(contact : troozinfo@gmail.com)

Enfin son renouveau ?

La drève Patureau à Fraipont fait partie de ces espaces verts sans prétention qui apportent beaucoup au cadre et à la qualité de vie des habitants.

IMG_3020

Longue de 400 mètres environ, cette drève autrefois constituée de hauts épicéas conduisait au château de Bonhomme à Fraipont.

Rachetée au nouveau propriétaire (famille de Hontheim) par la Commune de Fraipont, la grille du portail d'entrée a alors été déplacée pour être mise à son emplacement actuel.

Il y a une vingtaine d'années, la drève a été replantée avec des arbres d'une douzaine d'essences différentes afin de favoriser la biodiversité : frênes, peupliers, aulnes, sorbiers, tilleuls, érables, saules... Problème : ces diverses espèces présentent des caractéristiques peu compatibles sur le long terme au niveau de leur vitesse de croissance, leurs dimensions, leur résistance au vent... Sans compter 2 ou 3 pieds de variétés exotiques et la chalarose du frêne qui décime cette essence partout en Europe ! La disposition des arbres est aussi quelque peu étonnante, comme ces 12 érables sycomores concentrés "côté chemin de fer".

Dans le cadre du projet Biodibap visant à favoriser la biodiversité aux abords des bâtiments publics, la Commune a reçu une promesse de subside en vue de la restauration de cette drève. Après moult péripéties (et beaucoup de retard dont la Commune est seule responsable), 18 châtaigniers viennent d'être plantés par les ouvriers communaux, en des endroits libres ou à la place d'arbres éliminés.

Jamais cette drève ne sera homogène comme pourrait l'être une allée monospécifique de hêtres ou de tilleuls ; la plantation finalement très aléatoire de ces châtaigniers ne va rien arranger dans ce domaine.

Espérons néanmoins que d'ici quelques années, l'ensemble retrouvera une harmonie invitant à la promenade et à la flânerie.

Capture - vue aérienne Drève Patureau

Le schéma de la drève telle qu'elle se présente aujourd'hui --> cliquer ici --> Dreve_Patureau___fin_2016

.

IMG_5563

Une fois encore, les ouvriers communaux ont montré tout leur savoir-faire et leur professionnalisme en taillant les arbres de la drève et en plantant les châtaigniers.

IMG_5554 

L'école El'No en cours de construction disposera avec cette drève d'un beau terrain d'apprentissage de la nature pour les enfants.

IMG_5558 

Il arrive que certains passages de la drève soient un peu ou très mouillés après de fortes pluies. Ben oui, la drève Patureau n'est pas l'allée royale du château de Versailles et il faut accepter son côté quelque peu "sauvage". Ceux qui ne veulent jamais se salir les pieds peuvent aussi emprunter la route... car il est impensable d'empierrer la drève, ne fut-ce que partiellement, sous peine de la dénaturer ! L'entretien des fossés longeant le tronçon problématique et l'écoulement des eaux doivent suffire.

IMG_5586

 

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Le panneau d'information du public après... nettoyage.
.

20161101_085859

 

20161204_163542

 

 

 

.

 

.

.

.

.

Vu la diversité des espèces, le suivi et l'entretien de la drève devront être permanents. Sans le moindre doute, il faudra à nouveau remplacer certains arbres d'ici quelques années : les frênes malades, certains aulnes mal foutus, des peupliers dont les branches ou la tête seront brisées...

Sinon, la grosse pierre qui empêche les véhicules de passer devra être remise en place.

 

IMG_5572

IMG_5575

IMG_5580

IMG_5581

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les saules têtards sont de vrais réservoirs de biodiversité. Appréciant les terrains humides et même détrempés, ils sont quelques-uns en bordure de la drève et dans la propriété voisine.

 .

.


Et le reste du projet Biodibap' me direz-vous ?

http://www.infotrooz.be/archives/2015/11/18/32940704.html

Pour rappel, 35.000 € de subsides ont été accordés mi 2014 en vue de réaliser une série d'actions en faveur de la biodiversité en divers endroits de notre commune, toujours à proximité de bâtiments publics. Jusqu'à présent, ça fait (très) cher le châtaignier.

Rassurez-vous, je vais regarder cela de très près et vous informerai en retour.

 

 



.