche complémentaire plus spécifique à la Commune de Trooz sera prochainement distribuée. Tant mieux si cela apporte des informations pratiques et concrètes.

  •   L’entretien des haies, la propreté et le plan Maya.

Nous sommes beaucoup plus critiques sur cette publication transmise mi-septembre. Si la volonté était certainement bonne, ce projet sous forme d’un double A4 (et 3.400 exemplaires, quand même) était par contre mal présenté, paternaliste et franchement simpliste. Plus fondamentalement, opter pour un message essentiellement moralisateur et infantilisant n’est, de l’avis des spécialistes de l’information, certainement pas des plus efficaces.

La Commune doit à l’avenir délivrer un message plus complet et constructif.

Les haies privées et le domaine public… Un mot quand même.

Le message concernant l’entretien des haies était particulièrement ridicule, surtout quand on devine qu'il dérive directement de cette triste, critiquable et poujadiste intervention d’un citoyen lors du débat pré-électoral le 26 septembre 2012 à la salle Floréal de Fraipont, parlant avec véhémence et de manière accusatrice du « danger de mort » que représentent les branches qui empiètent sur l’espace public (le simple statut de citoyen ne permettant pas d'injurier gratuitement les gens, fussent-ils des élus ou candidats politiques). Oui, les haies doivent être taillées, mais le message aurait au minimum dû être complété par des propos sur les bienfaits de ces éléments vivants de notre environnement, sur l’utilité de les conserver et de bien les entretenir.

PICT1226

rue de Forêt



 



.