(contact : troozinfo@gmail.com) .

           ...aux oubliettes

.

LetsGO devait être une pièce du puzzle de la communication communale.

C’est en tous cas ce que nous disait le Collège le 24 février 2014 lorsque le Conseil communal était appelé à se hashtag 3prononcer sur la convention entre la société Labexhe de Chaudfontaine et la Commune de Trooz, établissant un partenariat via la mise à disposition gratuite de la plateforme informatique LetsGO.

Mme Juprelle, en charge de la communication, précisait que l’intention de départ était avant tout d’intéresser un public jeune pas toujours attentif à l’information telle qu’elle est actuellement disponible.

La plateforme devait en effet se présenter comme un guide interactif centralisant l’information communale classée en 5 catégories (actualités, événements, commerces…), accessible en tout temps et en tout lieu à partir d’un smartphone. Particularité : chacun peut y interagir et participer à son élaboration (via une fiche à remplir puis validée par la Commune) depuis son smartphone (téléchargement gratuit de l’application via le site de la société) ou son site internet.

Quant à la société Labexhe, elle se rémunère via les banderoles publicitaires sur les pages d’information communale, payées par les commerces qui souhaitent être mis en avant (la simple présence des informations sur la plateforme est gratuite pour tout le monde).

Vous voulez en savoir davantage sur le système ? Relisez l’article paru le 28 février 2014 http://www.infotrooz.be/archives/2014/02/28/29330738.html

 

Qu’observe-t-on aujourd’hui ?

Que si un certain nombre de commerçants de Trooz se sont bien présentés sur la plateforme, la Commune n’a quant a elle encodé aucun contenu ! Bref, le guide interactif est vide, archi vide ! Vous voulez connaître les heures d’ouverture de l’administration, découvrir l’exposition en place au Syndicat d’Initiative, connaître votre interlocuteur au Service des Travaux ? Tintin !

Si la Commune n’envisageait pas de directement générer un contenu complet, elle devait néanmoins alimenter directement la plateforme avec des informations pratiques, culturelles et touristiques. Sinon, Letsgo ne sert simplement à rien. Pire, la Commune qui n’ajoute pas de contenu dessert l’application et porte préjudice à ces 2 jeunes concepteurs !

La Commune de Trooz avait assuré à l’époque que les ressources en personnel seraient bien maîtrisées. Bien vu : si ces dernières ne sont pas consacrées à la tâche, il est sûr qu’elles ne seront pas débordées.

 

Ce n’est pas possible, je dois me tromper… ?

Et donc je navigue sur le site https://www.letsgocity.be pour finalement arriver sur https://www.letsgocity.be/trooz et là, stupeur, je tombe sur ceci…

.

 


1

 


 

.

Je suis peut-être le seul à ne pas être informé… Je fais partie des naïfs, ça c’est sûr.

Un nouvel effet de manche de la majorité PS-MR-EcoVA.

Dans les articles des 15 et 16 mai 2014 parus sur mon blog, j’énonçais une série de constats navrants puisque 3 mois venaient de s’écouler sans que rien ne se soit passé ; j’encourageais néanmoins la Commune à développer sa communication via cette plateforme.

Depuis, j’ai tout de même bien compris que...

            ...de puzzle de la communication communale, il n’y a point.

.
La Commune doit néanmoins remettre en état son site internet, outil indispensable pour une communication complète et de qualité.

.

IMG_2966.

.

.

.

.

Les éléments remarquables de notre patrimoine devaient être pourvus d’un code qui, reconnu par le smartphone, générerait une fiche d’informations. Un projet bien trop ambitieux pour notre commune, malheureusement.

.

.

 



.