(contact : troozinfo@gmail.com)

En application du principe du pollueur - payeur, la taxe est formée
d'une partie forfaitaire (fixe) et d'une partie variable.

115944017_o.

Pourquoi une hausse de la facture ?

Je suis interpellé par plusieurs voisins qui s’étonnent de payer une facture supérieure aux années précédentes. Après vérification, je constate que c’est le résultat non pas d’une diminution du forfait * fixé à 50 kg / habitant / an de déchets ménagers résiduels (conteneur gris) comme le pensent certains mais d’une augmentation du taux portant sur les kilos excédentaires.

Il est en effet passé de 0,10 à 0,25 € / kg, décision unanime du Conseil communal du 7 novembre 2016.  

Notons que le taux portant sur les kilos au-delà du forfait de 40 kg / habitant / an de déchets ménagers organiques (conteneur vert) est quant à lui resté fixé à 0,06 € / kg.

Toutes ces informations sont expliquées dans la 1ère feuille accompagnant l’Avertissement – Extrait de Rôle portant sur la Taxe sur l’enlèvement des immondices – Partie FORFAITAIRE.

* poids de déchets ménagers résiduels dont le coût de collecte et de traitement est inclus dans la partie forfaitaire de la taxe.


.

Intéressons-nous à la seconde feuille annexée intitulée

« La gestion et le coût-vérité des déchets »
.

5 constats désolants

Le TABLEAU

1er constat : les déchets ménagers deviennent des ordures ménagères… sans que l’on sache si elles sont ou non résiduelles, c’est-à-dire la part qui reste après les collectes sélectives (organiques, emballages…) ! On suppose que oui ; en 2015, chaque Troozien a donc produit 94 kg de déchets ménagers qui ont été brûlés dans le nouvel incinérateur d’Intradel à Herstal, plus politiquement correctement appelé Uvélia (Unité de Valorisation Energétique).

Uvelia - Herstal

 

 

 

 

 


2
ème constat : la comparaison des productions de déchets entre la Commune de Trooz et l’ensemble de la Région wallonne n’est pas suffisante étant donné la diversité des communes. Ainsi, Trooz produit bien moins de déchets ménagers résiduels que la moyenne wallonne mais on ne perçoit pas qu’elle est dans la moyenne des 72 communes d'INTRADEL et bien plus mal classée par rapport aux communes liégeoises d’un profil semblable.
.

Les GRAPHIQUES

3ème constat : le graphique sous forme d’histogramme qui indique la production de déchets au cours des 11 dernières années concerne... toute la Commune de Trooz et non pas le seul contribuable que vous êtes et qui tient sa facture en main. Il n'a donc aucun véritable intérêt et ne vous permet pas de voir si vous produisez plus ou moins.

Pour cela, il vous faut aller sur le site internet d’Intradel, cliquer sur l’icône « Mon conteneur en ligne » et « Vérifier ici votre production de déchets » après avoir encodé vos login et mot de passe qui se trouvent… au centre de votre seconde facture relative à la partie proportionnelle de la taxe (la 2ème facture donc). Sans oublier de sélectionner la commune de Trooz…

mon conteneur en ligne

vérifier sa production

 

 

 

 

 

 

 

Vous découvrez alors les levées et les pesées :

  • du « Tout venant », autres mots pour déchets ménagers ultimes puisque non collectés sélectivement (conteneur gris) ;

  • des déchets organiques (conteneur vert).

Vous pouvez modifier la période de temps concernée et les chiffres s’ajoutent. Comme vous mettez le conteneur devant votre maison en vue de sa vidange… lorsqu’il est plein, et donc à des dates quelque peu aléatoires, il est difficile sinon impossible de percevoir une quelconque évolution annuelle de cette suite de chiffres ! Heureusement, il y a un graphique…

Oui mais…

4ème constat : ...il s’agit du « graphique prévisionnel » de votre production de déchets pour l’année en cours, basé sur les chiffres de ou des années précédentes. Bref, le truc qui ne sert à rien et qui ne vous renseigne rien.
.

banner CILE

La CILE qui distribue l’eau à Trooz nous offre un graphique personnalisé qui permet à chacun de directement voir l’évolution de sa consommation au cours des 5 dernières années.  

5ème constat : le graphique sous forme de secteurs portant sur le coût des déchets est difficilement lisible car en N et B avec toutes les nuances de gris.

  

Il est donc impossible de visualiser clairement l'évolution de sa propre production de déchets ménagers, pourtant indispensable à la prise de conscience et à l'adaptation de ses habitudes de consommation et de tri !

.

Conclusion :

Intradel et la Commune pourraient bien mieux faire !

Il faut donc le leur faire savoir, et ça c'est mon boulot.

 

cliquez icilettre_Intradel_19juin2017

 

 



.