(contact : troozinfo@gmail.com)


Le château du Trumly fut construit à partir du 17ème siècle sous la forme d’un quadrilatère en moellons de grès, modifié et agrandi d’une nouvelle aile et d’une tour carrée en 1898 par l’architecte liégeois Henri Froment, à qui l’on doit également la gare de Trooz (aujourd’hui propriété communale).

C’est Léon de Locht, époux de Théresa Labye, qui fit faire cet agrandissement, transformant ce qui à l’origine était une ferme en un château ferme. Ce personnage de belle et riche intelligence eu une carrière remarquable dans le domaine des sciences physiques et mathématiques, et plus particulièrement le domaine de la télégraphie et de la téléphonie. Il inventa un ingénieux appareil appelé le « Pantéléphone de Locht » qui fut remarqué à l’Exposition de Paris de 1882 et qui valut à son inventeur la médaille d’argent.

Depuis le début du 20ème siècle, l’aspect extérieur des bâtiments a été très peu modifié ; par contre, l’utilisation des espaces intérieurs a été adaptée petit à petit avec l’évolution des conditions de vie. Une petite chapelle fut construite à l'intérieur de la partie la plus ancienne (qui date de 1612) à l'époque où le Chanoine Louvrex occupait la bâtisse. Le château n'est pas raccordé à l'eau de ville mais alimenté à partir d’une eau de source et de ruissellement récoltée dans une cuve qui précède les 2 étangs qui se trouvent en contrebas.

Posant fièrement sur le « Thier du Trumly » qui domine la vallée de la Vesdre, le château est entouré d’un parc qui compte quelques arbres remarquables, dont un chêne pédonculé de plus de 4 m de circonférence et un vénérable châtaigner dont la ramure défeuillée se déploie comme une sculpture ésotérique dans le ciel. Citons également le très bel érable sycomore à feuilles pourprées qui agrémente le chemin d’accès.

 

 Froment Architecte

 

 

 

 

 

20151031_135146

03 - château Le Trumly

château Le Trumly.

.

.

 .

 .

 .

 .

.

 

extrait dessin de Cantaglia

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comment ne pas penser que la tour dessinée par l’architecte Henri Froment ne s’inspire pas du dessin que le peintre et dessinateur florentin Rémigio Cantagallina avait donné en août 1612 ?
.

château Trumly - photo en 1895

-             

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo de 1885 montrant Léon de Locht et son
épouse

                                                            -

IMG_3544

IMG_3547

 

 

 

 

 

 

 

La tour, flanquée d’une tourelle et d’une échauguette, donne sur un joli jardin d’hiver surmonté d’un parapet en pierres agrémentés de deux gargouilles représentant un animal imaginaire et d'un blason aux armoiries de Locht - Labye. Une ligne de denticules entourant la tour aux deux tiers de sa hauteur rappelle quelque peu le Moyen Âge.


.

promenade n°3 066

 

IMG_3529

IMG_3504

 

 

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

La lanterne surplombant le haut pavillon qui coiffe la tour culmine à une vingtaine de mètres au-dessus du sol ! 

Quant aux hautes baies aux croisillons de calcaire et pieds droits harpés, elles ajoutent à l’éclectisme de l’ensemble.

 

Au milieu de la vaste terre de culture surplombant le château aujourd’hui divisé en 5 propriétés, un beau bouquet formé de 3 hêtres pourpres agrémente le paysage. Ces 3 arbres mériteraient d'être classés "remarquables" ; leurs circonférences à 1,5 m du sol sont de 400, 290 et 215 cm !

IMG_3053

IMG_1041 - 3 hêtres dessus château Trumly

 

 

 

 

 

 

 

 

Mille mercis à Anne Libioul et Evelyne de Locht pour l'attention qu'elles ont accordée à mes sollicitations et toutes les informations et documents fournis.

 



.