(contact : troozinfo@gmail.com)

Le problème de la pollution des cours d'eau mérite une vraie prise en charge !

L'article du 4 mars sur la triste situation du bief supérieur de Nessonvaux mettait notamment en évidence la présence récurrente de déchets, faisant de certains endroits de vrais dépotoirs.

Des linguistes éclairés les appellent les OFNI's (Objets Flottants Non Identifiés).

Le dispositif d'interception des OFNI's installé sur le Ri de Vaux à Nessonvaux est un magnifique exemple d'effet de manche : isolée, cette action n'a aucun intérêt (et aucune efficacité) !

Qu'attend-t-on pour valoriser les outils de communication de la commune pour sensibiliser et responsabiliser intelligemment les habitants et riverains à ces questions environnementales ? Notre article du 15 février expose clairement les lacunes en la matière : le préjudice causé à la communauté par le comportement irrespectueux de quelques-uns ne mérite-t-il pas une vraie politique dans ce domaine ?

Où est ce toutes-boîtes du Contrat de Rivière Vesdre annoncé au Conseil communal du 16 décembre 2013 devant sensibiliser spécifiquement les riverains de Trooz sur la gestion des déchets ?    

Pour revenir au cas du Ri de Vaux, une collaboration mériterait d'être établie avec les Communes d'Olne et de Soumagne pour revaloriser ce cours d'eau et ses affluents qui constitueraient alors un véritable attrait pour les villages et hameaux traversés.

 

IMG_9292

IMG_9294

IMG_9291

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Coûteux, inutile, inefficace. La lutte contre la pollution des cours d'eau ne se règlera pas avec ce genre de truc.  

IMG_9296

 

Voici ce que l'on trouve - aujourd'hui - 200 m sous le barrage anti OFNI's.

IMG_9257

Pour être crédible, il faut avant tout être cohérent ; en même temps qu'une information bien pensée de tous les publics, il est nécessaire de ramasser les déchets existants (sans attendre l'opération annuelle de nettoyage des bords de Vesdre) et d'assainir le site. 

 

 



 

.