(contact : troozinfo@gmail.com)

115944017_o

Le Ry-Ponet, vous connaissez ?

C'est le nom d'un petit ruisseau et par extension d'un vaste espace vert de plus de 300 hectares, s’étalant autour du ruisseau du Ry-Ponet, sur les communes de Liège (Chênée et Grivegnée), de Beyne-Heusay, de Fléron (Romsée) et de Chaudfontaine (Vaux-sous-Chèvremont).

Il  est aujourd’hui menacé par un projet immobilier de la société Neufcour SA visant à construire en territoire liégeois plus de 500 logements sur 20 hectares de terres agricoles, 10 autres hectares étant conservés pour des développements futurs. Son promoteur le présente comme un projet durable alors qu'il sera complètement déconnecté de l'habitat existant voisin et qu'en raison de sa localisation et de sa configuration, la voiture sera indispensable pour y accéder et en sortir. 

D'autres parties de cet espace seraient alors également menacées de destruction sur Beyne-Heusay.


Les habitants proposent une alternative !

Véritable poumon vert et élément important de la ceinture verte à l'Est de la Ville de Liège, les habitants refusent de perdre leur patrimoine et proposent une réelle alternative : la construction d'un quartier véritablement durable sur l’ancien site assaini des usines Cuivre & Zinc à Chênée. Situé à proximité immédiate de la Place du Gravier à Chênée, de l'arrêt du train de Chênée et de plusieurs lignes de bus, ce projet aurait aussi comme énorme avantage de restructurer le tissu urbain entre le centre de la localité et le quartier localisé entre la ligne de chemin de fer 37 et le Quai Henri Borguet longeant la Vesdre en rive gauche.

Capture 4

http://www.reinventonsliege.be/posts/z5e3bEADAbW5izuHg/785-utiliser-les-friches-pour-la-creation-de-logements-de 

Après la séance d'information du public qui s'est tenue le 1er juin en présence des promoteurs, la Ville de Liège a lancé l'enquête publique qui se terminera le 28 juin. La plateforme Ry-Ponet, constituée d'associations et d'habitants opposés au projet, invite les citoyens à se manifester !

ici la lettre transmise aux autorités compétentes demandant qu'elles refusent le permis d'urbanisation et protègent durablement ce site magnifique.

Capture 2

Capture 3

Capture

 

 

 

 

 

 

 

Plus d'infos : http://www.ryponet.be/

 

 

 

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.


 

Trooz a aussi son projet mammouth !

A l'emplacement du manoir de Péry qui sera détruit : la construction d'une résidence service de 50 unités, un restaurant pour les résidents et un ensemble de 25 appartements pour des personnes âgées. Ces appartements seront à vendre, ce qui fait de l'ensemble un simple projet immobilier... totalement disproportionné Route de Beaufays à Péry, en zone d’habitat à caractère rural !

Et les autorités communales de Trooz ? Elles attendent... la fin de l'étude d’incidences sur l’environnement commanditée volontairement par le promoteur, le dépôt du projet et la demande de permis suivie d'une enquête publique. A un stade aussi avancé de la procédure, comment s'opposer ou réorienter un projet inadapté qui serait plus à sa place à Uccle ou à Blankenberge ? Par son atonie, la Commune de Trooz se place à la merci des promoteurs au lieu de maîtriser son développement territorial, ceci en contradiction avec la Déclaration de Politique Générale qui lie la majorité.

http://www.infotrooz.be/archives/2016/04/23/33700056.html

J'invite donc la majorité de la Commune de Trooz à s'investir dans cette matière de façon à ce que les décisions soient prises par les représentants de la population et non pas les investisseurs, les intérêts des uns et des autres (vous l'aurez compris) n'étant pas tout à fait les mêmes.

capture

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

capture 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



.