30 mars 2017

PCDR et cie (X)

  (contact : troozinfo@gmail.com)

.

Les quelques virgules de Christophe Marck

La qualité du rédactionnel des fiches composant le (futur) PCDR est évidemment importante.

 

Lors du Conseil communal de ce 27 mars, notre Echevin "responsable" du projet de PCDR considère que je fais quand même beaucoup de bruit pour des remarques qui portent sur quelques virgules. C'est confondre la rédaction d'un document qui portera le développement rural de notre commune pendant les 10 prochaines années avec des gribouillages sur un carton de bière (non je ne parle pas ici des textes du GREOVA ; c'est juste pour...).

La réunion de ce mercredi 30 mars est consacrée à un nouveau passage en revue de ces fiches-projets.

Les remarques des participants sont les bienvenues. Autant en faire profiter le plus grand nombre.

 

Voici ma proposition pour une dixième fiche consacrée à l'amélioration de la performance énergétique des bâtiments communaux et la mise en place de technologies faisant appel aux énergies renouvelables sur le site de l'Administration communale. Cette proposition a été transmise ce jour.

.

001

IMG_8055

.

.

.

.

.

.

.

.

.

TEXTE RECU

Description succincte du projet

En matière de gestion énergétique de son patrimoine mobilier, la commune possède un beau potentiel d’actions. Elle est propriétaire de nombreux bâtiments sur l’ensemble de l’entité, ce qui rend possible l’aménagement de technologies faisant appel aux énergies renouvelables telles que la que l’isolation des bâtiments, le placement de panneaux photovoltaïques, la réalisation d’audits énergétiques, l’amélioration de la ventilation des bâtiments, l’installation de chaudières performantes,… De plus, la majeure partie des bâtiments communaux sont regroupés sur un site commun, ce qui permettra d’envisager un réseau à chaleur commun pour l’ensemble des bâtiments.

Plus concrètement, une partie du projet consisterait à mettre en place un réseau à chaleur sur le site de l’administration communale et plus particulièrement dans les bâtiments suivants : l’administration communale, la salle du conseil, le CPAS, le hall omnisports et l’espace saperlipopette dédié à l’accueil extrascolaire. Ce projet permettrait de rallier rentabilité et consommation d’énergie renouvelable et donc de diminuer l’émission de C02.

Avant de concevoir un tel projet, il nécessite d’étudier les possibilités et le rendement liés à l’installation d’une pompe à chaleur sur le site. Deux sources d’énergie sont particulièrement mises en avant pour répondre au besoin spécifique du projet. Une idée consiste soit à utiliser l’eau de la Vesdre comme source principale d’énergie, soit mettre en place un réseau à  chaleur grâce à une chaudière à pellets. Chacune de ces propositions possède de nombreux avantages qu’il nécessiterait d’analyser de plus près afin d’assurer un choix s’inscrivant dans des critères de durabilité.

La réalisation de ce type d’aménagements sera rapidement amortie et contribuera aux économies d’énergie visées par le programme POLLEC 2 (Politiques Locales en faveur de l’Energie et du Climat) auquel la commune a adhéré. Actuellement, seule l’école de Prayon est équipée de panneaux photovoltaïques et les châssis de la salle Floréal ont récemment été changés.

.

MA PROPOSITION

Description succincte du projet

En matière de gestion énergétique de son patrimoine mobilier, la commune possède un beau potentiel d’actions. Elle est propriétaire d’une vingtaine de bâtiments sur l’ensemble de l’entité, ce qui rend possible la mise en œuvre de technologies faisant appel aux énergies renouvelables telles que l’isolation des bâtiments, le placement de panneaux photovoltaïques, la réalisation d’audits énergétiques, l’amélioration de la ventilation des bâtiments, l’installation de chaudières performantes…

Quatre bâtiments communaux importants sont regroupés sur un même site, ce qui permet d’envisager un réseau à chaleur commun pour cet ensemble de bâtiments.

Plus concrètement, une partie du projet consiste à mettre en place un réseau à chaleur sur le site de l’administration communale où sont regroupés : l’administration communale, la salle du conseil, le CPAS, le hall omnisports et l’espace saperlipopette (accueil extrascolaire). Ce projet permettrait de rallier rentabilité et consommation d’énergie renouvelable et donc de diminuer les émissions de C02.

Avant de concevoir un tel projet, il nécessite d’étudier les possibilités et le rendement liés à l’installation d’une pompe à chaleur sur le site. Deux sources d’énergie sont envisageables pour répondre au besoin spécifique du projet :

  • utilisation de l’eau de la Vesdre comme source principale d’énergie ;
  • mise en place d’un réseau à  chaleur grâce à une chaudière à pellets.

Chacune de ces propositions possède des avantages qui devront être analysés de plus près afin d’assurer le meilleur choix.

La réalisation de ce type d’aménagements sera rapidement amortie et contribuera aux économies d’énergie visées par le programme POLLEC 2 (Politiques Locales en faveur de l’Energie et du Climat) auquel la commune adhère.

 



.

Posté par : infotrooz à - - Permalien [#]