(contact : troozinfo@gmail.com)

.
Par les temps qui courent, il est bien d'informer les citoyens du travail accompli par les hommes et femmes politiques locaux. Surtout que cela les concerne directement.

.

Plan Communal de Développement Rural :

            Etat de la situation et rédaction des fiches projets

En mai 2010, le Conseil Communal de Trooz a pris la décision d’entamer une Opération de Développement Rural (ODR) avec pour objectif d’améliorer le cadre et la qualité de vie des habitants. La participation citoyenne est au centre du projet qui concerne de nombreux domaines de la vie communale : environnement, vie sociale et associative, économie, tourisme, patrimoine, mobilité… Ce faisant, la Commune s’est engagée à réaliser un Plan Communal de Développement Rural (PCDR), document de synthèse d’un ensemble coordonné d’actions de développement, d’aménagement et de réaménagement. Au terme d’une procédure administrative qui conduira à son approbation par les autorités communales puis régionales, ces actions pourront bénéficier de subventions régionales jusqu’à hauteur de 80%.

Le Groupement Régional Economique des vallées de l'Ourthe, de la Vesdre et de l'Amblève (GREOVA) accompagne la Commune et, à ce titre, apporte un soutien dans l'animation de la consultation citoyenne. Le GREOVA est aussi l’auteur de programme pour l’élaboration du PCDR ; il réalise l’étude socio-économique, établit le diagnostic et finalise le document PCDR.        

En mars 2012, des réunions citoyennes ont été organisées dans les villages afin d’identifier les atouts, les faiblesses et les besoins de la Commune dans différents domaines de la vie communale. En 2013, les agents de développement du GREOVA ont rencontré des personnes ressources (associations, Maison du Tourisme…) pour affiner le diagnostic communal et établir un inventaire des besoins et projets à développer dans la commune. Dès 2014, les citoyens ont été invités à participer à des réunions générales et thématiques au cours desquelles de nombreux sujets ont été exposés et débattus, parfois avec l’aide d’experts invités. In fine, le travail d’une quarantaine de citoyens pendant plusieurs années à abouti à la proposition d’une vingtaine de projets concrets. Il faut aussi rappeler l’engagement de plusieurs agents de l’Administration communale qui, tout au long du processus, ont efficacement encadré les travaux et assuré de bonnes conditions de travail aux participants.

Pour des raisons propres au GREOVA, le PCDR de Trooz n’a pas pu être encadré au cours du second semestre de 2016 durant lequel le projet a été mis en stand-by. Une équipe composée entièrement de nouveaux agents de développement a ensuite pu reprendre la mission. Vu l’état d’avancement du projet, certainement cet exercice a-t-il représenté une vraie difficulté pour ces derniers. Des connaissances et des acquis ont malheureusement été perdus.

Début 2017, ces nouveaux agents ont rédigé un texte de synthèse pour chacun des projets dont l’ensemble a été passé en revue lors de deux réunions de groupes de travail les 23 janvier et 9 mars 2017. Le GREOVA est aujourd’hui chargé de retranscrire ces projets dans autant de fiches selon un canevas bien précis reprenant notamment une estimation financière précise. A terme, ces fiches constitueront la trame du PCDR, programme à 10 ans qui se traduira par des actions, activités et investissements de différents ordres qui, ensemble, participeront au développement futur de notre commune que nous souhaitons harmonieux et profitable au plus grand nombre.

Depuis le début du projet, l’ensemble des travaux a été rapporté à la Commission Locale de Développement Rural (CLDR), organe consultatif chargé de remettre des avis aux décideurs, dont les membres ont été désignés par le Conseil Communal lors de sa réunion du 27 janvier 2014. Concrètement, le projet de PCDR sera tout prochainement présenté à la CLDR qui devra affecter un niveau de priorité à chacune des fiches avant d’approuver le projet. Le Conseil Communal prendra alors le relai.

Il s’est donc écoulé 7 années depuis la décision communale d’engager une ODR, délai inhabituellement long. De manière informelle, la majorité a récemment exprimé son intention de transmettre le dossier à la Région wallonne avant la fin du mois de juin 2017. D’ici là, un important travail doit encore être accompli par le GREOVA, avec l’intervention notamment de bureaux d’étude qui devront intervenir afin de finaliser divers aspects techniques de certaines fiches projets liées à d’importants investissements.

La qualité intrinsèque des fiches projets composant le PCDR demeure en toute circonstance la meilleure garantie de résultats concrets répondant aux besoins et aux attentes tels qu’exprimés par la population. Leur rédaction par le GREOVA est donc une étape fondamentale. Une participation et une étroite collaboration des divers acteurs qui se sont impliqués depuis des années dans l’élaboration du PCDR constitueraient une garantie à ce niveau.

20151031_155444

20170312_082213

IMG_1643

IMG_5943

IMG_9262

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

.