Conseil communal du 27 avril

(contact : troozinfo@gmail.com)


Profitant d'un ordre du jour ne comptant officiellement qu'un point (important) consacré au titre honorifique de bourgmestre à Madame Denise LAURENT, la majorité PS - MR - EcoVa a décidé de dédier l'heure précédant l'ouverture officielle de la séance plénière à une discussion ouverte sur

" la démocratie participative à Trooz : comment mieux faire ? "

Exposés d'ouverture de Lucien CARIAT (ancien Echevin de Charleroi et ancien Président de l'ICDI)
et de Georges PIRE (ancien Député provincial)


Un échange étant prévu avec le public, venez toutes et tous avec vos idées :
l'occasion est unique !

(19H00 salle des mariages - derrière la Maison communale - une boisson offerte)

 

IMG_8051

réunion

 

 

 

 

 

 

 

 

Après cette initiative... démocratique et participative qui est un signe incontestable d'ouverture et de progrès de l'équipe en place, nous aurons le plaisir de décerner ce titre honorifique à celle qui fut notre bourgmestre pendant 24 ans pour la remercier de son engagement et lui témoigner tout notre attachement.

 

La démocratie participative est l’ensemble des mécanismes qui permettent aux citoyens de participer directement à la vie publique locale. Ainsi, le citoyen prend part à la vie publique de sa commune :

  • par le biais de commissions communales aux objets les plus divers (CCATM; CC des jeunes, des séniors, des allochtones…) ;
  • par la gestion de budget participatif ;
  • par la consultation populaire ;
  • par l’exercice du droit d’interpellation.

 

Envoyez-nous déjà vos idées pour une meilleure gouvernance et une démocratie plus participative à Trooz (idées sérieuses svp) :

  • constitution d'un « panel citoyen » à renouveler chaque année pour débattre sur des sujets déterminés dont les conclusions pourront éclairer les représentants politiques ;
  • évaluer les principales décisions prises sur base d'un ensemble de critères et communiquer les résultats ;
  • organiser une fois par an un débat public entre les représentants politiques d'une part et les citoyens d'autre part, animé par une personne neutre ;
  • réfléchir aux raisons de la désaffection du Conseil communal par le public et les journalistes ;
  • informer les habitants de la possibilité de poser une question directement lors d'un Conseil communal ;
  • permettre à chacun des principaux quartiers / villages de l'entité de décider de l'affectation d'un budget annuel de l'ordre de 2 à 5.000 € selon les moyens disponibles et le nombre d'habitants concernés.

.

A votre tour maintenant : on attend toutes vos idées :

  • organiser un match de foot entre élus et citoyens ;
  • maximum 2 mandats d'échevin ou de Bourgmestre ;
  • raccourcir la durée du mandat des échevins et du Bourgmestre à 3 ans ;
  • organiser un chat avec les responsables communaux ;
  • organiser une "marche exploratoire" entre quelques élus et des citoyens pour faciliter les échanges et faire remonter les petits problèmes du quotidien ; 
  • création de comités de quartier ;
  • ...
  • ...

 

images

images

 

 

 

 

 

 

 

 

 


.