(contact : troozinfo@gmail.com)


Les articles des 14 et 16 janvier reprenaient chacun un extrait de mon courrier adressé le 2 janvier 2015 au Collège des Bourgmestre et Echevins concernant 3 situations insatisfaisantes dont des habitants du quartier de La Brouck m’avaient fait part.

Les autorités communales y ont répondu par courrier le 14 janvier.

 

20150117_162144

 

20141201_130932

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voici les principaux éléments exposés par la Commune :

Espaces verts de La Brouck

  • la commune réfléchit de longue date à l’aménagement de l’espace situé entre les rues de la Vesdre et de La Brouck Cité ; 
  • divers projets d’aménagement ont été portés mais ont dû être abandonnés faute de subsides ;
  • les galeries souterraines présentes sous la place freinent tout projet important ;
  • l’espace « Julie et Mélissa » nécessiterait en effet la mise en place de nouveaux jeux pour enfants ; les obligations de sécurité imposent l’achat de jeux homologués très onéreux ;
  • le « service environnement » prêtera une attention particulière aux espaces verts du quartier de La Brouck dès la bonne saison.

 

Espace pour les jeunes et les enfants

  • chaque quartier de la commune est demandeur d’une infrastructure de type « Agoraspace » ; divers projets ont été portés sans pouvoir être menés à terme ;
  • les budgets nécessaires sont très importants ;
  • la coexistence entre une telle infrastructure et un quartier résidentiel peut être source de conflits et doit être bien évaluée avant toute implantation ;
  • les autorités ont pris la décision d’interdire l’accès aux cours des écoles communales en dehors des activités scolaires ; malgré cela, des problèmes se posent à divers endroits qui mobilisent déjà beaucoup le personnel ouvrier pour éviter les éventuels accidents ;
  • cette politique est régulièrement réexaminée mais actuellement, la Commune n’a pas de solution pour faire coexister, sans problème, les activités des « jeunes » et celles des écoliers ;
  • la création d’une troisième Maison des Jeunes à Trooz semble irréaliste, notamment pour des raisons financières (travaux et entretien, engagement d’un nouvel éducateur…) ; les éducateurs de rue sont régulièrement présents dans le quartier de La Brouck et tentent de ramener les jeunes vers les infrastructures existantes ;
  • le bâtiment situé dans l’Y de la rue de la Vesdre est propriété privée et fait actuellement l’objet d’un projet d’urbanisation 

 

Grand merci aux autorités communales d’avoir apportés rapidement et de manière très complète tous ces éléments d’explication. Ils démontrent que la Commune a bien conscience des situations évoquées et qu’elle travaille à leur amélioration (ce dont on n'a jamais douté) mais que confrontée à des contraintes budgétaires importantes, elle ne peut actuellement s’engager dans des aménagements et des projets trop coûteux qui hypothèqueraient la bonne gestion et l’équilibre de ses finances.

Je souscris totalement à cette politique de bonne gestion.

Dans sa réponse, la Commune montre qu’elle accorde évidemment – et continuera évidemment d’accorder - une grande attention au quartier de La Brouck. Concrètement, elle prêtera notamment une attention particulière aux espaces verts du quartier de La Brouck dès la bonne saison. Grand merci !

 

.


.