(contact :
troozinfo@gmail.com)


Dans le cadre de mon travail d'opposition
(qui n'a parfois d'opposition que le nom !), j'ai adressé ce 2 janvier 2015 une lettre au Collège des Bourgmestre et Echevins afin de lui rapporter 3 situations qui se présentent au niveau du quartier de La Brouck qui mériteraient, selon moi, la plus grande attention de la Commune, voire son intervention.

Parmi celles-ci :

  • les espaces verts ;
  • le manque d'espace de jeu et de rassemblement pour les jeunes et les enfants.


Voici l'extrait de la lettre concernant les espaces verts.

(voir aussi l'article du 9 décembre 2014 intitulé : " Un espace vert à La Brouck : rêve ou réalité ? ")

 

Extrait du courrier :

" Monsieur Le Bourgmestre, Mesdames et Messieurs les Echevins,

Interpellé à plusieurs reprises par des habitants du quartier de La Brouck au sujet de plusieurs situations défavorables, je prends aujourd’hui l’initiative de vous écrire afin de vous les rapporter. Ces éléments sont également le fruit d’échanges informels avec des membres de plusieurs groupements du quartier. "


               Espace vert de La Brouck

Si le quartier de La Brouck est agrémenté de deux petites zones vertes, il manque d’un bel espace vert qui valoriserait tout le quartier tout en y dynamisant la vie sociale. Or, une zone délaissée d’une quinzaine d’ares occupée par une vingtaine d’arbres située entre les rues de la Vesdre et La Brouck Cité à l’arrière de l’école communale apparaît comme idéalement placée pour remplir un tel rôle. De légers aménagements peu coûteux et faciles à mettre en œuvre permettraient de changer drastiquement cette situation et de faire de cet espace un vrai parc : délimiter l'espace afin de le préserver des ornières de voiture et de sécuriser ses usagers, enlever en surface les pierres et pavés qui témoignent de l'occupation ancienne des lieux, égaliser le terrain, supprimer d’éventuels arbres surnuméraires, ressemer du gazon et redisposer judicieusement les bancs. L’aménagement d’un terrain de jeu de boules ou d’un petit barbecue par exemple serait aussi très apprécié. Tout cela est compatible avec le sous-sol de l’endroit que l’on dit instable. Il faut noter qu’un tel aménagement préserverait l'espace voisin occupé par la Roméria au printemps.

Quant à une petite infrastructure à destination des jeunes enfants, elle serait plus idéalement installée dans l’espace « Julie et Melissa » bordé d’une haie qui le protège de la voirie, et/ou dans l’autre petit espace vert du quartier, ce qui permettrait de mieux séparer les fonctions entre les 3 espaces de détente.

Bien que les nombreux habitants de cet ancien quartier ouvrier, dont beaucoup sont de condition modeste, ne revendiquent que très timidement quoi que ce soit auprès des autorités publiques, il apparaît que beaucoup seraient très heureux de voir leur lieu de vie embelli et rendu plus accueillant tant pour les enfants que les adultes et les personnes âgées par un tel aménagement en plein cœur de La Brouck.    

Un vrai potentiel de revalorisation du quartier existe et pourrait être exploité avec les seules ressources en main d’œuvre de la Commune : même si ces dernières sont précieuses et fort sollicitées, cette chance mérite d’être saisie.

Dans la continuité de ce qui précède, certaines plantations présentes sur l’espace public du quartier de La Brouck mériteraient d’être renouvelées ou entretenues, comme cela a déjà été fait de manière professionnelle au niveau des arbres sur le parking du terrain de football. Je pense notamment à plusieurs arbres et arbustes sur les 2 espaces verts existants et aux arbres entre la Vesdre et la Rue de la Vesdre.

20141201_130747

20141201_130644

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un bel espace public existe à l'arrière de l'école communale ; il mériterait d'être géré comme un espace vert.

 

20141201_130816

Un des 2 bancs présents sur l'espace, rénové mais dans un environnement immédiat pas très accueillant.

 

20141201_132011

Un vieil arbre sur l'espace "Julie et Mélissa" : à supprimer d'urgence !

 

 

 

.


..