(contact : troozinfo@gmail.com)

.

Au tour du politique… sans trahir les citoyens

Contexte : http://www.infotrooz.be/archives/2017/03/07/35017978.html  

.
Enfin, les projets de fiches concluant 5 années de travail ont été toutes passés en revue lors de ces réunions de groupes de travail des 23 janvier et 9 mars 2017.

Ca ne s’est pas fait sans mal, et c’est peu de le dire, ceci pour diverses raisons. Il est dommage que l’administration communale n’ait pas pu assurer l’organisation et la coordination des travaux, ce qui nous aurait beaucoup aidés.  

Toujours est-il que ces fiches constituent la trame du PCDR, et que ce programme va conduire dans les 10 prochaines années à des investissements et des activités à Trooz qui vont grandement conditionner notre commune !
.

L'occasion, au terme de cette phase cruciale du projet PCDR, de remercier tous les citoyens participants, les équipes du GREOVA, l'administration communale de Trooz et ses autorités. Au politique à prendre le relai, que j'invite à poursuivre dans la voie engagée par les citoyens.

Le GREOVA a lui aussi un énorme travail à accomplir. Quant aux citoyens, ils peuvent dès-à-présent s'engager dans les projets du "lot zéro".
.
.

Ce qu'il faut retenir

Durée : 4 heures
Présences : 10 citoyens + 3 agents de développement du GREOVA 

Je vous propose mes seuls commentaires. Si vous voulez obtenir les fiches projets, adressez-vous au GREOVA ou à la Commune.

En raison de leur nature, diverses fiches sont inscrites dans divers groupes de travail. Une structuration et une numérotation définitives et rationnelles de ces fiches est aujourd’hui demandée. Les intitulés des fiches devront aussi être affinés.

 

GT Infrastructures de rencontre, vie sociale et espaces publics

GT Patrimoine, environnement, mobilité douce

GT Tourisme, économie, énergie

 

  1. Aménagement de la place de Forêt

Cette place classée est un des principaux points d’appel de la commune sur le plan touristique. Il serait utile d’y installer un petit mobilier discret et bien intégré permettant une halte des marcheurs et visiteurs occasionnels. Certaines plantations inadaptées doivent être remplacées ou supprimées.

Le petit patrimoine mériterait d’être valorisé. La croix Imschoot située à l’extérieur du village pourrait être déplacée afin d’être à nouveau située dans un endroit historiquement opportun et permettant sa mise en valeur. L’idée est aussi d’installer éventuellement des jeux pour enfants dans le petit espace public derrière la salle communale (ancienne école).

Notons deux choses :

  •  la réfection prochaine de la route entourant la place. Le parking des voitures est quelque peu anarchique, situation que la Commune devra gérer ;
  •  la Place va être inscrite dans le « réseau Charlemagne ».
  1. Aménagement de la place de Fraipont

La Place Emile Vandervelde a fait l’objet d’une note très détaillée de ma part présentant un projet de restauration complète et ambitieuse (voir sur ce blog). Cette place centrale le mérite amplement. La fiche projet du PCDR doit être moins directive au niveau des plantations et du ruisseau du Haveigné notamment et faire la part entre les diverses options de réaménagement proposées (plateforme surplombant la rivière ou kiosque).

Pour rappel, réaménager la place en en faisant une espèce de giratoire reviendrait à faire un pas en arrière alors que le PCDR nous invite à faire un pas en avant ! Ben oui, pourquoi escamoter la place avec des voitures en mouvement, augmenter le risque d’accident, empêcher un accès à la rive et une vue dégagée sur la rivière… ? Ca, c’était dans les années 60’.

  1. Rénovation de la salle Floréal

Cette salle est aujourd’hui équipée de nouveaux châssis. Sa chaudière, sa cuisine et sa toiture devraient à terme être rénovées / remplacées.

Construire un second étage : impayable et inutile.

  1. Réhabilitation de la buvette de Nessonvaux

Vu la nature, l’état et la localisation isolée du bâtiment, le GT propose de conserver son affectation actuelle, soit un abri et un espace de rangement du matériel et des produits liés aux jardins communautaires. Pourront y être consacrés les moyens utiles à certains aménagements améliorant son aspect fonctionnel, en plus d’une remise à niveau si nécessaire des installations électriques et sanitaires.   

  1. La réhabilitation (future) de la carrière

Seules les dépendances de la carrière des Longtraz situées en rive gauche de la Vesdre se trouvent sur Trooz. Le permis d’exploiter prévoit les aménagements à réaliser au niveau de la carrière au terme de son exploitation… dans une sinon des dizaines d’années ! Parmi ces aménagements, une voie pour la circulation des vélos en rive droite.

Une fiche projet de base sera néanmoins maintenue dans le PCDR portant sur ce site (pour une raison que je n’ai personnellement pas comprise, toutes les questions de mobilité devant ressortir d’une autre fiche).

Pour rappel, urbaniser cette zone - qui n’est pas urbanisable au plan de secteur ndlr - reviendrait à développer encore un peu plus la dispersion de l’habitat sur le territoire, source d’énormes problèmes et de coûts, sans parler des questions de sécurité, de mobilité, de convivialité, de destruction des paysages… Manifestement, malgré les nombreux écrits argumentés, certains sont incapables de comprendre cela, ce que je déplore vertement !

  1. Aménagement du bâtiment contigu à la Maison de la laïcité

Cette fiche un temps maladroitement retirée du projet de PCDR y sera adroitement réintroduite ; merci Etienne d’avoir eu l’intelligence et la lucidité de présenter les choses objectivement.

La Maison de la laïcité voisine est intéressée par cet espace pour y aménager une cuisine. Très bien ; est-ce pour cela qu’elle ne bénéficierait à personne d’autres, alors que le GAC par exemple et bien d’autres personnes et groupements pourraient l’utiliser, pour organiser des ateliers au bénéfice des personnes du CPAS par exemple ? Il est temps que les responsables de la Maison de la laïcité fassent preuve de l’ouverture nécessaire pour que ce beau projet qui pourrait être financé par le PCDR profite à tous (et cette question de la chaudière qui chauffe des espaces autres que ceux de la ML n’est aucunement un argument, d’autant plus qu’il suffirait d’une modification technique pour faire la part des choses ou de poser des calorimètres). Et qu’on ne me dise pas qu’il ne faut pas éventer la demande de la ML et les quelques éléments en discussion ; cela intéresse tout le monde au plus haut point (et puis, depuis le temps que cela dure…).

L’endroit est exceptionnellement bien placé, dans un cadre tout aussi exceptionnel ! Y aménager les espaces libres et une petite cuisine moderne et professionnelle permettrait de développer une vraie dynamique.

  1. La réalisation des aménagements de l’espace vert de la Brouck

A l’origine, on parlait de la Place Teixeira actuellement dans un état de délabrement avancé ; aujourd’hui on y adjoint les 2 autres espaces verts du quartier.

Vu la densité de l’habitat, la réhabilitation des espaces verts de la Brouck est très pertinente.

  1. Amélioration de l’image de la Grand’Rue

Bien que le constat de ses lacunes et de l’état de la porte d’entrée de Prayon côté Liège soit partagé, le PCDR ne paraît pas l’outil idéal car il ne peut intervenir que sur les espaces publics communaux, très restreints. Idem pour les façades et pignons aveugles qui sont évidemment tous privés. La fiche sera donc abandonnée.

  1. Coordination des associations

Etienne Vendy travaille déjà à l’élaboration d’un agenda communal qui reprendrait les activités culture, tourisme et patrimoine. Au niveau du support, le PCDR pourrait permettre d’investir dans du matériel et des outils performants (large panneau d’information numérique…). Des exemples intéressants existent dans plusieurs communes.

  1. Acquisition d’un bâtiment en vue de développer les services aux seniors.
  2. Encourager les gardiennes ONE via la mise à disposition d’un local adapté pour la petite enfance.

Finalement, l’idée est de disposer d’un espace intergénérationnel où les activités de détente des seniors, de garderie d’enfants… pourront cohabiter, et ainsi favoriser les rencontres et les échanges.

L’implantation de cette « maison communautaire » resterait à déterminer. L’intitulé de la fiche sera revu en conséquence.

  1. Aménagements de convivialité sur l’ensemble de la commune
  2. Aménager le site de la Tourette (dessus de Nessonvaux)
  3. Mise en valeur des itinéraires de promenade

Cette fiche rassemblera les aménagements qui seraient nécessaires pour améliorer la convivialité et le cadre de vie des habitants ainsi que l’accueil des touristes (venelles de Nessonvaux et Péry, bief supérieur de Nessonvaux, site de la Tourette…). La place Emile Vandervelde de Nessonvaux est également concernée : le GREOVA se renseignera quant à l’utilité de la présence d’une cabine électrique à cet endroit. Bien que la route soit régionale, elle devra être prise en compte dans tout projet visant à rendre à cet espace la convivialité perdue. La question du parking des voitures est pendante.

Les hameaux de Vaux-sous-Olne et le Moulin du Ry de Vaux sont situés en dehors de Nessonvaux ; leurs étroits mais coquets espaces publics sont également concernés.

Les sentiers balisés, l’information sur le petit patrimoine, l’hydronymie… Tous ces sujets seront aussi adjoints à cette fiche générale « Aménagements de convivialité sur l’ensemble de la commune », dont l’intitulé sera revu en conséquence.

Pas de bancs et de poubelles partout, ça ne servirait à rien et créerait d’autres problèmes (c’est ma position). L’usager doit être invité à ramener chez lui les déchets qu’il produit lors de son activité de détente en plein air ! J’en profite pour vous inviter à venir nettoyer les espaces publics et les bords de rivières le samedi 25 mars !

Pour s’assurer du respect de notre environnement et des infrastructures, les gens doivent se les approprier. D’où la nécessité d’une communication communale performante…

  1. Valorisation du patrimoine mémoriel

L’inventaire du patrimoine est en cours. Les divers quartiers ou les sentiers balisés peuvent servir de fils conducteurs. Les 4 textes pour chacun des 6 sentiers doivent encore être finalisés par ceux qui se sont engagés à y travailler.

Des collaborations sont envisagées avec des associations de Trooz. Se pose toujours la question du local, en sachant que l’espace contigu à la Maison de la laïcité conviendrait très bien.

Une incertitude demeure quant aux forces vives qui s’investiraient durablement dans ce domaine. Dès-à-présent, les citoyens qui le souhaitent sont invités à s’investir dans de telles actions de valorisation et de promotion du patrimoine au sens large.

La question des sentiers accaparés est une nouvelle fois posée. Etienne Vendy répond qu’il travaille sur divers chemins concernés. La réforme de la « petite voirie » (en fait les chemins vicinaux) est annoncée.

  1. Le site de la Rochette : parc pédagogique et historique

L’intitulé est incorrect pour cette réserve naturelle de Natagora.

L’association de protection de la nature a aussi pour objectif de faire découvrir la nature et de sensibiliser le public à la nécessité de sa protection ; les visiteurs sont donc les bienvenus dans les réserves naturelles lorsqu'elles disposent des aménagements nécessaires pour cela.

Le PCDR ne pourra investir dans des infrastructures d’accueil et d’information sur le site privé que si une convention est passée entre le propriétaire et la Commune.

  1. Rénovation du Maka

Le dossier fait l’objet d’une demande de subsides auprès de la Région wallonne par ailleurs ; il n’y a donc pas besoin d’une fiche PCDR.

  1. Informer et sensibiliser à l’utilisation rationnelle de l’énergie sur l’entité de Trooz

Je ne suis pas compétent en cette matière et laisse à d’autres le soin de vous informer. Ne me demandez pas qui, j’en sais rien !

  1. La mise à disposition de terrains pour les producteurs locaux

L’objectif n’étant pas considéré comme porteur pour une partie de la population mais des individualités, la fiche est abandonnée (désolé, mais je ne peux défendre la veuve et l’orphelin ; les demandeurs absents ont évidemment tort).

  1. Mettre en place un réseau de chaleur sur le site de l’Administration communale

L’idée est de mettre en place une installation performante desservant la maison communale, les halls sportifs, les bureaux de l’administration et du CPAS et le bâtiment qui accueille la salle du Conseil, tous rassemblés sur le même site.

  1. L’aménagement de la chapelle de Trooz

La Commune a la possibilité d’acquérir ce très beau bâtiment pour un euro symbolique, sous certaines conditions. Les idées d’occupation ne manquent pas mais avant de « passer à l’acte », il est nécessaire d’avoir un maximum de garanties concernant l’octroi via le PCDR d’un budget pour la restauration. De manière informelle, la Région sera rapidement questionnée sur ce sujet.

Ce qui est sûr, c’est que le PCDR finance ce genre d’investissement dans chacun des projets communaux. Ce sera comme cela à Trooz aussi ! Une occasion unique de développer un pôle d’activités de qualité à Trooz, au service du plus grand nombre. Reste que des choix devront être opérés.

sans-titre 3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sans-titre 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



.