28 mars 2017

PCDR et cie (II)

 (contact : troozinfo@gmail.com)
.

Les quelques virgules de Christophe Marck

La qualité du rédactionnel des fiches composant le (futur) PCDR est évidemment importante.

 

Lors du Conseil communal de ce 27 mars, notre Echevin "responsable" du projet de PCDR considère que je fais quand même beaucoup de bruit pour des remarques qui portent sur quelques virgules. C'est confondre la rédaction d'un document qui portera le développement rural de notre commune pendant les 10 prochaines années avec des gribouillages sur un carton de bière (non je ne parle pas ici des textes du GREOVA ; c'est juste pour...).

La réunion de ce mercredi 30 mars est consacrée à un nouveau passage en revue de ces fiches-projets.

Les remarques des participants sont les bienvenues. Autant en faire profiter le plus grand nombre.

 

Voici ma proposition pour une deuxième fiche consacrée aux espaces verts de La Brouck. Cette proposition a été transmise ce jour.

101673004

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

TEXTE RECU

Description succincte du projet

Dans le village de la Brouck, il existe encore une petite cité ouvrière et uniforme, composée d’habitations mitoyennes en briques, jadis construite à l’initiative de la direction de la Société Métallurgique de Prayon(La Metalde son surnom)  entre la Vesdre et le chemin de fer, près de l’usine. Outre sa valeur architecturale, cette ancienne cité est aussi le témoin sociologique des nombreux ouvriers émigrés de Pologne, Italie, Espagne, etc.

Les citoyens ont émis le souhait de restaurer les espaces verts situés dans ce village et d’y réaliser des aménagements de convivialité ainsi qu’un espace de détente intergénérationnel. Une plaine de jeux et un terrain de pétanque ou de volley pourraient compléter ces aménagements. Il conviendrait notamment d’y retrouver un espace pique-nique avec des bancs et des tables.  Notons que les bancs faciliteraient le déplacement des personnes à mobilité réduite. L’aménagement des espaces verts situés dans le village de La Brouck renforcerait le sentiment d’appartenance au village.

Par ailleurs, la végétation devrait y être intégrée, notamment par la plantation d’arbres commémoratifs. Des panneaux informatifs permettant de mettre en valeur les points d’intérêts patrimoniaux pourraient aussi y être placés.

Une attention particulière devra néanmoins être portée à la réorganisation des emplacements de parking qui semblent actuellement insuffisants.

L’aménagement de cet espace permettrait de redynamiser le village en offrant un lieu de vie sociale accessible à tous, notamment aux séniors et aux familles avec enfants, d’autant plus que l’endroit est situé à proximité d’une l’école communale.

Justification du projet

Au cours des réunions de consultation citoyenne, le manque de lieu de vie a été soulevé par les habitants de Trooz.  Les espaces verts situés dans le village de La Brouck disposent d’un beau potentiel en termes d’aménagements d’espaces de convivialité.

La valorisation de ces lieux favoriserait les rencontres entre les citoyens et permettrait de lutter contre le phénomène de cité dortoir tant redouté par ces derniers. En effet, l’aménagement de lieux de vie renforcerait les liens sociaux et le vivre ensemble au sein de la Commune de Trooz.

.

MA PROPOSITION

Description succincte du projet

La cité du quartier de la Brouck est composée de nombreuses petites maisons mitoyennes en briques construites dans les années 1950’ par la Société Métallurgique de Prayon (« La Metal »). Occupées à l’époque par des familles ouvrières émigrées en provenance de Pologne, d’Italie, d’Espagne…, ces maisons présentent une homogénéité architecturale qui caractérise ce quartier situé un peu à l’écart, entre la Vesdre et le chemin de fer.

Le quartier est doté de trois espaces verts dont deux de petites tailles dont les plantations sont bien entretenues et un troisième délaissé qui occupe la Place Teixeira, du nom d’une entreprise de montage de voiture aujourd’hui disparue. Bien que située en plein cœur du quartier, à l’arrière de l’école communale, cette zone d’une quinzaine d’ares occupée par une série de tilleuls n’est pas du tout conviviale et n’est dès lors plus très fréquentée. Le sol est localement composé de caillasse et là où elle pousse, la pelouse est complètement dégradée. Sur ses pourtours, quelques voitures sont garées de manière désordonnée. La Roméria, fête espagnole très connue dans la région, est organisée tous les 2 ans au printemps dans un vaste chapiteau planté sur un côté de la place.

Or, cet espace apparaît comme idéalement placé pour redevenir un endroit de rencontres, de jeux et de partages ; sa restauration aurait aussi pour avantage d’embellir tout le quartier et de mettre en valeur le bâti.

Les citoyens ont manifesté leur souhait de voir cet espace réhabilité et aménagé afin de redevenir un endroit apprécié et fréquenté par la population locale.

L’enlèvement en surface des pierres et pavés qui témoignent de l'occupation ancienne des lieux, l’installation d’une pelouse, la délimitation des lieux pour les préserver des voitures et sécuriser les usagers, le placement de quelques bancs et tables, l’aménagement d’une dizaine de places de parking en bordure de la voirie et la plantation de végétations adaptées suffiraient à restaurer entièrement l’endroit et à en faire un véritable espace vert. Tout en préservant l'espace voisin occupé par la Roméria, l’aménagement d’un terrain de jeu de boules ou d’un petit barbecue par exemple serait aussi très apprécié.

Un panneau informatif rappelant l’occupation ancienne des lieux et l’histoire de la cité pourrait aussi y être placé.

L’aménagement de cet espace permettrait de redynamiser le quartier en offrant un lieu de vie sociale accessible à tous, notamment aux séniors et aux familles avec enfants, d’autant plus que l’endroit est situé à proximité d’une l’école communale.

Justification du projet

Au cours des réunions de consultation citoyenne, le manque de lieux de vie a été soulevé par les habitants de Trooz.  Les espaces verts situés dans le village de La Brouck disposent d’un beau potentiel en termes d’aménagements d’espaces de convivialité.

La valorisation de ces lieux favoriserait les rencontres entre les citoyens et permettrait de lutter contre le phénomène de cité dortoir redouté par ces derniers. En effet, l’aménagement de lieux de vie renforcerait les liens sociaux et le vivre ensemble au sein de la commune de Trooz.

 

 



.

 

 

 

Posté par : infotrooz à - - Permalien [#]