(contact : troozinfo@gmail.com)

Monsieur l’Echevin, Cher Monsieur Marck,

 

Nous avons le plaisir de vous adresser cette lettre ouverte qui clôture la série d’articulets parus sur le blog infotrooz.be et qui vous étaient plus particulièrement destinés après la prise en charge de vos nouvelles fonctions au sein du Collège échevinal de Trooz le 31 mars dernier.

Nous l’avons largement exposé : vos compétences scabinales sont – comme toutes d’ailleurs – très importantes pour une commune comme la nôtre qui présente de nombreux et forts contrastes en matière d’urbanisme et d’occupation du territoire mais aussi au niveau social et économique de sa population. Qu’y a-t-il de commun entre la cité de La Brouck et le village de Trasenster, le centre de Nessonvaux ou la Grand’Rue et le village de Forêt ? Assez peu de choses certainement, et pourtant il vous faut appréhender au mieux ces différentes réalités pour proposer et prendre les décisions les mieux adaptées.

Le cœur de Trooz a toujours balancé entre une plus grande inscription dans la zone de rayonnement de la Ville de Liège (rappelez-vous le fameux projet de Communauté Urbaine Liégeoise) et un attachement à son caractère rural, comme entre les actions à destination de tous et les initiatives ciblant des publics particuliers. C’est normal et, ajoutera-t-on, heureux qu’il en soit ainsi car cela traduit ces contrastes nés de l’histoire et du hasard aussi.

Nous espérons que, comme nous, vous êtes convaincu de la richesse que constituent ces contrastes et que, tout en continuant d’aider les gens qui rencontreraient des difficultés sociales et économiques à améliorer leur confort de vie et leur intégration dans le tissu social, il nous faut absolument les préserver ! Ne jamais se refermer sur sa famille (biologique, politique…), ne jamais privilégier une seule communauté, ne jamais gommer ces différences socioculturelles et identitaires propres à chacun mais favoriser le brassage, les rencontres et les échanges, la compréhension et la tolérance entre tous… ; cela est d’autant plus possible à Trooz que les configurations variées de son territoire et de sa population s’y prêtent merveilleusement bien.

Encourager une activité commerciale et indépendante de qualité et porteuse de bien être pour tous dans les zones urbanisées de notre commune (essentiellement le long de la route nationale) et préserver l’identité rurale de son territoire n’est pas antinomique ; au contraire, l’une renforce l’autre ! Récompenser l’initiative entrepreneuriale et le travail bien fait et assister les plus démunis n’a rien d’incongru ou d’obsolète ; au contraire, cette solidarité est plus nécessaire que jamais. Doter la Commune d’un schéma de structure et d’un règlement communal d’urbanisme, engager la CLDR dans sa mission d’accompagnement de l’opération de développement rural, renouveler la CCATM et entretenir avec elle des relations de confiance, sanctionner les infractions caractérisées et encourager les bons comportements, expliquer votre politique, supporter le développement d’un tourisme doux et concrétiser ainsi toute une série d’ambitions communales portées depuis tant d’années vous honorera, ainsi que le Collège et tout le personnel politique qui, quoi qu’on en dise, travaillent avec sérieux et abnégation à la réussite de notre projet commun à tous de vivre harmonieusement en société. Tout cela ne sera évidemment possible qu’en permettant au personnel communal, ouvriers et employés, de donner le meilleur de lui-même, en étant tout autant reconnaissant pour le travail accompli qu’exigeant pour le travail à faire. Sans oublier les citoyens qui, de bien nombreuses manières, s’investissent pour faire vivre ce projet de société.  

Vos compétences scabinales sont importantes, même si elles se limitent à notre sphère communale.

Nous vous souhaitons un excellent travail au sein de notre commune, de son Collège, de son Conseil et avec son personnel. Avec tous ses habitants qui ne doutent pas que votre investissement visera toujours et avant tout l’intérêt général, nous espérons que vous y trouverez de nombreuses occasions de belles rencontres et de satisfactions personnelles.

Pour terminer, nous formulons le vœu que les quatre Trooziens qui se présenteront le 25 mai sur une liste électorale régionale ou fédérale auront à cœur de défendre toutes ces valeurs, lors du débat qui aura lieu à Fraipont le 7 mai, pendant la campagne électorale… et dans l’exercice de leur éventuel mandat si les électeurs les désignent pour les représenter. 

Nous vous prions de recevoir, Monsieur l’Echevin, Cher Monsieur Marck, nos salutations les plus respectueuses.

                       

      Olivier Baltus

Conseiller communal


 

 

.