gouverner, c'est prévoir !

 

 

 

Le gouvernement est parvenu à un accord... avec Electrabel pour prolonger de 10 ans les réacteurs des centrales nucléaires de Doel 1 et 2 (850 MW - mises en service en 1974 et 1975 pour 40 ans).

Décision sans effet du point de vue sécurité d'approvisionnement puisque le 17 novembre, l'Agence fédérale de contrôle nucléaire a remis un avis positif au redémarrage des 2 réacteurs de Doel 3 et Tihange 2 (2.000 MW - mises en services en 1982 et 1983 pour 40 ans), éteints pendant près de 2 ans pour cause de cuves microfissurées.

 

Doel 1 et 2

 

Ou comment s'opposer au développement des énergies renouvelables, une des pistes à suivre pour limiter le réchauffement climatique.

 

 

 

 

Ces énergies éoliennes, solaires... sont aujourd'hui moins chères que le nucléaire, offrent une flexibilité d'approvisionnement... et ne produisent pas de déchets radioactifs !

Comme chacun sait, la Belgique n'a plus de politique énergétique depuis 1985 et la mise en service de Doel 4 et Tihange 3. En fonction des coalitions aux affaires, on a tout décidé et son contraire, sans jamais fixer de ligne de conduite et s'y tenir... Jusqu'à la décision de prolongation de Doel 1 et 2.

Deux exemples :

  • le soutien au photovoltaïque : une politique très changeante dans le temps, d'abord bien trop généreuse et profitable pour les particuliers propriétaires disposant des moyens d'investir, et très coûteuse pour les pouvoirs publics, puis ramenée à... plus grand chose ;

  • la décision d'intégrer dans le diesel un pourcentage de biocarburant, avec pour effet de consacrer des milliers d'hectares des meilleures terres agricoles de Belgique à des cultures industrielles, tout cela sans le moindre débat parlementaire. Sans parler de l'hérésie morale... et écologique, le bilan général pour les biocarburants de 1ère génération (cultures en place) étant très peu favorable ! Oui mais c'est pas nous, c'est l'Europe Monsieur...

Et dans 10 ans ?

Il est certain que les réacteurs de Doel 3 et Tihange 2 devront être prolongés puisqu'il sera impensable de fermer 4 réacteurs en même temps ! Vous imaginez : seuls 2 ou 3 réacteurs nucléaires sont en cours de démantellement dans le monde (je ne parle pas de Fukushima), opérations extrêmement délicates dont les coûts du traitement et du stockage des déchets de longue durée de vie dépassent toutes les prévisions... sans encore être tout à fait connus ! D'ici 20 ans, des dizaines et des dizaines de réacteurs seront mis à l'arrêt : magnifique cadeau pour la jeune génération !

Idem pour Doel 4 et Tihange 3.

Plus on attend, et plus l'obstacle sera difficile à franchir. Dans ce contexte, les citoyens doivent plus que jamais se faire entendre et pousser pour que la transition énergétique débute aujourd'hui.

 

Tihange 1, 2 et 3

coeur réacteur nucléaire

 

 

 

 

 

 

 


Tihange 1, 2 et 3 : pas de suspense, 10 ans de plus pour chacune !

 

Les citoyens s'expriment

6.000 personnes à Ostende rapellent au Gouvernement belge l'importance des enjeux et... ses responsabilités.

20151206_125651

 

20151206_124154

20151206_124234

20151206_124352

20151206_12255620151206_124105

 

 



.