(contact : troozinfo@gmail.com)


Le développement rural : Trooz en veut plus !

 

Le 24 janvier 2014 est paru sur ce blog un article en 2 parties consacré au développement rural.

On y parlait d’ODR (Opération de Développement Rural), de CLDR (Commission Locale de Développement Rural), de diagnostic communal, de PCDR (Programme Communal de Développement Rural) et du GREOA (Groupement Régional Economique des vallées de l'Ourthe et de l'Amblève). 

En 2 (petits) mots…   Il s’agit d’élaborer puis de mettre en œuvre un plan communal d’actions de développement et d’aménagement dans tous les domaines de la vie communale (économie, tourisme, patrimoine, mobilité, environnement, vie sociale et associative…), élaborées en étroite collaboration avec la population, en vue d’améliorer le cadre et la qualité de vie des habitants et pouvant bénéficier de subventions régionales jusqu’à hauteur de 80%.

Concrètement, le diagnostic est en cours de "mise à jour" ; il permettra ensuite de rédiger ce PCDR (voir le dernier bulletin communal - Info Trooz n°11, page 8). On en reparlera le moment venu, en espérant que ce soit rapidement !

 

Partant pour de nouveaux acronymes !

On vous propose aujourd’hui le GAL OVA (Groupe d’Action Locale Ourthe-Vesdre-Amblève) et son PDS (Plan de Développement Stratégique).

En 2 (petits) mots…   Il s’agit.. de la même chose mais à l’échelle du territoire de plusieurs communes.

Une différence néanmoins, et de taille : contrairement aux ODR (PCDR), les budgets des GAL ne peuvent pas financer d’infrastructures ; les GAL visent en effet et avant tout à lancer des dynamiques transversales de développement (entre acteurs de terrain, entre zones géographiques…) et financent donc les "aspects humains" (personnel, formations, mises en réseau, inventaires, études...).

Le GAL Ourthe-Vesdre-Amblève rassemble 9 communes (Aywaille, Comblain-au-Pont, Esneux, Ferrières, Hamoir, Lierneux, Sprimont, Stoumont et Trooz) qui, au cours des derniers mois, ont intensément travaillé pour élaborer le PDS.

territoire GAL OVA

 
Le GAL Ourthe-Vesdre-Amblève candidat

17 places sont à prendre.

Les candidats GALdoivent déposer leur dossier de candidature auprès de la Région wallonne pour ce 13 février 2015. 10 GAL seront alors sélectionnés. Pour les recalés, une seconde chance sera offerte lors du 2ème appel à projets qui sera lancé courant 2015, en vue de la sélection de 7 autres GAL.

A la clef pour les 9 communes du GAL OVA, un budget pour la mise en œuvre de ce plan de 2.070.000 €, dont 90% couverts par le Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural (FEADER) et la Wallonie. Et l’espoir que les € investis offriront un beau multiple en retour, au bénéfice des acteurs locaux… et de la population.

Mais pour quoi faire de concret ?

 

« Un territoire en confluence, des acteurs en convergence ! »

Au-delà de ce thème fédérateur, une vision : « Un territoire plus efficace et plus accueillant pour tous grâce à la conjonction de ses compétences et à la mutualisation de ses ressources. »
 

Le Conseil communal de Trooz du 19 janvier 2015 a approuvé le Plan de Développement Stratégique du GAL Ourthe-Vesdre-Amblève.

Celui-ci contient 10 fiches projets élaborées par des fonctionnaires et toutes sortes d’acteurs actifs sur le territoire et de particuliers ; un travail conséquent qu’il convient de saluer !

  1. Sport – Aventure
    Objectif : Créer un espace touristique mettant en valeur le patrimoine naturel de la région par le sport aventure.
  2. Nature – Découverte
    Objectif : Mettre en valeur et faire vivre les richesses environnementales (nature et patrimoine) du territoire « GALOVA » grâce à des activités d’écotourisme de proximité s’appuyant sur une réappropriation du territoire par les habitants.
  3. Mobilité douce (CyclOVA)
    Objectif : Doter la région Ourthe-Vesdre-Amblève d’un réseau cyclable internodal profitable à tous (réseau de points nœuds)
  4. Insertion socio-professionnelle
    Objectif : Le taux d’activité sur le territoire OVA, qu’il soit bénévole, salarié indépendant ou alternatif (création de coopératives…) augmente.
  5. Mise ne réseau au niveau socio-culturel
    Objectif : « Nous sommes tous des caisses de résonnance de notre culture » : une expression artistique et culturelle accessible à tous, professionnel, amateur ou citoyen.
  6. Mutualisation
    Objectif : Un dispositif qui permet aux communes du GAL de mettre en place des infrastructures communes ou des équipements partagés.
  7. Circuits courts en agriculture
    Objectif : Soutenir les producteurs émergents en renforçant de façon professionnelle les filières de production orientées vers le circuit court, en synergie avec l’agriculture traditionnelle.
  8. Energie
    Objectif : Réduction de la consommation d’énergie et production via des énergies renouvelables.
  9. Logement
    Objectif : Un territoire efficace en matière de logement.
  10. Appui technique
    Objectif : Le PDS du GAL OVA est complètement mis en œuvre et l’ensemble des objectifs spécifiques est atteint.

10 fiches auxquelles on peut ajouter le PwDR (Plan wallon de Développement Rural) pour assurer l'intégration des mesures et leur complémentarité avec d'autres projets ou programmes.


Les fiches 2 et 3 intéressent particulièrement Trooz :

  • Nature – Découverte

  • Mobilité douce (CyclOVA) : en lien avec le projet de voie lente qui relierait Chaudfontaine à Verviers (si le projet de "Vesdrienne" est sélectionné par la Région pour bénéficier des fonds FEDER), des liaisons intermodales devraient être créées, soit le "réseau secondaires" de cette piste cyclable longeant la Vesdre.

Comme le dit le Bourgmestre, ce sont des choses prévues dans la Déclaration de Politique Générale (le "programme" de la majorité). 

Vous l'aurez remarqué : le PDS (produit par le GAL) nous arrive avant le PCDR (que doit encore produire la CLDR). Le pluricommunal vient donc avant le communal. En soi, ce n'est pas un problème mais il faut évidemment que les deux projets se complètent et se renforcent l'un l'autre.

IMG_027820140907_163656

 

IMG_9192IMG_9184

Le but n'est pas de multiplier les projets mais de renforcer les équipes existantes. Se disperser ne sert à rien ; il faut valoriser ses principaux atouts et renforcer ce qui existe et fonctionne.

  

Le point faible du GAL Ourthe-Vesdre-Amblève

Un territoire peu cohérent.

Voir l'article de ce mercredi 4 février.

 

 

 


..